« le ravin | Accueil | pipi caca popo, ou l'approche paradoxale »

mercredi 20 janvier 2010

Commentaires

Marie

Ca me parle, ça me parle, en ces temps de communication écornée... Tout ce travail parfois tellement pesant!

Christie, ça va chémar

C'est marrant que TOI entre toutes tu me répondes.. t'as vu, je viens de t'envoyer un mail antidote.. est-ce que ça va marcher ?

Snödroppe/Sophie

Il y a le truc que l'autre a une chambre à lui/à elle...et la toujours extrême difficulté à imaginer ce que l'autre peut penser/ressentir avec ce qu'il/elle est! [et pas ce qu'on est, nous]
Oui, tentation très fréquente et répandue d'oublier que l'Autre est autre/Autre.
Oubli et/ou difficulté...
[j'adore ce site avec toutes ces expressions "pas piquées des hannetons"...celle-là, je l'ai pas encore cherchée!]

Christie

T'as vu c'est de la balle hein !
j'ai envie de lui en proposer plein moi des expressions.. comme, "avoir un pet au casque".. j'adeure. Mais je vais aussi venir en piocher !

Snödroppe/Sophie

"Pet au casque", je l'utilise souvent cette expression!...[enfin, bon...souvent, pas tant que ça! juste si j'en croise qui en ont un!...pet au casque...]
A propos de "pet", au casque ou ailleurs, j'ai, dans une note récente, repris un truc trouvé dans un livre qui recensait les mots/expressions employés pour dire "coup" [en rugby]. "Pet" en fait partie, et ma préférée est..."partie de mandoline"...

Sophie

Moi pour dire "il a un pet au casque" je dis "je crois que c'est pas meublé là-haut" !

mariejo

Depuis que mes enfants ont quitté le nid
j ai agrandi mon territoire dans la maison
Je m étale je m étale et je n aime pas trop qu on vienne y mettre son nez
Couture , lecture , tricot , cours d italien , recettes de cuisine, photos , courriers, et j en passe
Tout ceci c est moi rien que moi
Mais comment je faisais avant ?

Christie

Bon courage mon Anne-So.. C'est si dur ces trous noirs, en tout cas moi j'ai beau me dire serre les fesses, je jongle grave. Je réfléchis beaucoup en ce moment à l'approche paradoxale pour résoudre les problèmes, notamment de couple. Je trouve une manière fine de le raconter dans le billet, ou t'écris un mail.

Mariejo, Mariejo, moi qui ai si peur du nid vide, tu me donnes des perspectives.

mariejo

Christie
savoure le nid bien rempli
je préfèrais le nid en effervescence
mais je dois accepter
et le plus important c est de savoir mes oisillons bien dans leur vie
là où ils sont maintenant avec leur chérie
(mais je ne suis pas bien loin ... juste à coté)
comment font ta maman et ta belle-maman ?
hein christie ? elles prennent les choses comme elles viennent
ça se fait en douceur on s y prépare
Et pendant ce temps Anne-so nous fabrique un bel oisillon
bonne nuit les filles

Egide


Tu es en face des autres un autre que toi-même
sur l'escalier des vagues comptant de chaque regard la trame
dépareillées hallucinations sans voix qui te ressemblent
les boutiques de bric à brac qui te rressemblent
que tu cristallises autour de ta pluvieuse vocation - où tu découvres des
des parcelles de toi-même

Tristan Tzara- L'Homme aproximatif - 1925-30

Le visage penchée de la belle chercheuse
se reflète dans la flamme où vécut la splendeur
des ferventes attaches et des sorts enlacés
aux enfances des rafales par nos cris mis a nu

Depuis qu'en aux nuits les maisons ont vieilli
dans les parcs desséchés dans les feuilles de braise
dans l'essai des perpétuels souvenirs
ont pâli les pétales de paroles de brise
une autre jeunesse est montée
au dégel des gestes
la tendresse d'un jeu plus profond
à regagner toutes les cendres au doute de l'été

Tristan Tzara- Où boivent les loups - 1932

Le poète vous connaissait déjà un peu. Assez pour que ces mots
parlent de vous

Christie

Mais c'est génial ça, un réseau de filles qui se nounoutent !!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

février 2023

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28