« la chemise bleue | Accueil | coeur à coeur »

jeudi 06 mai 2010

Commentaires

caro(roca)

coucou
je te trouve dur avec toi...comme dab..."joie mauvaise de ne pas repondre aux standards des aimés" , ils s'en remettront (on ne parle que de nutella et de grenadine ;)), préoccupe toi de tes standards a toi, pose(ou pause)-toi et souffle.....
biz matinale

catherine

ahh cet état coton! je suis de nouveau dans une période d'insomnie depuis 2 semaines, debout à 2 ou 3h pile selon les nuits et j'arrive à me rendormir par bribes sur le canap devant la télé...
et donc je marche au radar, je baille au corneille bref pas la pêche du tout! je rêve d'une chose me coucher et dormir!!!

Nathalie

Moi j'ai bien ri avec "joie mauvaise" cela semble tellement improbable que c'est drôle ou tellement impardonnable que c'est encore plus drôle de l'avouer d'autant que je suis d'accord : on ne parle que de nutella : c'est bien aussi de bousculer les standards et de créer d'autre possibles.

Belle journée

joséphine

top ce lien du NYT... merci à vous deux !
l'insomnie, le lot de combien d'adultes ?... ne sommes nous pas tous passés par là ? quel bonheur à envier aux enfants !!!

swahili

Comme je dormirais bien, là, sur la digestion...et comme je me sentais bien réveillée, à 4 h cette nuit !

lutin

Oh ... ne me faites pas ch ... quel bien cela fait de le dire !!! ... parfois !!!

l'insomnie m'est inconnue, je "souffre" d'une autre pathologie qui consiste à retarder le plus tard possible le moment de me mettre au lit ... toujours des trucs à faire, lire, organiser, glander ... bref je me couche à des heures indues et donc souffre d'un manque crucial de sommeil !!!
Paradoxalement j'aime ces heures calmes, feutrées où tout le monde dort, c'est un grand délice que je savoure en égoïste alors que mon manque de sommeil est généreusement partagée avec les miens !!!

belle fin de journée
& bonne nuit prochaine
lutin

Mary Poppins

Je suis comme Lutin, je suis plutôt une adepte du coucher gravement tardif sans aucune raison valable.
Si mon mari n'est pas là ou que nous sommes fâchés, il ne peut pas décréter qu'il est tard : j'en viens à me trainer au lit à 2h... Une ruine complète des jours suivants, surtout douloureuse qd je me vois tellement fragile que je ne supporte même plus de gérer les enfants.
Bon, j'ai honte de l'avouer, mais c'est vrai. je crois que ça a à voir avec un besoin de récupérer du temps "libre" des contraintes habituelles de la journée, sauf que je n'en fais rien, de ce temps... et qu'il me coûte cher ensuite...
Si quelqu'un a une méthode pour se rééduquer, devenir "normale" (= qui se couche qd elle a sommeil), ça m'intéresse !
Mais vous, les insomniaques, vous en faites quoi, de ce temps "libre" ?

Lola

J'aurais aimé voir les vaches lunaires!
Je comprends tellement bien (sans pouvoir l'expliquer) "joie mauvaise de ne pas répondre aux standards des aimés". Non seulement je ne réponds pas à vos attentes (pour une fois), à vos désirs, voire à vos besoins, mais en plus je ne m'en soucie guère. Voilà. Cette libération d'être tout pour eux fait du bien, de temps en temps. Juste avant de reprendre la constante vigilance de leur bien-être.

Christie

Sauf que moi je culpabilise, en plus, surtout que je n'ai toujours pas été faire les courses, aujourd'hui je performe mais je passe la journée au client !

Retarder l'heure d'aller se coucher, ça c'est Nico qui fait ça, et ma maman, moi si je pouvais j'irais me coucher un soir sur deux à 21 h ! pour être bien réveillée à 2 h et aller en boîte, faire l'amour, cuisiner, papoter...

Titoune

Ma spécialité à moi aussi de retarder l'heure du coucher!
A 19h en rentrant je ne vaux rien (là je pourrais presque aller dormir!), et passé 20h30, je "pète le feu"... jusqu'à minuit au moins où je comate encore un moment devant la télé... et c'est duuuuuuuuuuur le lendemain...
Mais comme Mary Poppins, je n'en fais rien de ce temps (parfois j'écris, mais vraiment pas toujours...)... c'est tellement frustrant finalement! Et je regrette parfois les longues soirées de révisions au temps du lycée où j'étais capable de super bien bosser jusqu'à minuit tous les soirs pendant de longues périodes...

Regine

Oui, l'insomnie - ou pour ce qui me concerne, le coucher très tardif vers 2h - c'est une façon détournée de récupérer du temps pour soi... la liberté en quelque sorte, le calme, le bonheur de ne pas être interrompue dans ses activités... Merci Christie pour vos billets que je lis régulièrement avec plaisir en me disant souvent "non, tu n'es pas seule !" ...

Christie

"tu n'es pas seule", c'est une bonne raison ça pour continuer à écrire...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

décembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31