« Week-end | Accueil | Dernières semaines »

17 mars 2007

Commentaires

Lancelot

Tiens, en lien avec cette histoire, la note très intéressante de Daniel Schneidermann sur son blog : http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=566

Calamo

Merci d'avoir pris en compte mes observations. Mais comme indiqué par ailleurs, je crains que les précisions sur le service proposé n'en change pas la nature.

De deux choses l'une, soit radio.blog.club n'était qu'un moteur de recherche, renvoyant ses utilisateurs vers chaque source de diffusion, auquel cas le principe même d'un paiement par radio.blog.club est contestable, soit les morceaux étaient "agrégés" dans un player, et il s'agissait alors de webradio, et donc de radio.

Le cas échéant, j'avoue ne pas comprendre la position qui consiste à dénoncer la fermeture parce que l'exploitant a refusé de payer, qui plus est un paiement proportionnel. Ce n'est pas comme si la SACEM avait refusé par principe toute exploitation numérique. Bref, quelle aurait été, selon toi, l'attitude à adopter ?

Quant au problème du guichet unique, il est réel, mais je vois mal le rapport qu'il y a, ici, entre radio.blog.club et le blog d'un étudiant (d'ailleurs, ce dernier se serait-il acquitté du paiement de droits pour la diffusion de contenus qu'une reprise de ceux-ci par radio.blog.club n'en eut pas été justifiée pour autant).

Lancelot

Youpi ! Hourra ! Radio Blog remarche !

Pierre

Quand on voit ce que proposent boomp3.com ou http://www.projectplaylist.com/ comme services la sacem risque d'avoir pas mal de boulot...

micol98

Je comprends l'interrogation de Calamo : que faire ? Car c'est un vrai come back à la situation d'avant 82. A nouvelles pratiques nouvelles règles : si l'encadrement de la radio est aujourd'hui basé sur le principe de rareté, force est de constater que les webradios ne sont pas soumises à cette contrainte. Mais restent à rémunérer les ayants droits.

Une conférence entre ayants droits, distributeurs et diffuseurs semble plus que jamais la bienvenue.

bee human

Une précision qui a son importance. Le responsable de radioblogclub n'est pas obtus. Ce qui lui a paru inacceptable dans la demande de la SACEM, c'est le taux demandé 8% alors que radioblogclub a maintenant essentiellement une clientèle étrangère qui ne sont pas du ressort de la SACEM.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.