« Actu internet et politique | Accueil | Exclusif : Vinvin est le nouveau spin doctor du parti conservateur »

02 octobre 2006

Commentaires

authueil

hey, Versac, les chiffres donnés par Breton, ce ne serait pas plutôt l'augmentation de la dette pour l'année. Plutôt que de dire "la dette publique", il faudrait dire "le montant des emprunts nécessités par le déficit budgétaire".

N'étant pas très doué en chiffres et budgets, j'attends l'avis des économistes distinguées qui fréquentent ces lieux et ne manqueront pas de nous donner une explication claire.

Fred de "et maintenant ?"

Je ne suis pas économiste et encore moins distingué, mais l'UMP confond tout bêtement dette et déficit.

En passant de 46 Mds à 41 Mds, le déficit budgétaire (ce que l'on va dépenser en trop cette année) baisse de 5 Mds.

Mais la dette (ce que l'on doit à nos créanciers) augmente - elle - de 41 Mds, hors intérêts... On est donc encore loin d'une stabilisation...

Gus

"Clairement, ce ne semble pas être la voie empruntée par l'UMP."

Ni par le PS, ni l'UDF. Un tel consensus politique est suffisamment rare pour être noté, même si c'est un consensus en creux.

versac

En fait, Authueil, ces chiffres (41 vs 46) ne correspondent à rien. C'est peut-être le déficit pour 2007 (effectivement à 41Mds€ dans le PLF de 2007), mais pas pour 2006 (42,7).

Ce n'est pas non plus le traitement de la dette (dont le coût annuel avoisine également les 41 MDS€, mais ceci est assez stable, ce n'était pas de 46 cette année...)

Ces chiffres sortent de n'importe où.

Fred de "et maintenant ?"

Le chiffre de 46 Mds (et même un peu plus)était bien celui du déficit prévu par la PLF 2006 (http://www.premier-ministre.gouv.fr/information/les_dossiers_actualites_19/plf_2006_un_projet_524/).

Le chiffre que tu cites de 42,7 est l'estimation corrigée du fait du surplus de rentrées fiscales. Autrement dit, on présente comme "vertueux" un budget que se propose simplement de ne pas faire pire que le précédent...

frigobus

Le rédacteur a dû confondre déficit prévu par le budget et dette, pas de quoi s'exciter :)

Franssoit

On va encore rabacher, mais en quoi cette dette est-elle si problématique ?

Par exemple, on jettera un oeil là dessus :

http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3234,50-727044,0.html

Il y a plus intéressant à faire que de se fixer sur cette dette (et aussi sans doute que de lire le site de l'UMP).

pipoflute

"moi qui croyais que la dette publique s'élevait à 1138,4 € à fin 2005"

De mieux en mieux.
L'ordre de grandeur de l'ump était plutôt meilleur.

philippe boisnard

Y a-t-il un économiste sur le blog ? bon le lien renvoie un compteur en temps réel de la dette publique qui augmente, calcul selon les chiffres et estimations de l'INSEE :
voir
elle représente 66 % du PIB et elle est en augmenttaion par rapport à 2004 en 2005.
Le définit budgétaire devait se stabiliser à 43 milliards en 2006, donc la joie de Breton c'ets de perdre moins qu'il n'avait pensé perdre. :-)

versac

pipoflute : corrigé (l'UMP n'a en revanche rien retouché). Jai envoyé u ntrackback qui n'est pas apparu. Faudrait-il que je double d'un e-mail ?

FRanssoit : je ne partage pas le point de vue de Fitoussi, qui raisonne de manière générale, sans se soucier de ce que contient la dette. Il es tévident que la dette n'est pas un problème en soi, mais un symptome d'une dérive des finances publiques vers la facilité. Le problème n'est pas de simplement réduire la dette (ce que semble avoir compris Thierry Breton) que de faire en sorte que l'Etat se mette à lancer quelques grands chantiers de réforme, au lieu de choisir la joyeuse solution de facilité qui consiste à ajouter du déficit structurel en permanence.

frednetick

le Conseil pour la diffusion de la culture économique, ça dit quelque chose à quelqu'un?

c'était le 4 septembre dernier, création de M.Breton, membre de l'UMP...

Dia

Sur le site radin des Bois , le prix de vente de "soft war", le roman de Thierry Breton (1984), est resté stable en 2006 à 7€ alors qu'il avait enregistré une hausse de 16% en 2005.

[ http://www.radindesbois.com/offer/buy/5291913/Breton-Thierry-Et-Beneich-Denis-Softwar-La-Guerre-Douce-Livre.html ]

M.

Corrigé à 8h ce matin...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.