« une histoire d'amitié (et de maladie) | Accueil | comment puis-je être utile ? (4) contiens-toi »

vendredi 20 mars 2020

Commentaires

Virginie

Chère Christie, j'aime lire ton blog, et je t'en remercie. Parfois je ne l'ai pas lu parce que je n'avais plus de temps, mais je suis toujours contente de le retrouver et tout particulièrement en ce moment. C'est un cadre, ça aussi. Merci de le tenir, le cadre, et le blog, merci d'y exprimer si joliment tes émotions, et ce qui te tient à coeur, c'est si universel, et particulier à la fois!

Christie

Merci pour ton mot si chaleureux Virginie, c'est vrai que c'est un cadre ce rendez-vous quotidien ! et ça m'a fait du bien de ne pas l'écrire ce week-end, de me dire justement Allé le cadre c'est chaque jour de la semaine, là je fais autre chose.

Elena

Bonjour Christie,

Me voilà devenue une fervente lectrice de votre blog. Il est pour moi une porte ouverte dans cet univers si clos qui nous est imposé, à juste titre.

Etrangement, je n'associe pas le mot CLOS à FERME. Vous allez dire que je joue sur les mots mais ce confinement est pour moi une opportunité de me recentrer sur moi-même et justement d'ouvrir ces portes fermées depuis tant de temps.

Qui est-on ? Qu'aime-t-on ? Comment peut-on être ? Quelle chance nous donnons-nous d'être ?

Dans cette période particulière, je me respire.
Le matin, je sais déjà si je vais m'activer un peu ou pas.
C'est mon corps qui parle pour moi. S'il ne veut rien, alors je lui offre rien, passant du sofa à la cuisine ou du sofa au lit.

Mais s'il veut quelque chose, comme ce matin, alors je le lui offre :

Un environnement musical empreint d'électro posé comme Petit Biscuit, Emrod, Flyboy, ZenAware.
Une musique qui me transporte, me calme, me donne envie de rêver et pas gratos !
Le soleil. Il me parle.
J'ouvre les fenêtres pour sentir l'air frais.
Je regarde mon chat jouer.
J'admire le paysage.
Et cet après-midi ? Certainement une promenade au rythme de musiques énergiques, histoire de me sentir vivre.
Et après ?
Et après ?

Si je vous disais que mon cadre, c'est de ne pas m'en mettre pour m'obliger à me sortir d'un schéma de vie rassurant.

En ce moment particulier, il faut saisir cette chance de nous défaire de nos modes de fonctionnement habituels et se se dire : Nous avons du temps !
En cherchant bien dans nos armoires introspectives, nous finirons pas retrouver notre liberté que nous évoquions souvent quand nous étions dans cette autre vie sans le virus.

Voilà mon cadre.

Carpe Diem Christie ! Et merci pour tout ce que vous êtes :)

Elena

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

avril 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30