« choses qui nous mettent en joie | Accueil | les habits d'été »

jeudi 19 mai 2011

Commentaires

Miss Miette

Hi hi.... Alors, voilà présentement, une de ces jolies choses qui me mettent en joie aujourd'hui !
Miss Miette, trop contente

catherine

qui t'as dit que tu les surinvestissais? et tu en penses quoi toi? tu le ressens comme ça aussi?

marijo

Surinvesti ? ça s'appelle de l'amour
Oui elles sont super méga hyper importantes pour toi
Oui elles sont ta priorité des priorités
Moi aujourd hui (à mon age ma brave dame) je peux dire exactement la meme chose
Je n'aime pas du tout ce jugement
Le "métier" de parent est très très difficile
ça s'apprend sur le tas Et je pense que l'on essaye toujours de faire du mieux possible (meme si on fait plein d erreurs)
Celui ou celle qui se permet un tel jugement Ben c'est qu il ou elle est un parent parfait sachant que ça n existe pas ....
Et au travers de ton blog je n'ai pas du tout l impression que tu les surinvestis
Ouh la la ce matin faut pas me titiller Là on touche un point sensible
je t embrasse Christie

l(ady) Bernadette

Super pour l'écriture!
Merci pour ton mot. Et puis super pour la personne qui prépare le repas pendant que tu écris!
Pour le surinvestissement, c'est toi qui sens...
moi je me suis rendu compte que oui je les investissais trop, mal et pas assez!!! Je me suis (re) centrée sur moi, sur mon couple en visualisant les enfants à la "périphérie" , faisant leur chemin en nous regardant et nous tendant la main quand ils en avaient besoin, comme dans ma belle-famille. J'écoute toujours beaucoup mes enfants et essaie de trouver une distance juste. Wait and see...et bonne journée

Cenina

c'est vrai ça, je suis entièrement d'accord avec marijo (comme d'hab) et lady b, et anne-so et tout le monde, bref, comment peut-on surinvestir ses enfants ? chacun fait ce qu'il peut, comme il peut et tant que l'essentiel est là,l'amour fou qu'on leur porte, le reste...
bises Christie la fée.
Et aux copines aussi ;-)

Christie

ouais
je pense que chacun a ses critères
et je fais attention quand même, à les laisser grandir avec un peu de recul... à garder ma vie à moi (et de couple et de sportive et de créative, et d'amie même si c'est un peu plus dur au milieu de tout ça)
et ça nourrit les enfants, toutes nos vies...

alice

C'est marrant comme c'est toutes la même phrase de ton billet qui nous titille ! J'ai souvent cette phrase de Linda Lemay qui chantonne dans ma tête "ceux que l'on met au monde ne nous appartiennent pas, ils sont ce qu'ils veulent être, qu'on en soit fier ou pas...." Pour moi je surinvestirai quand j'ecouterai trop cette voix qui me dit "pas grave pour ce projet, pas grave pour ces soirées seules, pas grave... T'as ton fils"

Miss Miette

Alors, alors, les choses qui me mettent en joie, aujourd’hui ?

L’odeur du matin, et le coin de ciel bleu, la fenêtre ouverte, 7h00, tout le monde dort, et la journée qui s’ouvre. Tout à moi.
La douche toute chaude puis glacée, coup de fouet, nouveau jour.
Le mur rose fuchsia de la cuisine (repeint justement pour cela, la joie, celle de décider, de bon matin, tous les matins, de voir la vie en rose – bon ca marche pas tous les jours hein, j’ai pas encore trouvé le secret, mais c’est comme les premiers temps, précieux quand « on tombe en amour », on s’en souvient avec émotion, et on les convoque, pour rappeler fissa la joie, qui se dissimule, la coquine, sous des tracas, des soucis, des empêchements de tourner en rond, dans un petit cercle vertueux, bref, je m’égare)
Le café qui coule dans la tasse, puis dans la gorge, moment intime, la radio débat, moi aussi.

Une ou deux pensées vagabondes d’un dîner improbable, incertain (et si, et si… Mais pourquoi ?). Finalement simple, évident, complice, et incroyablement joyeux.
Et un mail inattendu, infiniment touchant, vrai, inédit. Avec une toute petite dernière phrase, une grosse chute finale, drôle, et tendre. Enorme fou rire, un vrai de vrai, inattendu lui aussi. Et il n’est même pas 8 heures. Miam… Oui, certitude d’un lien indestructible, et à jamais léger, riant, et rassurant.

La pensée vagabonde toujours… Tiens, hier soir, je crois bien que je pourrais me décerner le prix d’honneur de la nana casse-couille, même à une heure du matin. C’est vrai, ça. La joie de sentir que la relation amoureuse, ben, en fait, c’est toujours une relation à deux. Lapalisse ? Oui, mais non. Vous le savez, vous, tous les jours, qu’en fait, vous avez la main pour changer les choses ? Qu’en fait, des fois, c’est vous qui faites des trucs un peu dingue, un peu bête, un peu, euh, stupidement destructeur ? Parce que moi, des fois, j’appelle à la rescousse ma super copine mauvaise foi. Et elle est super forte ma copine, c’est pour ca que je l’aime, d’ailleurs. Bon, est-ce que je lui dis que j’ai gagné un prix ou pas ? Deuxième fou rire à imaginer le scénario…

Mon choupinou d’amour qui découvre le monde, malin, malicieux (oui, lui aussi ;-) ), naïf. Sa curiosité, vorace. « Dis maman, est-ce que les spermatozoïdes qui n’ont pas pu rentrer dans l’ovule sont tristes ? » Philosophe ? Que nenni. La réponse tombe, sans appel « Ben, non, t’es bête maman ou quoi. Ils n’ont pas de cerveau ! » Dont act. Et une promesse arrachée ce matin. Quoi, il est déjà 8h 20 ? Bon, maman, yen a marre de DSK, à la télé, à la radio, sur l’ordinateur, tous les jours. Ca fait 5 jours maman (tiens, il sait compter maintenant). Mais ya pas que dsk dans la vie ! Ce soir, moi, je fais la grève de DSK. Hein, maman, ce soir, on regarde plus belle la vie. Pas de DSK, tu me promets maman ? Euh… Bon, oui, j’ai promis. Mais que les choses soient claires, c’est quand même moi la chef, celle qui commande tout ça.
Aie, aie, aie. Je suis décidément une mauvaise mère. 8h25. Toujours à la maison. Les chaussures, le cartable, la course. J’ai oublié le goûter. Mauvaise mère, acte II. Dont acte.

Un pti kfé au comptoir, pour fêter ça, et m’accorder ma minute DSK (parce que bon, je suis quand même sidérée, toujours, et incrédule). Plaisirs simples de la vie des autres, de l’avis des autres, complicité éphémère et respectueuse. DSK encore. Un pti baiser dans le cou, oh tiens, mais c’est mon deuxième amour qui s’est levé ce matin et m’a rejoint au comptoir. Bon, alors je lui dis. Mais non, pas tout de suite. Joie again.

Quelques petites phrases de ci de là trottent dans la tête. Un regard, un message sur le répondeur. Mais, mais, on pense à moi, on y croit pour moi. Alors, alors, euh, et si… Allez, oui, hop, le petit animal reprend du poil de la bête, et sa caparapace. Et pourquoi pas ?
La force qui monte, sans raison, la joie d’y croire, encore, et à nouveau. L’envie, le désir, la peur, la fameuse, celles des montagnes… Allez, oui, on y va, il est trop beau notre projet ! Oui, dingue aussi, « frais », féminin. Oui, et alors ?

Allez, il est 9h. Retour devant l’ordi. Dernière petite mise en joie avant la todolist/working in progress. Un pti tour sur le blog de Christie, je m’étais promis déjà hier de répondre à cette question sur les choses qui me mettent en joie. Même, même, c’est dans ma todolist, pour pas oublier. Bon, d’accord, je me lance.

PS : les enfants, bien sûr qu’on les investit, qu’on les surinvestit, et puis même parfois, pour un instant ou deux, on ne les investit pas assez. On cherche, on aime, on veut. Et ca, c’est du mouvement, de la vie, c’est de l’investissement avec du coeur, ma bonne dame, comme dirait qq’1 que je connais. Alors, oui, oui,on est souvent, presque toujours, trop ou pas assez. Mais en vrai, on est. Et on est là. C’est à dire où il faut être. C’est ce qui nous rend, je crois intimement heureuse, et fait donc de nous, pour de vrai « une bonne mère », pardon, en fait, une vraie bonne mauvaise mère… C’est à dire, la meilleure, la plus gentille et la plus jolie des mamans, et pour toute la vie. Et en même temps celle qui aura tous les défauts du monde, et qui leur permettra, les pti bouts de chous d’amour qui nous font encore des tonnes de calins aujourd’hui, d’être eux-mêmes dans leur vie d’adulte, de s’appuyer sur nous, notre amour,et notre imperfection, ensemble.

Titoune

Miss Miette, dis, c'est quand que tu ouvres un blog? (ou que tu nous mets le lien du tien ici si tu en as déjà un..)... parce que ton comm, là, ça fait envie de te lire plus souvent...

Et cette phrase, moi aussi elle me titille... et en fait, oui, peut-être bien que tu, que vous les autres mamans qui êtes sur ce blog, vous les surinvestissez... mais moi, dans mes classes, j'en vois tellement qui souffrent de ne pas être investis.... Alors bon, il faut savoir raison garder dans les deux sens, les investir, mais ta vie ne doit pas être uniquement tes enfants (beurk la mère qui se sacrifie... ), et attention aussi à ne pas trop les pousser (l'idée du bouquin "lire à 3 ans" me fait flipper... je ne l'ai pas lu, mais pour moi, clairement, à 3 ans un enfant est trop petit pour lire... suivre le rythme de l'enfant... pas un jugement sur le livre lui-même, mais sur l'idée... )

marijo

eh eh miss miette quel plaisir de te lire
je dirais meme plus tu décris là la vraie vie
avec nos doutes
si tu savais comme c est bon
tu es de la veine de notre chère Christie
oui oui comme titoune t as un blog ou pas ?
j'ai tellement peur de devenir une vieille personne pleine de certitudes
nous apprenons tous les jours
encore et toujours
et nous apprenons beaucoup de nos enfants et moi de ma petite-fille maintenant

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

octobre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31