« les pages du matin | Accueil | la voix de Julia / Théodore »

vendredi 27 avril 2012

Commentaires

swahili

Je me suis lancée ce matin. Je pensais écrire 3 phrases en vrac, que je n'aurais rien d'autre à écrire, en me disant que ça ne m'apporterait rien de plus que mes monologues intérieurs, mais je voulais essayer, pour voir....
Et puis j'ai écrit 3 pages, et encore, j'ai été interrompue par le téléphone et il a fallu passer à autre chose. Mais je me sens étonnamment zen depuis, alors que plein de petites broutilles m'auraient rendue morose d'ordinaire.
Merci Christie :-)

Christie

Je suis super contente !

Satsuki

Tu as mille fois raison à propos des smartphones ! Et encore, ce n'est rien à côté des tablettes numériques, je trouve… Depis peu, je me rends compte que j'ai du mal à me plonger dans une activité de manière suivie, continue, sans que mon esprit ne se mette à faire des sauts de puce d'un sujet à l'autre. L'effet Internet, je crois, décuplé depuis que j'ai un trucPhone. Je suis très tentée par ces trois pages mais pour le moment, je crois que c'est un peu ambitieux (bébé tout neuf à la maison).

Edition : et toi, tu n'as pas envie de le faire, devenir éditrice ?

Anne-Liesse @ Bulle & Blog

J'aime bien savoir comment tu t'y prends. J'essaye de m'y remettre, sur un cahier cette fois (l'ordi n'est pas une solution assez souple). Je relis "Writing Motherhood", de Lisa Garrigues, qui motive vraiment à s'y mettre... et s'y tenir. Pas facile avec le bébé, les nuits, mais je retiens tes pistes de solutions !

Ce soir, pourtant, j'ai privilégié mon blog : peux pas etre partout !!!

Anne-Liesse @ Bulle & Blog

Tu crois que le poste d'éditeur pourrait se faire en télétravail ???

Christie

essaie !

Satsuki, merci pour ta question qui me fait réfléchir. Editeur je le suis déjà beaucoup, de mes clients partly (je contribue à rendre leurs textes éditables) ; et des ateliers HEC. J'aime contribuer à faire connaître (parfois, éclore) des talents, et mon enjeu est aussi de m'accoucher et de m'éditer, moi.
En plus, je suis une "free rider", avec le prix que ça a à payer.

Et parfois quand même j'y pense. Dans ce cas je sais pour qui je postulerais, une petite maison indépendante et dynamique, chaleureuse et exigeante, dont vous voyez un titre sur la colonne de droite..

zelda (la bouseuse)

Merci merci merci pour cette découverte. Je m'y suis mise à la lecture du billet précédent, et j'espère continuer longtemps. M'autoriser à écrire, m'y forcer même quand ce n'est pas beau, pas intéressant, pas construit, qu'est-ce que ça libère ! Et parfois, au milieu de ces pages foutraques, une perle, quelques mots bien ajustés ou une petite épiphanie.
Alors en effet, c'est long trois pages manuscrites, même quand on écrit sans reprendre son souffle, et il faut trouver le temps. J'espère que je saurai négocier pour ne pas lâcher l'exercice, ce temps-là, de conversation avec soi comme tu le dis, me paraît si essentiel : où est-ce que je mets ma priorité, à ce que ma baraque soit nickel ou ma créativité libérée ?


(Je crois que c'est mon premier commentaire ici, pardonne le tutoiement, je te lis depuis un moment et comme dit Prévert "Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois")

Christie

hi hi j'adore ton pseudo ! bonne route avec les pages. Moi je suis en train de les faire là depuis 1 h, je m'interromps et je reviens, je mets un disque je joue avec le chien je parle avec Chimènette, bon on est samedi on n'a pas de programme...

Sophie / Laurenn

Coucou Christie et merci de ton billet.

L'idéal c'est pour moi de les écrire le matin et d'une traite sans être arrêtée entre. Sinon frustration puis ras-le-bol puis stop ! Se lever plus tôt en ce moment, je n'arrive pas. Par contre, j'avais effectivement retardé le moment de les faire : dans le bus avant d'aller travailler. Au début je trouvais ça trop intime de m'exposer aux regards des autres et puis j'ai oublié ces regards. Et puis, la vie active a pris le dessus, il fallait aller encore plus vite le matin (on n'arrive plus à se lever..) donc exit le bus, me revoilà dans le métro et là pour le coup, les pages du matin ont disparu.

Le truc c'est que, comme tu l'exprimes (et je partage à 100% cela avec toi), ce rdv avec soi-même est hyper important, ce rapport de soi à soi me permet de ne pas hurler pour des broutilles, de prendre du recul parce que ça représente le temps pour soi (qui tout d'un coup prennent des proportions ridicules, le caca du bébé par exemple !!).

Là où tu m'as fait ouvrir un pan c'est quand tu dis "Voilà solutions que j'ai trouvées pour ne pas louper un jour : adapter le temps / le lieu / la quantité, négocier, mais le faire. "ou ça "on peut écrire moins, se dire "au lieu d'une demi heure j'écris 10, 15 minutes, tout ce que je peux pendant ce temps je l'écris".

Parce que c'est évident le bien que ces pages d'écriture ont un côté magique, et plus encore si on fait et refait les exercices que Julia propose ! Ce sont des mines inépuisables de ressources, de reconnexion avec soi, l'univers, et les synchronicités dont tu parles. Je les ai expérimentées et une fois qu'on y repense c'est comme une drogue de bonheur, et là tu replonges avec extase dans les pages du matin :)

Merci Christie de ta bienveillance et de tes conseils nombreux et divers.

Passe une très bonne journée

PS : j'avais déjà vu le livre de Chine (je ne sais plus où) et il me dit bien aussi.

Christie

il est vachement bien le livre de Chine ! quand on a suivi ses formations c'est un merveilleux rappel de certains outils.

Julia a une page facebook et un site, payant, mais on accède à des glimpses : l'esprit... ça fait du bien.. https://www.facebook.com/juliacameronlive

allé je retourne à mes foutues pages !

Milky

Allez, j'ai repris de la motivation pour quelques semaines au moins ! Merci d'être insufflante...

Christie

C'est gentil de me remercier ! qu'est-ce qui, dans ce que j'ai dit, a contribué à te remotiver ?

Titoune

Oui, merci de reparler des pages du matin (avec aussi tes jolies photos de pages)... J'ai du mal à m'y tenir, j'ai tendance à en faire un perds-temps en y passant plus d'une heure... ça m'agace parce que du coup le peu de temps d'écriture que j'arrive à m'accorder est avalé... alors je les fais plutôt le soir, quand je ne suis pas trop fatiguée...

Par contre je suis sûre que ce sont elles qui m'ont aidée à ne pas craquer l'hiver passé quand je dormais 4h par nuit à cause de mon stage avec une prof hyper manipulatrice qui m'a dévorée... rien que pour ça je n'ai pas envie de les lâcher mes paginettes!

Christie

elles aident aussi à se reprendre, c'est vrai, à s'encourager quand c'est dur, à trouver le bon ordre dans lequel faire les choses pour tenir le coup.

Milky

Peut-être "Tes pages sont boring boring boring, mais ta vie a ouvert ses ailes".
Le fait qu'il ne soit peut-être pas nécessaire de faire quelque chose de bien, beau, intelligent pour qu'il en ressorte du bon, du beau, de l'intelligent. La quasi-totalité de mes écrits sont tournés vers les autres (mails, blog, textos...) et c'est assez libérateur d'avoir le droit d'écrire n'importe comment, sans réfléchir à la forme - si je réfléchis à la forme, ça devient un rituel d'une heure, c'est trop long, impossible à tenir sur la distance, donc, je suis bien obligée de tout larguer sans recherche d'élégance.
Et contrairement à d'autres pratiques d'épuration (courir, ou méditer), ça j'ai une chance de m'y tenir...

Christie

: )
merci Milky !
en fait, faire les choses à plusieurs, en parler, dire "comment ça marche pour nous".. c'est aussi une aide à poursuivre..

Anne-Liesse

Malgré le manque de sommeil, de temps, j'ai encore réussi à "tenir" mes pages aujourd'hui grace à tes conseils. Le mot-clef que tu as donné et qui m'a aidée : ADAPTER. Aujourd'hui, c'était la durée/quantité. Demain, ce sera peut-etre le lieu. En tout cas, ce verbe-là me débloque... et me libère ! Merci !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

décembre 2018

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31