« noter ses fiertés (1) | Accueil | noter ses fiertés (2) »

mardi 25 mars 2014

Commentaires

Milky

J'en suis à une semaine d'interruption, après avoir écrit touslesjours-vraimenttouslesjours pendant plusieurs mois... Du coup ton post sonne comme un "bat le rappel" qui tombe pile poil !

Christie

Bravo Milky de les avoir faites pendant plusieurs mois !
Une manière de tenir qd on en a marre, c'est de faire le bilan sur tout ce qu'elles nous ont apporté!

sylvie

j'ai bien aimé l'idée des "fiertés" hier, par contre j'ai un prb avec les pages du jour; la simple idée d'être "contrainte à écrire" me pèse, je trouve qu'il y a tellement de contraintes déjà ds le quotidien...écrire est un plaisir alors qd il s'agit de se contraindre à écrire je développe un blocage....en fait, je pense que j'ai du mal avec les antagonismes "plaisir et contrainte", enfin je ne sais pas si je suis claire..!

Christie

vous êtes très claire

les pages du matin, à vrai dire, ne sont pas toujours un plaisir ; pas plus que se laver les dents ou aller chez le psy
en revanche, elles ont plein de bénéfices qui arrivent surtout après les avoir écrites

elles ne sont pas à proprement parler de l'écriture ; pas besoin d'y choisir ses mots ni d'avoir un objectif de communication ou d'exprimer une poétique, non, elles sont juste là pour sortir ce qui nous empêche d'avancer et de vivre au mieux !

Cenina

Je tiens bon moi ! Et elle m'apprivoisent de plus en plus ces pages...Pleins de nouveaux petits changements prennent place tranquillement dans ma vie : l'un d'eux c'est : me lever plus tôt (mettre le réveil s'il le faut ) pour profiter de ce moment de clairvoyance, de silence et de questionnement qu'est le matin pour moi et lâcher prise sur le soir où, définitivement, je ne suis plus bonne à rien.
Et apprendre à faire les choses lentement : me lever tôt cinq minutes plus tôt pendant une semaine, puis encore cinq minutes la semaine suivant, etc...jusqu'à ce que mon corps reconnaisse cela comme quelque chose de naturel et que le matin m'appartienne.
Et la fierté et la joie que j'en retire ! Trop bon !

vanessa

Merci Christie pour ce rappel sur les pages du matin (ou du soir), que j'avais un peu délaissées ces derniers temps.
C'est vrai que cela peut paraitre contraignant, mais une fois qu'on est lancé, cela fait tellement du bien qu'on en devient presque accro. Et je crois qu'il y a toujours quelque chose de bien qui en sort, même si on ne le voit pas.

marie

De mon côté je suis de plus en plus assidue à mes morning pages, et depuis 2 jours que tu as écris que tu ne mettais pas de point, ça paraît bête mais ça m'a libérée. Je crois qu'avant j'anticipais mes phrases, même si c'était que pour moi... et ben là depuis deux matins j'écris vraiment pour moi, les mots coulent et s'enchaînent, beaucoup plus en phase avec le rythme de ma pensée, c'est décousu et parfois illisible eh bien tant mieux, mon écriture est plus libre.
Bref merci Christie.
Et sinon, rien à voir, j'aimerais savoir ce que tu pensé de "La petite communiste qui ne souriait jamais" ? J'ai bcp aimé et je conseille !

kristin

Depuis le 26 février, j'ai aussi commencé à écrire des pages du matin, régulièrement pendant trois semaines et maintenant ce sont les pages du mercredi matin à cause d'un levé déjà aux aurores les autres jours. Ce que j'ai noté, c'est une nouvelle appropriation du temps, plus tranquille pour moi, moins l'impression que je n'y arriverai pas. Mais quelle surprise de me voir radoter ainsi dans ces pages, je m'y ennuie toute seule ! Pas trop l'habitude de me plaindre, et là c'est un déversoir de mes angoisses qui me saoule toute seule, et me donne envie de passer à autre chose. Difficile de ne pas être nombriliste dans ces pages aussi. Evidemment, bien moins efficace depuis que je n'écris plus qu'une journée par semaine. Merci Christie pour cette inspiration.

Christie

Mais c'est bien de radoter si tu as besoin de radoter !
et d'être nombriliste si tu as besoin de l'être....
cela va changer
3 semaines c'est trop court pour les relire, il faut attendre au moins 8-10 semaines de pratique
voir ce qu'elles t'ont apporté avant de te mettre à les relire.
Persévère...

Titoune

Ben moi en trois ans, je ne les ai pas relues... elles sont vraiment pour moi un déversoir, un "radotoir", et du coup même si je les garde précieusement (en "mémoire" de tout ce qu'elles m'ont apporté), je ne les relis pas... je crois que je les relirai seulement le jour où je serai "arrivée"... et comme je ne sais pas vraiment à quoi je veux arriver avant de les relire, je crois que ce jour est encore loin!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

décembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31