« la fatigue est-elle une plaie ? | Accueil | Madame Simon »

lundi 15 septembre 2014

Commentaires

Titoune

Marrant, moi c'est justement son titre qui me l'a fait acheter ce livre... parce que je me souviens que déjà à 11-12 ans j'écrivais dans mon journal: "Ah si seulement je pouvais arrêter de penser!"... (ça doit être un peu pour ça que je journale d'ailleurs...)...

Par contre je ne l'ai pas lu ou juste quelques pages, et il a fini enterré sous la pile des livres à lire, comme plusieurs livres dont je suis pourtant sûre qu'ils me feraient du bien... mais risquent de remuer certains mécanismes bien ancrés et finalement assez protecteurs...

Christie

tu vas voir elle est finaude la Christel ! elle sait nous parler à nous les foufous pas si fous... enfin moi je l'ai lue de bout en bout et j'en redemande, alors qu'en général je peine à les finir ces livres là.

Bernard

Oser ouvrir des portes
prendre des risques et enlever ses carcans
On se sent un peu nu mais la respiration vient

bBurson


Belles (re)trouvailles alors
(et moi quand je pense trop je retrouve une respiration de bébé, caresse nos animaux, marche pied-nus dans le jardin et déguste une glace sur le bain de soleil sous le cerisier!)

Bel été indien
et thés savoureux :)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)