« whoooooooooo ou | Accueil | les herbes folles »

jeudi 25 mai 2023

Commentaires

Emmanuelle

mon coeur de maman qui a passé cette étape se met au diapason de ton coeur, pour t'accompagner dans cette traversée.
Je t'embrasse

Christie

oh la la. ça va me faire du bien qu'on se voye !

Emilie

Je croyais que ce départ (qui a été différé, ouf) serait facile, et lorsque l'échéance s'est rapprochée, j'ai commencé à le redouter de plus en plus. Je suis contente d'avoir un ou deux ans de sursis. Je ne sais pas s'il est possible de s'y préparer autrement qu'en le vivant et en traversant cette souffrance-là. Des bises d'une mère à une autre !

Nathalie

Texte magnifique et touchant!

Nathalie LaFée

Ici, les départs se font par étapes, au gré de stages de Master, d'Erasmus, d'études ailleurs...et finalement, on s'habitue plus vite que je ne l'aurais cru à la maison calme et silencieuse, le frigo moins plein aussi, tant de trucs qu'on achète que quand ils sont là ! Et quelle fête quand ils sont à nouveau là tous les 2, le bonheur de les toucher, sentir leur odeur, admirer leur belle complicité, dîner à 4 et se faire une soirée jeux, comme avant...et puis, quand ils sont loin, les temps en visio qui rapprochent, ça c'est quand même une belle invention ! Il me semble que mes enfants sont en moi, ancrés dans chacune de mes cellules et si je les sais heureux, la distance ne compte plus. Courage Christie, c'est la fin d'une magnifique étape de vie, qui laisse le champ ouvert à tous les possibles 😘

Christie

merci chère Nathalie de témoigner des quelques années d'avance que tu as sur moi.. dans le process.. gros baisers.

Mayou

Ton texte me touche beaucoup. Françoise Dolto disait que les femmes ne se quittent jamais... Le lien se transforme mais reste. Courage!

Christie

je sens cela un peu... et j'ai lu tellement de bouquins intitulés "mères, laissez partir vos filles !" - chacun et chacune a le droit de FAIRE sa vie sans porter sa mère sur son dos... lui servir de dame de compagnie... je dois et vais apprendre à me TENIR sans elles, ou avec moins d'elles.

Anne-So

Ici, le départ d'Antoine cette année a été paradoxalement facilité par le fait que j'ai déjà connu taaant de séparations depuis 3 ans (mon divorce, les enfants une semaine sur deux, la rupture des liens avec mon frère, avec beaucoup d'anciennes relations, le nécessaire recadrage de ma relation avec mon père, même mon voisinage immédiat change...) que tout cela m'a aidé à commencer à apprivoiser la solitude et à mieux accepter les changements.
Maintenant je t'exprime toute ma compassion pour ce changement si profond, pour la douleur, la tristesse qui l'accompagnent, pour tout ce qui demande à être accueilli en toi, pour le nouveau à construire... Câlin.

Christie

Merci Anne-Sophie, it means a lot to me de te voir vivre les choses avec de l'avance sur moi et de l'avance en sagesse et en ressources trouvées aussi. On a besoin, j'ai besoin de mes soeurs d'expérience ! gros baisers

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

mai 2024

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31