« prière pour ma maison de Dinard | Accueil | la femme complète »

jeudi 31 octobre 2013

Commentaires

roca

je voudrais TELLEMENT m'y mettre mais je n'arrive pas à me reveiller assez tôt (toujours à l'arrache, toujours la course)
est-ce que le faire le soir est different?

Anouk

De mon côté, c'est la régularité et la discipline qui coincent. Je tiens quelques jours, et puis pfuitttt... C'est quoi ton secret pour ne pas lâcher, jour après jour? Ça me parait titanesque... sisyphesque même :).

Anne-Liesse @ Bulle & Blog

Je ne fais JAMAIS les pages du matin le matin. En tout cas, pas au lever car ce n'est pas du tout comme ça que je fonctionne. Je les fais parfois plus tard dans la matinée, parfois l'après-midi, parfois le soir. Dans ma voiture, sur ma terrasse, à l'arrache souvent mais dans le plaisir du moment "volé", l'urgence, la nécessité de ce moment avec moi-même.

Je pourrais les faire plus souvent/mieux/plus longues mas ce qui compte, c'est que je les fasse, day in, day out (sans m'auto-flageller si je rate un jour). Que vivent les morning pages, si bienfaisantes... et source bienvenue de déconnexion/reconnexion. And (again...) Thank You, Christie, de les promouvoir encore et toujours !

olga

Tu en parles si bien que cela donne envie de s'y mettre! Bravo en tout cas de tant de persévérance - pour ne rien dire du courage d'y consacrer du temps tous les matins avant l'urgence.

Louchouk

J'ai adopté l'attitude du carnet nettoyeur d'idées qui tournent en boucle aussi. J'avais essayé le matin mais je ne tiens pas le matin, alors c'est plutôt quand ça me chante, quand j'en ai besoin, quand j'en ai envie les pages... Je l'avais adopté sur les conseils de mon homéo, pour comprendre mieux quels symptômes j'avais quand surgissait quoi ? Des mots pour comprendre mes maux quoi. Mais c'est vrai que quand c'est le matin ça vide bien la tête :)

C'est vrai ça, comment tu fais pour arriver à toujours les faire le matin ? Même le très joli carnet n'arrive pas à m'appeler tous les jours à la même heure... Mon côté zébulon m'appelle toujours pour faire un truc qui bouge qd j'ouvre les yeux...

Thaïs

3 ans d'écriture et 10 ans de blog. Je n'ai pas eu le courage d'écrire alors que je voulais le faire pour les 10 ans (sans doute à cause de la photo), et là cela tombe sous le sens je ne pouvais me taire moi qui vient ici régulièrement trouver l'inspiration. Sur le moment ces 3 pages d'écriture, j'ai pensé, que ce n'était pas pour moi. Pas le temps, à 6 heures le matin car avant de partir au boulot, j'ai toujours une machine à vider ou activer mon fils pour qu'il se prépare.Et pourtant j'aime le matin et je trouve que l'idée était très bonne, comme une respiration de l'âme, nécessaire.
Alors, j'ai aménagé cet espace lieu et temps, à ma convenance. C'est le dimanche en fin d'après-midi, temps que je n'aimais pas auparavant qui devient mon temps à moi où je pose par écrit mon "état des lieux" et mes pistes de recherche, d'amélioration, de création, de renouvellement...
S'il fait beau, je vais près d'un plan d'eau près de chez moi, sinon dans ma véranda. (J'habite en Bourgogne). C'est mon temps à moi sans mari sans enfants. Et depuis que j'ai commencé il y a environ 7 mois, beaucoup de choses ont changé notamment dans ma vie professionnelle que je n'appréciais pas. En mai quand tout a changé, je vivais comme dans un rêve, en appréciant chaque moment, chaque rencontre. J'ai eu tendance à laisser tomber ces moments du dimanche et depuis 15 jours je sens qu'il me manque car je n'ai plus autant de distance. j'ai beaucoup absorbé et ça "déborde". Je réalise combien ces moments sont une soupape pour fluidifier mon énergie, mes projets, mes défis, mes relations familiales et faire qu'à 50 ans, je suis heureuse d'entreprendre des choses que je n'imaginais même pas.
Merci Christie pour tous ces mots, ces pages, ces idées, qui me font certainement avancer.

Christie

Aaaaalors, chose promise..

Caro, te connaissant, j'essayerai de commencer modeste. Le matin c'est bien car ainsi tu peux imaginer, rêver ta journée et influer dessus (alors que le soir, par définition, elle est passée). Déjà achète un beau cahier, assez épais. Puis si et quand tu décides de le faire, tu peux mettre ton réveil 10 minutes plus tôt et écris des choses "importantes", comme par exemple tout ce qui te fait chier pendant 8 minutes et un truc sympa, charmant, qui te tente pendant les deux minutes qui restent.
Tu peux poster la photo sur instagram pour être soutenue, avoir un marqueur (la photo floutée hein, personne ne doit lire ce que tu écris). Ou / et coller une gommette sur ton agenda...

Anouk, mon secret pour ne pas lâcher c'est que je vois le bien que ça me fait, jour après jour et à la longue. Les décisions je les prends plus vite, j'acquiers plus de liberté, plus de confiance, plus de générosité, ma vie est plus fluide... Tout va mieux depuis que je fais les morning pages. ET je choisis de très très beaux cahiers, et de super stylos plumes qui me font plaisir d'écrire avec. J'ai aussi panaché l'écriture des pages avec le cahier d'exercices d'Anne Marie Jobin, donc parfois je dessine écris. Mais pas souvent. ET aussi les jours où je n'ai pas le temps, je fais 1, 2 pages. Mais alors la 3ème me manque.

L'idée c'est cette régularité, chaque jour retourner à la page, comme un bateau à son ancre.

Louchouk, en fait je ne me pose pas la question de savoir si je suis appelée, inspirée. J'y vais, point. C'est comme la balade du chien, aller chercher les enfants à l'école, arroser mes fleurs, me nourrir, me laver... en revanche je le fais avec plus ou moins de coeur, le résultat est plus ou moins intéressant. Et ce qui est intéressant c'est le processus, à la longue.

roca

"Caro, te connaissant, j'essayerai de commencer modeste" euh je le prends comment? :) :)

Christie

ahem j'ai été maladroite tu crois ?
je te vois motivée
super volontaire (jogging)
et un changement d'habitude / l'acquisition d'une nouvelle habitude ça peut / doit se faire modestement ! one day at a time, tranquilou (c'est vrai pour nous tous en fait...)

Cloudy

Je fais mes pages du matin le soir, je ne sais pas si ça compte pareil ;)
Elles me permettent de me "nettoyer" de ma journée et la relire.
C'est cathartique, ça m'empêche de regarder des daubasses à la TV et a le mérite de me reconnecter pour terminer ma soirée.
C'est grâce à toi que j'ai découverte Julia (je suis toujours aussi jaloooooouse que tu l'aies rencontrée, si si) : MERCI ;)

Emmanuelle

adepte de cette pratique depuis ma lecture du livre de JUlia, je ne couche pas sur le papier tout ce qui me passe par la tête tous les jours.ET pourtant quand je le fais j'en note immédiatement les bénéfices... cela clarifie tellement certaines décisions à prendre. Il me reste le plus beau des cadeaux à me faire : le temps tous les jours pour cette pratique.

Christie

Oui c'est un beau cadeau de le faire tous les jours.. ET pas forcément 3 pages si vous n'avez pas le temps.

Cloudy, apparemment le soir ça te fait du bien ; et tu as essayé le matin ?
Julia reviendra peut-être à Londres ! samedi elle anime un atelier sur l'écriture à NYC, j'aurais aimé y être.....

kriss

j'avais commencé l'an dernier, pendant les vacances mais dès la rentrée c'est retombé comme un soufflé... le travail, les enfants, le speed avant d'aller bosser... bref toutes ces excuses bidons qui, au fond, ne sont que des excuses qui masquent sans doute autre chose ! Je sais qu'il ne me manque pas grand chose pour arriver à m'y mettre et surtout, j'en ai vraiment très envie. Lire vos commentaires me motive, surtout quand je vois, Christie, quelle force tu peux en tirer au bout de 3 ans.

Cenina

Eh coucou tout le monde !
De mon côté, ça fait quatorze mois que je m'y tiens après avoir tenté, arrêté, retenté, plusieurs fois...
Et puis un jour, Christie a écrit combien sa vie avait changé depuis quelle écrivait ces pages quotidiennement.
Et ça m'a bousculé. Dans le bon sens.
Car aujourd'hui, au bout de tous ces mois de morningpages, je peux dire moi aussi "oh la la, c'est fou ce que ma vie a changé " ....en mieux !

Catherine

Pour moi ça fera 3 ans en janvier, tous ces cahiers... Et oui, je m'y suis tenue (parfois un jour sans, un jour bouleversé, mais j'y pense alors pendant la journée... il y a quelque chose qui manque). Par contre en vacances, très difficile. J'y suis mieux arrivée la dernière fois. Et ça m'aide à définir ma journée, à me nettoyer de la nuit et comme a écrit Christie, je la rejoins sur tout. Incroyable, Christie! Grâce à toi, j'ai lu Julia Cameron et j'écris ces pages depuis tout ce temps! Merci beaucoup...Parce que ça a réenclenché en moi le self help, justement. ET j'en avais bien besoin pour me sortir d'une situation professionnelle désagréable.

Muriel

Je me permets de déposer quelques mots ici. Je viens de temps en temps, presque toujours silencieuse...Mais aujourd'hui j'ai juste envie de vous remercier car c'est ici il me semble que j'ai découvert ces fameuses(magiques!) pages du matin. Pas toujours faciles mais essentielles, ces pages et le livre de Julia Cameron...Alors, merci...

Marijo

Ah ces fameuses pages ! je n'ai pas fait le pas encore... voila ma question - est ce qu on les relie qqs temps après ? Est cela qui aide à posteriori ? Est ce qu on garde les cahiers du coup comme un journal intime ? Ou alors le bénéfice On l a juste au moment où on écrit ...On y voit plus clair à ce moment là ... Et puis ensuite on n y revient plus
Merci et encore bravo Christie de nous aider à avancer

Christie

Ah Marijo j'aime ta question !
Julia Cameron dit que dans un premier temps il ne faut pas les relire avant 10 semaines de pratique
La raison c'est qu'au bout de 10 semaines tu vois les changements au fil des pages et tu as pris confiance dans le processus

Donc moi au début je les relisais au bout de quelques mois mais j'ai vite abandonné car c'est très chiant (comme si je gardais l'eau sale du bain après m'être lavée)
Je garde cependant mes cahiers, par habitude et car ils sont jolis

Titoune

Alors pour moi ça fera 3 ans en décembre que je les écris grâce à toi mes pages. Pas toujours régulièrement, mais je sais qu'elles m'ont aidée à tenir le coup dans une période (longue) vraiment merdique... avec le recul je vois aussi tous les pas qu'elles m'ont aidée à faire. Par contre je n'ai toujours pas osé les relire. Je garde les cahiers -et je suis fière parce que c'est une des rares choses sur lesquelles je persévère (bien que même pour les pages je sois une intermittente).. Ces kilomètres de lignes...
Quand je vois que ma vie se brouillonise et que je me demande pourquoi, souvent je sais très bien: ça fait quelques jours que je n'ai plus "fait mes pages"... d'ailleurs, là, faut que je m'y remette!

Christie

C'est ça qui est bien Titoune, l'outil est toujours disponible !
comme les églises et l'amour divin

moi j'ai ce même rapport intermittent avec le carnet où je note l'argent gagné / dépensé et les cadeaux que je reçois de la vie.

Tiens d'ailleurs on revient de la brocante, j'ai des choses à écrire dans ce carnet !

catherine

Joyeux anniversaire ma douce petite mère!!!

Hélène V

J'écris régulièrement mais ça ressemble davantage à un journal intime. J'ai essayé les morning pages mais c'était plutôt en été quand se lever tôt est plus facile pour moi. Dis moi Christie, quelles sont les différences entre un journal intime et les pages du matin ? Ce que j'avais noté, c'est le côté davantage "mécanique" du matin, comme si j'écrivais sans (trop) contrôler.

Snödroppe/Sophie

Pour moi, c'est plutôt comme Louchouk que ces pages font partie de ma vie. Bien avant d'avoir lu le livre de Julia. Mais cette histoire de processus, sur le long terme, est intéressante... Une habitude à installer, ça n'est jamais facile, mais faut y travailler! C'est vrai que mesurer le bien que ça fait est sans doute l'ingrédient essentiel pour son installation...Faut juste le découvrir ce bien-là!
{et oui, bon anniversaire Christie!}

Christie

Merci pour vos bons voeux les douces !

Un journal intime Hélène, comme tu le dis, c'est quand ça te chante. Les pages, c'est chaque jour. Cela induit aussi que l'on crée "que l'on soit d'humeur ou pas". Et ce que tu dis est juste, le côté écriture automatique (et donc pas jolie, et au saut du lit) fait qu'on ne contrôle rien, le filtre n'est pas encore mis et du coup on est au plus vrai de soi.

caro267

Hello ma Christie, moi j'ai une question hyper basique et terre à terre, tu les gardes où tes cahiers, même celui en cours, tu as un coffre fort ?? Parce que j'étais très "morning pages", grâce à toi, il y a quelques mois... et puis l'une de mes filles a du tomber sur l'un d'eux et ça a fait quelques dégâts. Et maintenant je ne sais plus si c'est une bonne idée, de laisser une trace, de tout un tas de choses belles... mais aussi moins belles... et "les écrits restent". Je suis perturbée :) je te rejoins sur l'eau du bain, surtout quand c'est un tiers qui débarque dans la salle de bains qu'il croyait libre et propre ! Alors vous faites comment, vous, pour (joli thème de Psychologies ce mois-ci je crois) "protéger votre intimité"? Merci!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)