« Législatives en vue, mandat européen en question | Accueil | En passant : annonce d'emploi »

03 mars 2007

Commentaires

jugurta

peut être faire dialoguer des blogeurs de toutes les tendances, un liberal, un socialiste, un altermondialiste, un nationaliste...autour d'un pot et filmer le tout...ils donneraient leur intention de vote, leur pronostic...

Vic (victoire )

Quelque chose de prévu à Orléans ?

"Je suis en train, avec quelques amis, de réfléchir à des formules de réunion de blogueurs atypiques pendant et entre les deux tours."

Effectivement pour Avril, un rendez-vous avant chaque tour me semble être nécessaire...

Mais ce choix de "blogueurs atypiques" nécessite des élus et des éliminés... C'est la Star Ac ici aussi ? ;-)

N.B. J'ai manqué - snif - le dernier rendeez-vous. Mais j'ai trouvé assez classe l'article du Monde sur le sujet. Sauf que c'est toujours les mêmes blogueurs qu'on voit, les meilleurs ?

El Ronchon

Commentaire signé et corrigé !

"Je suis en train, avec quelques amis, de réfléchir à des formules de réunion de blogueurs atypiques pendant et entre les deux tours."

Effectivement pour Avril, un rendez-vous avant chaque tour me semble être nécessaire...

Mais ce choix de "blogueurs atypiques" nécessite des élus et des éliminés... C'est la Star Ac ici aussi ? ;-)

et pendant et entre les deux tours c'est pas la même chose ? Ah, non, c'est bon j'ai compris. Mais vous n'arrêtez pas de live-bloguer.

N.B. J'ai manqué - snif - le dernier rendez-vous. Mais, j'ai trouvé assez classe l'article du Monde sur le sujet. Sauf que les blogueurs c'est toujours les mêmes qu'on voit, c'est comme les politiques... Wouarff

Verel

Le 28 mars, cela ne m'arrange vraiment pas! Déjà que j'ai manqué celle de ce mercredi pour cause de déplacement provincial professionnel... Que faut il offrir au gentil organisateur pour changer la date?

caribou

Et vous prévoyez une soirée des élections à la république des blogs ? Un live blogging de chacune des soirées des élections à la télé ?

Idées comme ça, en passant.

Sinon, je compte toujours ramener ma tronche de bloggeur anonyme à la prochaine RdB

Charles'

Oui la République des Blogs, c'est le cauchemar de Bayrou. Ils l'ont fait! Ils se sont accordés! Ils ont pris les choses dans le bon sens, c'est à dire en picolant d'abord. Ca s'appelle la convergence sur le zinc. Qui éditera un jour le Café du Commerce de Marcel Dassault?
Bravo, Versac, c'était bien, j'y sui passé et j'y passerai encore.

versac

El Ronchon : ce ne sont pas les blogueurs qui sont atypiques, mais les réunions !

caribou : c'est un peu l'idée, oui, de proposer une réunion de live blogging pendant les soirées des deux tours. On mélangerait le live avec un format ouvert de discussion type République des blogs.

Verel : je crains que ce ne soit pas vraiment possible de déplacer, le principe du dernier mercredi du mois facilitant l'identification de la date par la plupart des participants.

Vic : non, rien de prévu à Orléans pour l'instant. S'il existe quelques blogueurs politiques orléanais, ce doit être possible de monter quelque chose.

Julia O'Brien

Tres interessante initiative - ouverte a tous? Y compris les nouveaux bloggeurs d'outre-atlantiques, qui auraient une vue par forcement circonscrite a l'hexagone francais? Et pourquoi pas l'Internationale des Blogs?.. Apres tout, le net c'est le premier grand ecran de la mondialisation - de la France aux Etats-Unis, et peut etre un jour jusqu'en Chine (si evidemment la censure passe!)

Pierre Catalan

Quel est l'intérêt de suivre l'évolution des sondages sortis des urnes?

L'iée de la réunion le mercredi précédent chaque tour me semble bien meilleure, mais je crois que l'essentiel reste de se (re)voir, le contexte ou le mode de réunion aura de toute façon pas forcément beaucoup à voir avec l'ambiance ou les discussions entre chacun: c'est toujours sympa la RdB.

boubs

Pour ceux que la défense nationale intéresse (Mr Versac par hérédité ? ;-)) la position de Ségolène ROyal http://www.adefdromil.com/Document.php?DOC=10104524

Orange

Hors sujet mais je signale une analyse très intéressante sur l'évolution que doit faire la pensée de gauche pour sortir des idées trop simples face au monde moderne, évolution que Royal est en mesure d'amener le PS à faire.
C'est en page Débats du Monde de samedi 3 mars et c'est signé par Zaki Laïdi (Centre d'Etude et de Recherche Internationales).

Elodie

Un petit clin d'oeil en fin de vidéo sur l'ivresse en fin de République des blogs...!!
http://blogs.arte.tv/e-campagne_2007/frontUser.do?method=getPost&postId=1142&blogName=e-campagne_2007

Samski

Pour la RdB d'avril, je propose le mardi 24 et pas le mercredi 25. J'ai un truc pourri le 25 mais je ne pourrais pas y échapper.

Abdel de Baisanville

Je n'irai pas.

Ne planez pas. Ne vous étourdissez pas de fausses nouvelles. Arrêtez cette drogue dure vendue légalement en France, ce narcotique, ces anxiolytiques, ces antidépresseurs dont vous êtes si friands, recordman la France tout comme pour les sondages.

Sortez de vos quartiers huppés, vos ghettos de saint germain des prés, ça c'est pas aubervilliers, sortez de vos salons rococo, descendez de vos gros 4x4, de vos vélos, quittez vos pédales, arrêtez d'avaler ces vertes salades, tous vos sushis, stoppez vos trémolos sans ogm, vos mentalités de vieux bobos. Ne nous donnez pas de leçon, arrêtez de vous croire intelospenseurs, vous n'êtes que panseurs vautrés dans vos certitudes de repus. Vous ne savez rien de la vie. Arrêtez votre symphonie des lâches.


Pour nous, depuis des décennies, ici c'est un enfer, et vos sarcasmes et vos hypocrisies, nous débectent.

Soyez lucides, regardez enfin le réel. Pour des millions et des millions de citoyens français, après la fracture, c'est le descendeur social. Toujours. Encore.

L'enfermement social. Vous nous dites du haut de vos âneries si doctement : travaillez plus ? Savez vous au moins que nous sommes des millions à ne pas pouvoir travailler tout court. Pétrie de votre consanguinité, avec tous vos parachutes en or, tous vos copinages, toutes vos esbrouffes, toutes vos arnaques en col blancs, vous êtes des faux culs qui n'avez jamais recruté un seul de nos quartiers, pas un seul bronzé dans vos entreprises. Regardez-vous, oui, regardez vous : vous vous ressemblez tous. Clones. Et, vos piètres resultats sont connus : vous coulez tout ce que vous touchez. Après vos passages, vous êtes si bons, entre vous, rien qu'entre vous, tous consanguins, et plus aucun emploi ne repousse, pas même un airbus ne décolle ! Rigolez, gavez vous, les prochaines élections, vous donnerons l'ultime claque que vous méritez amplement.


Pour ceux qui ne l'ont pas (encore) lu il est temps de s'y mettre, les campagnes électorales abondent. "Telle qu'elle est vécue par les milieux populaires, la société d'aujourd'hui n'est pas seulement marquée par les difficultés quotidiennes, le chômage, l'injustice, le pessimisme ou le "déclassement". Cette enquête nous enseigne qu'elle est dominée par un retournement de sens : l'Etat garant manque à sa place, la promesse dont était porteuse la République est devenue menace.

L'ascenseur social est en panne, entend-on. Faux. Il fonctionne. Mais à l'envers. Il descend, il tire vers le bas. Cette force d'attraction vers le bas, non seulement l'Etat n'en protège plus, mais il semble l'institutionnaliser à travers le fonctionnement de ses services publics de l'emploi ou de l'école et le renoncement de fait de son "monopole de la violence". A-t-on pris la mesure de cette expérience sociale dans laquelle se forgent les opinions des milieux populaires ? Sait-on assez qu'ils sont constitués de quinze millions d'ouvriers et d'employés sur-exposés aux crises de la société française et que leurs votes ont joué un rôle déterminant dans les résultats du 21 avril 2002 et du 29 mai 2005 ? La connaissance des milieux populaires nous semble aujourd'hui défaillante; leur reconnaissance démocratique est plus que jamais une urgente nécessité." Le descendeur social , Philippe Guibert, Alain Mergier - Plon - 9, 5 euros,

frednetick

moi j'habite le 19eme...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.