« Crosswords sometimes puzzle me | Accueil | Fallait-il interdire la pub Girbaud ? »

08 mars 2005

Commentaires

Intermède

C'est un post on ne peut plus anti-consensuel.
Bravo versac !

Bébert, concessionnaire Simca à Romorantin

Versac, enfin... Tu trouves peut-être que le consensus est total et sans humour, mais je ne pense pas que l'on puisse comparer, dans le genre décalé, un simple papier dans le Guardian avec l'organisation d'une fausse journée ville morte avec des centaines de milliers de faux lycéens s'en prenant à de fausses réformes, des centaines de milliers de faux fonctionnaires protestant contre de faux on ne sait quoi... Non vraiment, Versac, tu es trop injuste : http://hugues.blogs.com/commvat/2005/02/ramassage_des_o.html

Krysztoff

Versac, au contraire, je trouve la position des deux élus verts pour une fois plutôt cohérente; en particulier la justification de Garel : "Il y a une contradiction de base entre les fondements de l'écologie politique - être économes, aller moins loin, moins vite, dépenser moins d'énergie - et ce que sont les JO, dont la devise est plus vite, plus loin, plus fort." (http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3242,36-400822,0.html)

Et que Bernard Maris (ça sous-entend quoi "l'ineffable Bernard Maris", je me permets humblement de te suggérer de lire ou au moins de parcourir - il y a de belles illustrations - son anti-manuel d'économie, d'une part parce que c'est un très beau livre de vulgarisation économique, d'autre part parce que, que l'on partage ou non ces analyses et prises de position, il pose des questions qui devraient interpeller tout citoyen et démonte l'idéologie économiste avec un regard d'économiste qui, j'attends qu'on me prouve le contraire et qu'on me cite des erreurs ou des contre-vérités dans l'analyse qu'il fait des théories économiques, sait quand même un peu de quoi il parle), que Bernard Maris donc, critique cet hymne à la compétition que sont les Jeux (jusqu'à la compétition pour les Jeux) me semble aussi cohérent avec ses convictions.

Et je trouve que leur argument, que tu sembles d'ailleurs partager, sur l'impact économique et en termes d'infrastructures positif des Jeux, qui justifierait éventuellement que ceux-ci se tiennent justement dans une ville qui en a réellement besoin me semble là aussi plus cohérent que de retenir une ville déjà largement dotée. Mais là encore, puisque l'on est dans une compétition mondiale, vive nous et merde aux autres, même s'ils en auraient certainement plus besoin que nous.

Sans s'étendre enfin sur l'incroyable machine à corrompre que représente le CIO, ni sur le CV de son président honoraire à vie, un certain J.A.S...

sk†ns

On va s'endetter sur 5.000 ans avec ces conneries.

versac

Krysztoff : les problèmes que soulèvent les verts sont très justes. Ce que je conteste, néanmoins, dans cette approche, c'est le point de vue moral d'une part, et l'inacceptation du principe de réalité d'autre part.
Le choix, pour les JO2012 est entre NY, Londres, Madrid, Moscou, et Paris. Quelle ville en a le plus besoin ? Est-ce à la France de le décider ? Je trouve normal que chaque pays milite pour sa candidature et qu'un vote international ait lieu par la suite. C'est toute la différence entre un système libéral de confrontation régulée d'oppositions d'intérêts, et un système collectiviste, où cette régulation a lieu avant que les intérêts ne s'expriment. Le problème est dans le fonctionnement du CIO et les problèmes de corruption. Celà ne doit pas remettre en cause le reste.
Le point de vue de Bernard Maris et ses compères, qui pointe sur de graves insuffisances et abus du CIO, me semble néanmoins trop idéologue, anti-libéral, et surtout, ne propose pas de système alternatif viable, en se contentant d'une position de critique morale. Celà n'est pas responsable.

DeGroot

The Guardian, c'est tellement bon parfois : "Paris suffers from an epidemic of small dogs. Some wear haute couture. Some just bite and shit on the carpet."

etienne

J'aime bien les autobus avec les petits drapeaux des JO. On se croirait un peu à Cuba ou en Corée du Nord. Il ne manque plus que les foules pour acclamer le cortège des inspecteurs du CIO et la panoplie sera complète!

Krysztoff

Le problème réside justement dans le fait que le fonctionnement opaque du CIO et la corruption qui le fonde est à mille lieux d'un théorique "système libéral de confrontation régulée d'oppositions d'intérêts" comme tu le dis si joliment. Quand la régulation de ce système "libéral" se fait par la corruption en amont, en faire une critique morale ne me parait pas totalement infondée. C'est déjà ça.

Je suis néanmoins d'accord avec toi sur l'aspect idéologique de ce genre d'intervention (et en ce sens, je ne trouve pas Maris très pertinent face à Sylvestre sur France Inter le vendredi matin; il est beaucoup plus à l'aise à l'écrit qu'à l'oral où il faut user et abuser de phrases chocs, de raccourcis, de caricatures pour emporter le débat, je crois que c'est la loi du genre et du coup Sylvestre, que l'on pourrait également qualifier d'ineffable d'ailleurs, est beaucoup plus fort dans la caricature et parfois même le mensonge en toute assurance). Mais le matraquage autour des Jeux n'est-il pas lui aussi largement idéologique? Faut-il répondre à l'idéologie par un autre discours idéologique? Je crains que ce ne soit un peu un passage obligé, en tout cas dans les médias.

Poujadette, généreuse avec l'argent (des autres)

stkns : on est déjà endettés sur 5000 ans (tu t'en fous, tu seras mort, c'est ta fille qui paiera !)

versac

Ksyztoff : Sylvestre est à coup sur aussi ineffable que Maris, dans son genre, et en plus caricatural aussi, puisque certainement mauvais dans son domaine, là où Maris ne l'est pas.
Oui, le CIO ne va pas bien (même si il n'y a pas que de la corruption). Le CIO n'est que l'émanation de fédérations nationales, issues d'Etat qui ne sont pas tous irréprochables, ce qui est le fondement du problème (ce n'est pas l'argent des jeux en soi). Mais je n'ai pas entendu les verts critiquer le CIO autrement que sous le prisme de la candidature de Paris, ou proposer des modes alternatifs de gestion du CIO, qui seraient difficiles, compte-tenu du caractère inter-national de sa nature. Et dire non à Paris sous ce prétexte n'est en aucun cas régler le problème de l'olympisme.

Etienne : je n'irais pas jusque là, quand même. Je n'ai vu personne repeindre les pelouses de l'esplanade des invalides à la bombe de peinture verte, comme celà s'était fait à Pékin (ils avaient fait ça à la va-vite, ça débordait sur les trottoirs). Et le fait qu'on ne force pas de foule fait quand même une sérieuse différence avec la Corée du Nord.

Sktns : l'endettement en soi n'est pas un problème. C'est le niveau de dépense et la rentabilité de l'opération. Et je doute qu'on ait les capacités de s'endetter sur 5.000 ans.

Damien

Personnellement, j'espère que Paris va perdre ce concours idiot ! Ces sortes de grands rassemblements spectaculaires me font gerber, on construit des équipements monstrueux en pure perte (comme s'il n'y avait pas d'autres priorités, mais le logement social c'est moins glamour n'est-ce pas), ça rameute les hordes de touristes les plus débiles de tous les pays du monde, ça flatte la connerie nationaliste de chacun (l'article du Guardian fait sourire parce qu'il se moque de nous, mais imagine-t-on le même genre d'article écrit dans un esprit franchouillard et revanchard anti-anglais ?). Rien que ce logo bêbête ( style école maternelle avec un joli petit coeur au milieu, ça en dit long sur le niveau mental visé ), que j'ai vu même sur des voitures de flics ! Le trouve-t-on aussi dans les cellules de prisons ? Tout cela est grotesque.

Hugues

Bon sang de bonsoir, ce blog est devenu un repaire d'anti-JO ! Comme quoi le consensus n'est pas toujours celui qu'on croit.

Moi, je reste résolument favorable à l'organisation de cette formidable opération promotionnelle de la ville où j'habite et si je savais comment on place des petits zigouigouis publicitaires dans les colonnes extérieures de mon blog, je n'hésiterais pas à me doter d'un magnifique "Paris 2012" tout en couleurs.

LaVitaNuda

Je me découvre vieux grincheux !
:-)
Tant je me contrefiche que les J.O. soient attribués à Paris, ou Petaouchnok.

Nous voilà tous sommés d'aimer les jeux, d'aimer la candidature parisienne, d'aimer JF.Lamour.

On nous promet des beaux JO, des équipements que Paris n'a pas, de la réhabilitation de quartiers laissés à l'abandon (les Batignolles, le stade de Colombes). Pour faire bonne mesure on nous promet des emplois et l'argent des touristes.

Tout cela est bel et bon et nous n'avons plus qu'à nous incliner bien bas.

L'argent que ça coûte ? Le CIO reverse 1 milliard d'Euros pris sur les droits télé.
Le dopage ? La France des JO sera à la pointe du contrôle et du suivi longitudinal.
S'ajoute maintenant la haute caution morale (parce que quand même avec le sport moderne, on doute) des JO pour handicapés, accolés au JO des valides, comme les participants de la télé réalité se battent pour des dons aux organisations caritatives. Indiscutable. Non criticable.

C'est le même discours pour tous les jeux, à chaque fois, partout.

Mais les Jeux pour jouer, le simple bonheur de jouir de son corps, le plaisir évident de le mettre en mouvement, de l'épanouir, s'efface devant le discours compétiteur qu'on nous fait bouffer partout, tout le temps.
La lutte pour être performant, pour être le meilleur, pour une médaille sponsorisée.

Le plaisir ?
Le plaisir d'être embrigadé comme un imbécile heureux dans la machine à records. Les anneaux olympiques passés dans le nez pour emmener le troupeau au stade.

Panem e circenses.
Pompes et circonstances.
Grandeur et décadence.

blaise

Comme je le disais ailleurs, moi je suis à fond pour Paris, Texas 2012.

olicaromat

Bonjour.

Cela n'a rien à voir mais je n'arrive pas à lire un de vos anciens posts de 2004 sur le Darfour. Le lien que je suivait m'amène à une page sur Ublog qui s'affiche 2 secondes avant de céder la place au post du jour. Dommage.

versac

olicaromat : allez voir ici :
http://www.google.fr/search?hl=fr&lr=&q=+site:vanb.typepad.com+versac+darfour
Toutes les notes ublog ont été réimportées ici.
Il faudrait que je fasse une mise à jour sur la Darfour, d'ailleurs.

ccil

avec un logo pareil, on passe pour des amateurs.. ppppffffff

jean-sébastien

assez d'accord avec Damien, sur ce sujet mais aussi sur le sport en général, non que je n'aime pas le sport (bien au contraire) mais on vit dans l'idéologie du sport, oui, le sport est devenu, il me semble, une idéologie, ça permets de gargariser les foules, c'est devenu obscène...enfin je dis ça, mais je regarderais quand même les JO à la télé!!!

socdem

le guardian me fait toujours mourrir de rire avec ses listes.

Loic

Versac,

Oui. Oui. Merci pour ce post. Je te rejoins dans le soutien a Paris 2012 (cf. Parler ne fait pas cuire le riz).
Les Jeux en France !

Il faut preciser que les Jeux de Paris seraient fortement beneficiaire a priori etant donne que les infrastructures sont pour la plupart existantes... Donc arretons le flip sur les impots locaux et nationaux.... Pensez aux millions de touristes qui investiront Paris pendant l'ete , periode habitellement creuse ...Ajoutons enfin que cela suscitera des vocations parmi les jeunes generations de sportifs francais en vue des Jeux de 2024 ou 2028... Il faut preparer les medailles d'or de demain !

Cordialement

Nb: Pour Versac, c'est bien cela pour Pineurs.

olicaromat

Merci pour votre réponse (note sur le Darfour).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.