« London rules | Accueil | L'innovation les yeux bandés »

06 juin 2007

Commentaires

politoblog

Ramasse tes chicots famille de France ! Lol

le chafouin

Hello Versac
Je ne pense pas que l'affrontement personnel (ok, toreador a peut-être commencé, mais bon, on n'est plus au lycée, hein) soit utile à ce débat... Soyons sereins.
Ce que j'ai essayé d'expliquer, pour ma part, c'est que certes, Familles de France fait son beurre là-dessus parce que c'est médiatique et que ça lui permet de faire un "coup" qui va mettre à la une la question de la pornographie visible par les mineurs (le tabac et l'alcool, à mon avis, sont subsidiaires dans leur démarche).
Que ce soit une association catholique, dénigrée comme intégriste par certains, n'est pas le problème.
Le débat se situe à mon avis sur deux plans :
-doit-on tout laisser faire sous prétexte que c'est compliqué de faire respecter la loi? Non, je ne crois pas. Au sujet de Second Life, serait-il si difficile que ces derniers, plutôt que de fermer, ce qui serait en effet complètement stupide, fassent un effort pour empêcher que de tels contenus apparaissent? Je le répète, je parle de façon abstraite parce que je n'ai pas constaté moi-même l'existence de telles "dérives" et que je ne sais pas quels sont les pouvoirs de Linden Lab en ce domaine.
- Et puis après, il y a la question plus générale de l'accès des mineurs à la pornographie. Je ne crois pas qu'il soit réactionnaire de penser que lorsqu'on a 13 ans, il est peut-être préférable d'apprendre les choses de la vie autrement que devant un film mettant en scène un homme exploitant sexuellement une femme (l'inverse ne court pas les rues). Alors certes, second life est une goutte dans l'océan à ce sujet. Est-ce une raison pour lui ôter toute responsabilité, sous prétexte que les parents doivent éduquer leurs enfants? FdF a peut-être au moins le mérite, même en étant démagogue selon vous, de mettre le doigt sur un problème de fond. Comme je l'expliquais dans mon post, les tabacs-presse sont pour la plupart en infraction et tout le monde s'en moque. Je vous livre à ce sujet l'article 227-24 du code pénal : "Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent ou pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine, soit de faire commerce d'un tel message, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur.
Lorsque les infractions prévues au présent article sont soumises par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle ou de la communication au public en ligne, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables."
C'est clair, non?? L'Etat n'a certes pas à intervenir là où l'éducation peut jouer son rôle (principe de subsidiarité). Mais ne doit-il pas sanctionner ceux qui violent la loi, et peuvent ainsi mettre à mal l'éducation donnée par les parents?

versac

le chafouin : plusieurs éléments.

Je n'ai nulle part mentionné l'origine catholique de FdF, je n'en ai rien à faire, et suis catholique moi-même (enfin, lus ou moins, mais bon, rien de contre). Ca ne motive pas le sujet. Ce qui m'intéresse, au cas d'espèce, c'ets la problématique du droit.

Le questionnement : "doit-on tout laisser faire sous prétexte que c'est compliqué de faire respecter la loi? " est permanent qen ce qui concerne l'internet. Il y a des gens qui pensent qu'il faut tout laisser faire, et d'autres à qui l'inaction est insupportable, et préfèrent créer des lois ou des dispositifs quasi inapplicables. (dans le premier cas, les libertaires fondateurs d'internet, dans l'autre, le législateur national, très souvent).

La réponse est entre les deux. C'est ainsi qu'une autorégulation existe, non législative opu non judiciaire, à de nombreux égards : avertissements sur les contenus, ratings, logiciels de contrôle d'accès, etc...

Faut-il aller plus loin dans la limitation des émetteurs de contenus potentiellement choquants ? On peut, si, par exemple, un site de vente d'alcool ciblait vraiment des mineurs, engager des actions en justice. Ici, ce n'est pas le cas.

Il y a, je pens,e pour FdF, une profonde méprise sur ce qu'est SL. SL ne s'adresse pas aux enfants. Le contenu ludique est limité, les modes d'interaction sont très adultes. Les dérives (stupre, luxure, ...) sont plutôt limitées.

FdF a assimilé SL à un jeu vidéo, et entamé le même genre de trucs que contre un jeu violent. C'est à mon avis stupide.

Ils n'ont donc, à mon avis,n levé aucun lièvre, soulevé aucun débat intéressant, juste contribué un peu plus à distiller l'idée que "tout ça, c'est inquiétant"...


mc

Puis-je suggérer poliment à FdF d'aller se pendre ?

Notre-Dame-du-2.0

__
Est-ce réactionnaire que de s'en offusquer et de regretter le temps jadis ? Oui. La transmission ne se fait plus de la même manière, c'est un fait, le foyer s'est ouvert, et la structure familiale. Est-ce une décadence ? Je ne le crois pas. Est-ce réversible ? Non. Peut-on aider à faire prendre conscience aux parents de cette évolution ? Oui.
__

J'adore quand Versac nous livre ses rêveries de blogueur solitaire. Ces petites méditations, le doigt sur le menton, le regard porté sur l'angle gauche (social-démocratie oblige) de la pièce, sont nos petites friandises, nous autres.
J'adore aussi cette posture morale, cet effroi sur commande que l'on voit venir à des km, ces petits contournements, ces relans de moralisme avec ce ton présomptueux contre ceux qui ne font finalement qu'une autre forme de morale (qui ne me semble pas extra-terrestre ou délirante au passage... Qu'un gosse joue au casino ou aux Pokemon n'a pas la même signification selon moi) le tout par une sorte de corporatisme (2.0, car moderne, of course) ne me semble pas motiver ce ton hautain, cet étalage de bons sentiments avec la sollenité de celui qui clame, qui décrète, au nom du sacro-saint Progrès que seuls certains peuvent déclarer, du haut de sa tribune (2.0), des évidences indépassables. "Quoi? Vous ne pensez pas que c'est un Progrès? M'enfin... Vous avez bien compris le principe? M'enfin... Vraiment pas un progrès selon vous? Vous n'avez sans doute pas du comprendre le principe"

laurent heckmann

Versac ,
Tout cela contribue à médiatiser encore plus Second life et familles de france surtout !
Le filtre de l'age est donné par l'éditeur comme gage de sécurité , c'est déjà une volonté enorme ! Quel autre jeu à un tel filtre ?

gromike

complément d'info

http://gromike.wordpress.com/2007/06/05/le-grieffer-de-famille-de-france-maitre-antoine-cheron/

Canal Directo

A Notre-Dame-du-2.0 : c'est relent pas relans.

Sinon comme l'a dit versac on peut faire tout et n'importe quoi sur internet, nombre de jeux vidéos sont plus violents que second life, qu'attend FdF pour les faire interdire ?

versac

A Notre Dame du 2.0 : ça serait sympa de stabiliser un pseudo. En changer à peu près à chaque fois, pour quasi tout le temps être dans la critique personnelle, ça devient lassant.

pas perdus

Pour les relents ultra-conservateurs, tendance fanatique, lisez l'article consacré à Familles de France sur le site Prochoix :

http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2005/04/20/273-familles-de-france-les-cathos-integristes-invites-a-lecole

pas perdus

lien sur mon pseudo...

prochoix

Familles de France, une étrange association...

le chafouin

Versac
Sur la forme je suis en gros d'accord, même si j'ai l'impresion que vous défendez le web par principe. Je suis toujours ok pour dire que si quelqu'un peut agir à la place de l'Etat, très bien. Mais de la même façon qu'on dit que les parents doivent y mettre du leur, je pense qu'il n'en coûterait pas grand-chose à Second Life d'éliminer les contenus "choquants" pour les "jeunes". Franchement, j'ai essayé hier, en cinq minutes tu es inscrit en mettant n'importe quelle date de naissance...
Mais enfin, tout ce débat est fonction de nos croyances personnelles. Beaucoup d'internautes se lançant dans cette discussion, de toutes façons, se fichent comme de l'an 40 qu'un mineur puisse voir ça.
Ce débat me fait penser à un autre : celui qui oppose ceux qui pensent qu'on doit réguler la mondialisation, et ceux qui disent que c'est impossible, que c'est comme ça, que c'est le progrès, que c'est la vie.

politoblog

Je vais régler le débat; Franchement ... On s'en cogne de Famille de France et de savoir si Second life perverti les gamins ou pas ? Dans mon classement des sujets je le place à la 53 437ème place, juste devant "Qui a la chanson la plus ridicule entre Séverine Ferrer qui chante la coco danse et Cuitas les bananas de Philippe Risoli ?" et juste après "Doit-on manger des olives vertes de basse ou de haute provence ?"...
C'est pour dire le degré d'importance que j'attribue à ce sujet !

le chafouin

C'est toi qui décide de l'importance des sujets, laurent?;)

Farid

Tout cela n'est que relatif et surtout temporaire... puisqu'avec l'évolution des moyens de reconnaissance anthropométriques on risque fort d'être un de ces jours obligés pour un oui ou pour un non de placer son oeil (iris) face à sa webcam pour vérifier qui est celui qui est connecté de là à vérifier qui est adulte ou pas...

arnaus

le blog de deux candidats à la députation initié par libé a été fermé devant les craintes de voir leur candidature invalidé...

c'est pas demain la veille qu'on verra des elections 2.0

http://www.liberation.fr/actualite/politiques/259475.FR.php?rss=truehttp://www.liberation.fr/actualite/politiques/259475.FR.php?rss=true

...

Julius | Tendancehightech.com

Merci de responsabiliser les populations au lieu de leur ôter leurs libertés.

stephane

Si FdF veut faire "interdire" pour "protéger", c'est parce qu'ils partent du principe qu'internet serait un média auquel les mômes de 8 ans auraient un accès libre et permanent. Mais aucun parent censé ne laisse son gosse jouer avec la télécommande de la télé le premier samedi du mois sur le coup de minuit non ? C'est la même chose pour internet. L'interdiction de certains sites serait une manière commode de dédouaner les parents qui n'auraient plus à prendre leur responsabilité.

Seb

Quel buzz en tout cas pour pas grand chose !

carolus

Tu n'avais pas "juste" balancé un lien. Le titre de ton lien prenait quelque peu parti, Versac.

palpitt

je ne comprends pas trop que l'on puisse attaquer Second Life sans s'être penché un peu plus sur les règles propres au metaverse, (ce qui me fait aussi penser que SL est ici un "prétexte" parce que très (trop) médiatisé). On l'a vu, beaucoup d'articles sont parus sur SL, des journalistes sont venus y faire un tour, d'autres ont écrit leurs article sans passer le cap de l'"avatarisation", malgré tout au final : on connait bien peu de choses sur la population de SL en dehors de sa nationalité, et je trouve bien audacieux le fait qu'un organisme puisse nous dire de quoi est faite "la majeure partie de l’univers virtuel".

je rappelle aussi que l'une des 6 lois de Linden Lab (qui entraîne une suspension de compte si elle est transgressée) nous dit ceci :

"Décence : Second Life est une communauté adulte, cependant les comportements spécifiquement adultes ne sont pas forcément appropriés dans tous les lieux. Les objets, comportements et conversations impliquant clairement la nudité et les activités sexuelles, la description du sexe ou de la violence, ou tout ce qui pourrait être ressenti comme choquant, doivent être réservé aux lieux étiquetés “Adultes” (M, Mature). Les noms des résidents, des objets, des lieux et des groupes visibles à tous dans le répertoire Second Life et le site site web Second Life, doivent se conformer aux règles “Tous âges” (PG, PlayGround)."

certes l'accès à ces zones étiquetées "adultes" ne necessite de code ou autre, c'est un peu comme une pastille à l'angle d'un téléviseur

et effectivement, toujours rien sur le tabac, l'alcool ou la drogue, mais de là à dire qu'il n'y a aucune limite,

Toréador

EXCLUSIF ! Versac condamné :

http://www.toreador.fr/2007/06/07/ole-n%c2%b069-arret-sieur-v-versus-sieur-t/

politoblog

@ Torreador et Versac
Ca fait querelle de bac à sable sur un sujet dont on se contrefout éperdument ! Si vous pouviez vous foutre sur la gueule mano à mano et que vous le podcastiez sur vos blogs respectifs peut être que là oui alors ca deviendrait intéressant ?

le chafouin

politoblog, tu es encore plus chafouin que moi dis donc... quand ce n'est pas toi qui initie un sujet, ça te soule!

versac

Bon, thierryl, c'est le Xème commentaire où vous me prêtez des intentions qui ne sont pas les miennes, sans me connaitre.
Je vous interdis temporairement de commentaire. Ca vous apprendra. Vous vous trouverez quelqu'autre gauchiste imaginaire à critiquer au fil de vos journées.

marie-Hélène

Je crains que les solutions ne soient pas simples. Le problème ce ne sont pas les enfants, mais les ados que les parents doivent encore protéger, mais dont ils ne peuvent plus contrôler le surf sur le net.
Et je regrette que ce débat ne confronte le plus souvent que des positions outrancières essentiellement étayées par des sentiments et rarement par des faits et des chiffres.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.