« Errands | Accueil | PDF / reach out »

18 mai 2007

Commentaires

mrk

On se demande à quoi rime l'attitude de Kouchner qui annonce quasiment déjà son départ : "Si, un jour, la situation devenait pour moi inacceptable, je quitterais le gouvernement. Pour cela, je compte sur la vigilance de mes amis" (De qui parle t-il ? De ceux qu'il va contribuer à faire battre dans moins d'un mois ?).

mry

Il rêgne un concensus d'attente sur ce Gouvernement.

Par ailleurs, que penses-tu de l'éviction de Quitterie Delmas de la campagne électorale des législatives au profit d'une élue verte de la majorité Delanoë ?
MoDem a-til eu raison de préférer une alliance plutôt qu'une rupture comme le préconisait Bayrou pendant les présidentielles ?
Je serai intéressé de connaître ton avis sur cet "évènement" de la blogosphère politique... Merci.

aramis

jean david levitte était déjà à l'elysée sous giscard. il a été conseiller diplomatique de chirac pendant des années, ambassadeur à l'onu puis à washington; il manie avec autorité la machine diplomatique française, les nations unies et les américains, il est connu de tout le gotha international et il sera opérationnel immédiatement. bonne recrue pour le président... ce sera plus difficile pour kouchner. Si le projet de créer un conseil national de sécurité aboutit, toutes les cartes seront dans les mains de levitte, c'est à dire du président...

etienne

Juppé est effectivement un rallié de la dernière heure à la cause écologique, il l'avoue lui même. Cependant son engagement est sincère, et son expérience gouvernementale est réelle. N.Hulot à d'ailleurs salué ce choix qui correspond au premier volet de son pacte.

Concernant son passif judiciaire, il faut avouer qu’il avait tout de même largement payé les pots cassés pour Chirac. Ca n’excuse pas, mais cela atténue …

PS : auto-promo éhontée pour un blog tout neuf : www.epicerie-ed.com ;-)

bloingo

j'avoue mon incompétence en ces domaines mais je suis assez d'accord avec .... aramis .. et je trouves le comment. de mry .. euh .. assez plat .. comme le mien

Vincent

Pour Juppé, le nouveau vert qui passe au rouge (cf. journal de France 3) je m'interroge aussi.
Certes, il a "verdi" son discours suite à sa retraite de Montréal.
Certes, un ancien premier ministre qui occupe ce poste, qui plus est le seul à être qualifié dans ce gouvernement de ministre d'État, cela a de la "gueule". Même Hulot semble subjugué par cela.

Maintenant, qu'un politique condamné pour corruption devienne ministre d'État, cela me gène.
Qu'un ministre d'État conserve son mandat de maire de Bordeaux cela me gene; et oui, vive le retour au cumul des mandats : quelle belle leçon de moralisation de la vie politique française!

Et je m'interroge.
Comment va t'il gérer les hauts-fonctionnaires issu des grands corps de l'État (Mines, X, …) pas spécialement portés sur l'écologie et le développement durable (voir le CEA et consorts).

Comment le ministre va géré le dossier du grand contournement autoroutier de Bordeaux cher au maire de Bordeaux. Contournement qui a été retoqué par le tribunal administratif (fautes dans la procédure du débat public) et dont l'État a fait appel juste avant la présidentielle?

antoine

Hum. Il y a encore pas mal d'aigritude dans les derniers billets de Versac. Espérons qu'il retrouve le moral !

O

Versac, il me semble que le conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy s’appelle Levitte et non pas Levine (ton erreur est très certainement due à ta rencontre marquante avec Ted Levine, acteur dans l’inégalable série Monk qui se déroule à San Francisco !).

Virgile

La nouvelle ne vous ai peut-être pas encore parvenu mais j'apprends avec stupéfaction que le Premier ministre (et même d'autres ministres) est candidat aux legislatives. Comment est-ce possible ? Je trouve cela proprement incroyable ! En tant que député va-t-il se poser de brûlantes questions à l'assemblée auxquelles lui-même répondra en tant que premier ministre ?

Que dit la Constitution ? Je n'y connais rien mais je pensais que le législatif et l'exécutif étaient séparés moi dans une république ?

Please answer me !

Vincent

Un député ne peut bien évidemment pas être membre du gouvernement.

Fillon se présente, il est élu député. L'UMP a la majorité au parlement. Le président prend acte de la composition de l'Assemblée nationale, nomme à nouveau Fillon au poste de premier ministre et ce dernier abandonne son mandat de député à son ou sa suppléante.

Virgile

Merci pour cette réponse.
Quand vous dites que le président nomme à nouveau le premier ministre, est-ce à dire que celui démissionne avec la nouvelle assemblée ?
C'est en même temps assez fou de se présenter à la députation en disant clairement aux électeurs "votez pour moi, je ne serai pas votre député".
Je pensais qu'on élisait un député nominalement. Est-ce bien constitutionnel (visiblement oui) en tous cas politiquement moral de jouer ce drôle de jeu...

Erasme de Metz

Mon commentaire.Revue rapide, très agréable à lire et qui me semble fort pertinente.
Mais c'est vrai que, en essayant de faire abstraction de mes convictions, j'ai le sentiment que tout ou partie de ce gouvernement est en trompe l'oeil .... avec un vrai gouvernement à l'Elysée.
Bizarre et embêtant avec un parlement pas très outillé, quand bien même l'opposition serait majoritaire...

stephane

Puisqu'on parle de Juppé que les socialistes s'étranglent à voir revenir sur le devant de la scène après avoir porté le chapeau à la place de Chirac, on pourrait parler d'Emmanueli qui est toujours là lui aussi après avoir porté le chapeau à la place de tonton dans l'affaire Urba...
Tous pareils !

Jacques Adam

Comme le vrai pouvoir ne sera pas au gouvernement mais à l'Elysée, on peut ajouter à cela la venue à l'Elysée de Raymond Soubie en tant que conseiller de Sarkozy, en charge des dossiers sociaux.

Raymond Soubie en charge des dossiers sociaux ! Ca promet !

Voyez ce que "le Monde diplomatique" en disait en 2003
http://www.monde-diplomatique.fr/2003/06/BALBASTRE/10213#nb2

Pour rappel, une dépêche qui fait le point sur les conseillers de Sarkozy
http://fr.news.yahoo.com/16052007/5/catherine-pegard-georges-marc-benamou-raymond-soubie-et-arnold-munnich.html

Jacques Adam

Flûte, si l' URL du Monde diplomatique est juste, celle de Yahoo est amputée... je la transforme donc en MiniLien (sur MiniLien.fr) (que vous pouvez copier coller dans la barre de navigation puisque typepad ne rend pas actives les url des commentaires - une faute grave)
La dépêche Yahoo
http://minilien.fr/a0kc2h

Mon Elysée

Stéphane, on ne peut rien te cacher... Le pouvoir il est à l'Elysée, et solidement verrouillé, fais moi confiance !

Emmanuel V

La fausse vraie ouverture de ce gouvernement cache mal la doctrine libérale. Les décisions seront prises à l'ELysée.
De toute façon, à juger sur actes et résultats.

nounours

Kouchner: ministre des cocktails
Hortefeux: aura le rôle de Maximilien AUE des Bienveillantes
Dati: réinvention des harkis
Bachelot: santé ? Sport ? c'est pour qu'elle en fasse ?
Pecresse: c'est bien de vouloir ressembler à Claire Chazal mais pité: faites lui refaire ses dents

pas perdus

De la relativité de l'exemplarité en politique...

Privé de ses droits civiques pour des fautes graves, l'ami Juppé redevient maire de Bordeaux et est aujourd'hui ministre d'Etat.

Tant que l'on aura de tels exemples, la vie politique ne changera pas. Et puis, c'est un bel exemple pour la jeunesse...

Gizmo

Sarkozy avait annoncé un gouvernement réduit (15 membres), respectant la parité, et ouvert à la non droire. Avec 22 ministres (j'inclus Sarkozy, il se comporte comme tel...), on est en augmentation de 50% par rapport à l'annonce. 7 femmes, c'est le tiers du gouvernement ; l'absence de parité est compensée, il est vrai, par un taux de Christine anormalement élevé (certaines séances du conseil des ministres seront comiques : "Christine, que penses-tu de...?" , avec réponse d'un choeur à trois voix...). Quant à l'ouverture, doit on comptabiliser les traitres, les ralliés ou les deux ? Dans ce dernier cas, l'engagement est plutôt tenu : portons cela au crédit de Sarkozy.

Isaac

Un gouvernement qui finalement fait plutot l'unanimité sur le papier à en croire les commentaires des uns (plutot favorables à Sarkozy) et des autres (qui le sont moins).
Difficile effectivement d'être critique pour l'instant.
Parité, ou presque. Ouverture. Des personnalités qui sont plutot reconnues compétentes.
Reste à juger sur les faits.

dom

globalement équilibré ce gouvernement même si quelques ministres font peur, très peur. Travaillant dans le secteur de la santé, ça a été le coup de massue avec R. Bachelot comme ministre et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça fait la gueule ce matin. Enfin, attendons pour juger sur les actes

fefe

@Virgile.
Si vous aviez écouté François Fillon, vous auriez compris qu'il souhaite juste se soumettre au suffrage universel, à l'approbation de ses électeurs, chose qu'on reprochait à Dominique de Villepin de n'avoir jamais faite.

Vincent

@ fefe : Il est vrai qu'il court un énorme risque en se représentant aux législatives :

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/LG2002/072/circons04.html

Il fera combien cette fois-ci, avec l'aura de son poste de premier ministre et la prime à Sarkozy? 60 %?

Patrick

Ayant voté blanc (ou plutôt orange) au second tour, j’attendais avec intérêt mais sans enthousiasme particulier ces nominations.
Et je dois dire que je suis très agréablement surpris des intentions affichées. J’y vois un changement de paradigme, on n’aborde plus les questions sous la forme d’une segmentation en petites niches mais bien par une approche globale en reliant les uns aux autres des secteurs qui sont quotidiennement en interrelations. Je trouve que, effectivement, il y a là rupture avec ce que l’on nous sert depuis de trop nombreuses années. Wait and see donc, pourvu que cela ne soit pas qu’un affichage stérile mais bien une volonté d’aborder réellement la complexité des problèmes de notre société.
Pour ce qui concerne mon secteur d’activité (le sport de haut niveau) je vois d’un œil très intéressé le lien avec le ministère de la santé, non pas qu’il signifie un retour aux théories hygiénistes qui eurent en leur temps un succès considérable en France (enfin je l'espère) mais plutôt qu’une approche globale des problème de santé publique ne peut ignorer les pratiques sportives et les comportement des jeunes. J’espère que, forte d’un courage politique avéré (pacs), Roselyne Bachelot-Narquin brisera enfin l’omerta qui règne dans le monde du sport concernant l’alcoolisme, nombreux sont ceux qui parmi nous, les entraîneurs, avons dénoncé en vain jusqu’ici, les fréquentes pratiques à risque des jeunes sportifs et notamment le fait qu’évoluer dans le monde du sport offre un accès facilité à la consommation et souvent la surconsommation de boissons alcoolisées. Les jeunes sportifs, singulièrement dans les sports collectifs, payent chaque année un lourd tribu à la légendaire convivialité du sport...

Mathieu

Témoignage de violences policières reçu d’une association de Calais :
Ce n'est pas le premier témoignage de ce type.

"Dans la continuité des harcèlements et répressions d’ailleurs accrus ces derniers jours, jeudi soir, Calais été une fois de plus le désolant théâtre d’une chasse à l’homme dont le niveau de violence n’avait certainement jamais été atteint !

En effet, alerté par la vitesse dangereusement excessive d’un maxi bus conduit par un policier acrobate, volant d’une main , appareil de communication de l’autre du style faîtes ce que l’on vous impose pas ce que l’on fait, nous avons suivi ce véhicule policier qui s’engageait sur le pont Vétillard.

An niveau du rond-point d’autres véhicules de police convergeaient pour « foncer » littéralement dans un groupe de 80 à 100 Migrants qui repartaient du lieu de distribution de repas du soir organisée par l’association SALAM.

Matraquages, gaz lacrymo. tout l’arsenal devenu horriblement classique était sorti.

Les véhicules qui passaient tentaient de se frayer un chemin à travers les Migrants poursuivis par les policiers offrant des scènes de violence et d’insécurité irréalistes !

Bien entendu comme à l’habitude les policiers ont interpellé les témoins faisant fi des lois pourtant à ce jour toujours en vigueur dans notre république !

Pour mémoire, voici le rappel de la saisine N° 2005-29 AVIS et Recommandations de la commission de déontologie de la sécurité :

« Il paraît opportun à la Commission qu’il soit rappelé aux forces d’intervention, notamment aux CRS, qu’elles doivent considérer comme normale l’attention que des citoyens ou des groupes de citoyens peuvent porter à leur mode d’action. Le fait d’être photographiés ou filmés durant leurs interventions ne peut constituer aucune gêne pour des policiers soucieux du respect des règles déontologiques »

Pour s'informer et s'abonner à un fil d'information:
[http://pajol.eu.org/]
ou cliquer sur mon pseudo

fefe

@Vincent:

Parce que, de gauche comme de droite, vous en connaissez beaucoup qui prennent des risques ?
A ceci près que François Fillon se présente dans sa circonscription d'origine, là ou il est légitime.

Eric

La presse a beaucoup parlé d'ouverture: résusltat personne n'a noté que 2/3 des minstres sortent des gouvernements Villepin et Raffarin...

Vonric

"un ancien condamné pour une affaire de corruption pendant un an se trouve ainsi propulsé ministre d'Etat">> de mémoire il me semble que RDDV est aussi un ancien condamné... mais bon c'est vrai qu'il n'était pas ministre d'Etat.
Autre commentaire sur la nomination de Juppé (et même s'il paye en grande partie pour Chirac, il prend ses responsabilités), cf le commentaire d'Eolas:
http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2007/05/18/621-breves-consideration-sur-notre-nouveau-gouvernement

Pour le reste pas de commentaire: coté Rupture, notons que le plupart sont tout de même d'ancien membres du gouvernement de droite. Et comme Versac, j'attendrai apres les législative, ou nous aurons enfin le VRAI gouvernement (apres les jupettes, les sarkozettes?) et surtout, RDV dans 1 an, on y verra plus clair (n'oublions pas que le propre de Sarko est de s'agiter et de faire bcq de bruit).

Radjel

Les commentaires de Versac sentent le vinaigre a plein nez, des commentaires sur des personnes que l'on ne connait pas, des raccourcis, Bayrou aurait nommé les mêmes dans un gouvernement que vous auriez applaudis des deux mains et des deux pieds, allons mon cher Versac acceptez la défaite et laissez du temps à ce gouvernement pour faire ses preuves!

Ps. la nomination de Rachida Dati est trés con sensuelle

Erick

Ici comme ailleurs, on lit des commentaires plutôt critiques sur la concentration des pouvoirs par l' Elysée.
Pourquoi s' en étonner ? La conception relativement nouvelle du rôle du Président avait été plusieurs fois exposée par Sarkozy. N' a-t-il pas dit qu' il fera ce qu' il a dit ?

En revanche, je lis trés peu de critiques sur le gouvernement (sauf les "précautions" de Versac). Rien que de trés normal : préjugés favorables et bénéfice du doute doivent être de mise en ce début d' exercice.

Juppé : beaucoup relèvent qu' il a payé pour d' autres. Il l' a fait avec un certain panache. D' autre part, s' il a été coupable, il a été puni. A quoi bon le sanctionner de surcroît par une mise à l' écart non justifiée ?

PS - Radjel, plutôt limite votre dernière observation ...

Erick

Ici comme ailleurs, on lit des commentaires plutôt critiques sur la concentration des pouvoirs par l' Elysée.
Pourquoi s' en étonner ? La conception relativement nouvelle du rôle du Président avait été plusieurs fois exposée par Sarkozy. N' a-t-il pas dit qu' il fera ce qu' il a dit ?

En revanche, je lis trés peu de critiques sur le gouvernement (sauf les "précautions" de Versac). Rien que de trés normal : préjugés favorables et bénéfice du doute doivent être de mise en ce début d' exercice.

Juppé : beaucoup relèvent qu' il a payé pour d' autres. Il l' a fait avec un certain panache. D' autre part, s' il a été coupable, il a été puni. A quoi bon le sanctionner de surcroît par une mise à l' écart non justifiée ?

PS - Radjel, plutôt limite votre dernière observation ...

toto

Des fusibles de gauche c'est toujours mieux que des fusibles de droite.

Quand on fait un sourir c'est pour "la caméra". ce gouvernement c'est "pour les législatives" et visé une assemblée UMP au 3/5 UMP. Ensuite les Kouchner et Cie pourront aller se rhabiller.

major tom

"Santé n'aurait pas pu être mis avec les relations sociales et la solidarité ? Pas forcément compris la logique"

La santé, je vous le rappelle est l'efficacité d'un niveau métabolique micro ou macro organique.

L'OMC donne quant à elle la définition suivante: "health is a state of complete physical, mental and social well-being and not merely the absence of disease or infirmity"

Ca vous éclaire un peu l'ami?

Café bio

On devine, à la lecture du billet, l'amertume de Versac. Vu l'état du PS, faut dire que ça aurait été tellement mieux si Royal passait...
Bon séjour à SF, homme de gôôche.

Anthropia

"Outre le choix d'hommes grand angle, les découpages tordus de missions, ce gouvernement n'a pas de doctrine. Une preuve, avoir pensé prendre Védrine aux affaires étrangères, puis avoir choisi Kouchner, deux visions radicalement différentes, est un non-sens.

Le sarkozysme est un pragmatisme médiatique, calculé en temps réel par Sarkozy."

http://anthropia.blogg.org

rainplu

Y aura plus de gauche ni de centre ni d'ailleurs de démocratie pendant au moins 5 ans. Y aura surement plus de 2/3 de l'assemblée acquise au nouveau président. Après les législatives, il y aura plus aucun media qui parlera de l'opposition car le nouveau président prendra tellement de place tous les jours que les JT seront pas assez longs pour parler de l'opposition.

socdem

comme d'hab un post de grande qualité

bravo

romain

sictransit

Kouchner : un excellent choix, bonhomme intelligent, dymanique, connu et connaissant du monde, avec une grande expérience internationale - et de sucroît "atlantiste", ce qui est un gage de recentrage de notre politique étrangère, je ne m'en plains pas. Je pense que le quai d'orsay suivra, obéissant comme à l'accoutumée, même si bcp d'anciens auront du mal (c'est un diplomate qui parle). Lévitte est un choix excellent. Il est aussi là pour la relation franco-américaine, fondamentale et dont il a été un brillant acteur, ayant su garder le lien de confiance avec l'administration (folle dingue) de bush mais en faisant en sorte de gommer des choix français (incontestable), le caractère exalté et délirant de villepin et chirac (catastrophique).
Jouyet : il sera sous l'autorité du ministre, comme tout secrétaire d'Etat. Kouchner aura donc aussi ce dossier à gérer.
La question est de savoir ce que deviendra la politique de coopération, avec ce délirant ministère de l'identité nationale, dont l'entourage de Hortefeux veut faire un ministère attrape-tout : coopération, francophonie, visas, ultérieurement tutelle de l'OFPRA (l'asile)... Il va y avoir des débats saignants entre le quai et l'équipe Hortefeux !!

Juppé : il a été condamné et a fait sa "peine". En outre, ces faits (très anciens) étaient accomplis sur ordre du Chi. Rien ne me semble s'opposer à sa nomination. Fabius, passé devant la Cour de justice de la république (qui devait s'appeler haute cour avant) a bien été ensuite ministre des finances (c'était au moment de sa période libéralo-sociale-démocrate).

Karoutchi : le portefeuille de ministre délégué ou secrétaire d'Etat chargé des relations avec le parlement, en général auprès du PM, existe dans tous les gouvernements. il est chargé de discuter avec les bureaux des assemblées de l'ordre du jour prioritaire (puisque c le gouvernement qui fixe cet ordre du jour selon la constitution)

Woerth : excellent choix que ce regroupement. outre que ça permet de briser la citadelle bercy, ça vise aussi à avoir une vision plus précise de l'ensemble des dépenses publiques, qu'elles soient mises en oeuvre par l'Etat ou d'autres personnes publiques (collectivités territoriales, sécu). Pas tellement d'opinion sur Woerth, mais ta remarque, Nicolas, est juste. Au fond, il devrait s'occuper de la politique fiscale, puisqu'il sera ministre du budget...

Borloo : comprends tjrs pas ce qu'on peut trouver à ce mec... mais son portefeuille est énorme a priori, avec des pbs de frontières d'une part avec Juppé (entreprises publiques du secteur de l'énergie) et Woerth (politique fiscale)

Albanel-Darcos : ma grande déception, que la culture n'ait pas été fusionnée avec l'éducation. Un ministère de la culture est une aberration, ça ne sert qu'à servir de guichets à des artistes ou prétendus tels qui ont plus de facilité à faire admettre leur talent devant des fonctionnaires que devant le public ; en outre ça permet aux finances d'avior un contrôle sur le montant de la dépense, ce qui ne serait évidemment pas le cas s'il y avait une vraie politique de défiscalisation des soutiens à toutes les formes d'activité culturelle, comme aux Etats-Unis

X Bertrand : on peut s'interroger sur le périmètre de son ministère, compte tenu que Borloo aura l'emploi - et comment traiter de l'emploi si on ne traite pas aussi de l'organisation du marché du travail ? Là encore, un pb de définition du ministère.

Lagarde : ministre chargée de défendre partiellement la PAC mais aussi de mettre en oeuvre la prochaine réforme de ladite PAC. Si qqun ici est capable de comprendre ce qu'est la PAC, je suis demandeur d'un petit cours...

Bachelot : a priori je trouvais intéressant le rapprochement de la santé et des sports ; le commentaire éclairé et éclairant de Patrick me conforte dans ce sentiment.

Hirsch : étrange intitulé, qui laisse dubitatif sur ses fonctions : direction d'administration ou simple "conseiller" du PM ou du PR ?

De façon générale, un gouvernement effectivement resserré, auprès du PR. Oui, c'est Sarko qui détermine et conduit la politique de la Nation, alors que la Constitution dit que c'est le gouvernement. Mais c'est lui que nous avons élu et pas un autre : c'est donc à lui de prendre ses responsabilités et de faire ce pour quoi il a été élu. En 2002, nous avons élu Chirac, pas Raffarin, ni Villepin. En 2007, c'est à Sarko que nous avons donné 18 millions de voix, il est bien naturel que ce soit à lui de faire le boulot.

François

Oui ça sent l'amertume.. et l'inculture politique avec quelques perles : l'action de Morin pour la Défense ? il a été au cabinet du Ministre du même nom et a travaillé sur ces dossiers comme parlementaire ! drôle d'intitulé pour Karoutchi ? ça existe dans tous les gouvernements de la V°!! Albanel ? elle était juste présidente de l'EP qui gère VErsailles.. elle n'y connait rien en effet !

Sans compter la double peine pour Juppé !!
D'accord avec Mry, parlez-nous plutôt du nouveau souffle dans la 10° de Paris et de l'éviction "démocratique" de Q.Delmas

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.