« Bruxelles | Accueil | Politiquement internet : colloque le 20 novembre »

14 novembre 2006

Commentaires

F. de C.

Info ou manip ?
Le FDI (Forum des droits sur Internet) veut signaler les dérives de la campagne présidentielle sur le Net et s’apprête à mettre en place un « observatoire de la web campagne ». [...] « Nous veillerons tout particulièrement à signaler les hoax qui seraient de nature à diffamer telle ou telle personnalité politique », explique le juriste et chargé de mission au FDI.
Vu sur :
http://www.01net.com/editorial/332742/presidentielle-2007/les-coups-bas-de-la-video-politique-en-ligne/

James Arly

Rien à voir avec votre "post" ci (je suis hors sujet)...
Juste une suite de notre conversation de Jeudi dernier : Vous aviez raison !

http://arlyjames.over-blog.com/article-4539209.html

Ecrit à votre attention !
Bonne lecture.
JA

nounours

Mouais.
L’équipe de campagne décide de faire contre-feu, en se focalisant sur la méthode. Les médias moutonniers suivent et ne traitent l’info QUE sous cet angle. Et idem chez les bloggueurs, visiblement tout aussi moutonniers.
Mais merde, elle les a tenu ou non ces propos ? Et pas sous la contrainte, que je sache. Et ca vous choque pas, vous que celle qui prétend renouveler la politique, considère comme une trahison de divulguer des propos qu’elle a effectivement tenu ?
Au moins, cette affaire révèle une chose, c’est que les blogs, censés renouveler le débat démocratique, ne sont en fait que des candidats à l’examen de passage dans le « cercle de la raison » médiatico-politique. La fixette entretenue sur les chiffres de fréquentation et les reprises dans les médias traditionnels en atteste.
Amicalement

versac

nounours : va sur les blogs d'enseignants (recherche brighelli sous google, tiens), tu verras qu'on ne parle pas que sous cet angle, mais uniquement dans la blogosphère que tu fréquentes (celle des blogopros).

laurent

Il est clair que si les internautes parvenaient à se montrer plus responsables dans leurs pratiques et commentaires, c'est le médium lui-même qui serait enfin crédibilisé vis-à-vis des mass-média, et de façon décisive.

Martel

Laurent,

Si vous rêvez de reconnaissance et de crédibilité, pourquoi ne pas intégrer professionnellement un organe des "mass-media" ?
Peut-être parce que c'est plus difficile que d'ouvrir son blog en trois clics…

versac

Quelqu'un a vu un gros troll bien con se balader et répondre sous le mauvais billet au mauvais Laurent ?
Faut pas se mettre martel en tête...

laurent : n'attendez pas de millions d'individus qu'ils se montrent responsables. Vous seriez déçu.

Martel

Versac,

Je répondais ici à ce Laurent-ci, je ne comprends pas bien le sens de vos éructations.

Néanmoins, j'en retiens le ton et le manque de fond. Lorsqu'on touche au non-dit du "phénomène-blog", on mesure la véritable nature de ceux qui les animent. Où sont donc passés l'amour de la démocratie, l'ouverture d'esprit, l'attachement au débat, la libre participation citoyenne, etc. ?

Tous ces gros mots que les bloggeurs s'autodécernent volontiers ne tiennent pas longtemps dès qu'ils rencontrent l'ombre du soupçon d'un semblant de critique. Hors de l'assentiment béat et de la congratulation commun(autair)e, point de salut ?

C'est bien, continuez comme ça. En fait de "renouvellement de la politique" (LOL, certains ne doutent de rien), c'est surtout un singulier retour en arrière que je vois par ici.

versac

Martel : quand vous aurez lu sur ce blog que je m'auto-décerne quoi que ce soit ou que je pense que les blogs révolutionnent la démocratie participative, ou tout autre chose de ce genre, on en reparlera. Comme ce n'est pas le cas, vous tombez à coté.

Toute personne qui dit "les bloggeurs", et qui leur attribue des comportements homogènes péjoratifs, et fait de moi un exemple de ce comportement honteux et de la bassesse de cette révolution, sur la foi de quelques lignes vaguement lues a le droit à ce type de traitement.

Désolé, changez de ton, vous êtes chez moi, allez troller ailleurs. Ou revenez, lisez, éhcnagez, et critiquez à bon escient.

zadvocate

Après ce moment de tension, un moment de détente:

http://www.youtube.com/watch?v=VUo9zV3pGY4

Si j'étais ségolène, je serais quoi en faire :)

JASMIN

A l'auteur du fil : "Constance Baudry renvoie vers ceux qui s'interrogent sur cette révolution ou ceux qui ont choisi de ne pas la relayer...".
Vous ajoutez "épisode Allen en perspective".

Vous êtes sûr que ça ne fera pas plus "Allien" que "Allen" ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.