« à cette partie de toi qui aspire à caresser un chat qui louche | Accueil | en pensant aux garçons »

lundi 15 juin 2020

Commentaires

Emilie

Merci d'avoir pris le temps de répondre à ma question et d'avoir partagé ton expérience, Christie ! Je viens de lire ton billet, qui m'a stimulée et touchée. Cette histoire de gestation me parle, bien sûr. A propos, as-tu lu "Journal de la création", de Nancy Huston ?

Christie

ah vos questions ont super bien stimulé ma racontouze !!

Milky/Bree

Merci ! J'ai d'autres questions ! Y a-t-il un seuil au-dessous duquel tu sais que la dose minimale d'écriture sera trop minime, justement ? Genre le moteur n'a pas le temps de chauffer ? Ou est-ce qu'il y a des livres que tu as écrits à raison de tout juste 20 minutes par jour ?
Ensuite, ce contrat d'écriture, pour toi ça ne fonctionne que si c'est absolument quotidien ou bien ça peut être seulement du lundi au vendredi, ou bien deux fois par semaine ?

Christie

Coucou Milky ! alors, pour mon livre sur la joie j'avais fixé une règle à 5 minutes minimum par jour, 5 jours sur 7. Parfois je notais une idée, parfois l'écriture coulait et j'écrivais plus longtemps, toute la matinée quand je pouvais. Et en avril 2015 j'en ai eu marre (j"avais commencé en septembre 2012), enfin pas marre mais je me suis dit qu'il était temps que je le termine alors j'ai décidé de bomber. Et j'ai bombé d'avril à septembre et le livre a paru en novembre. Le contrat d'écriture dont tu parles il est différent pour chaque livre, qui porte son énergie à lui et à moi au moment où je l'écris. Tout dépend si j'ai un contrat (avec une date butoir) ou pas, de la disponibilité que je me sens (qui n'a rien à voir avec mon emploi du temps, les périodes intenses de bouclage de livre arrivent souvent au milieu de périodes intenses dans ma vie personnelle et professionnelle !) et de où j'en suis avec mon sujet, avec la phase de l'écriture aussi.

Milky/Bree

Merci pour ta réponse ! C'est intéressant cette histoire de disponibilité indépendante du taux de remplissage de l'emploi du temps...

Christie

c'est un peu contrariant parfois... par exemple pendant le confinement j'avais du temps mais je ne me sentais pas disponible pour commencer un nouveau projet, d'ailleurs je n'avais pas d'idées ! Et à la fois j'aime bien, enfin, je me suis habituée à vivre avec ces rythmes parfois très lents et parfois qui s'accélèrent !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)