« pipi caca popo, ou l'approche paradoxale | Accueil | déjà... »

vendredi 22 janvier 2010

Commentaires

Titoune

Grand sourire en lisant ton message! (pas parce que t'es enrhumée, mais parce que je me suis mise à t'imaginer toute vieille avec des couettes de petite fille...)...
Perso il y a des jours où je ne la supporte vraiment pas la petite fille en moi (par exemple quand c'est la première de classe qui veut faire plaisir aux adultes qui prend le dessus, et que je n'ose pas dire non à quelque chose qui ne me va pas ou que je me surcharge sans qu'on me le demande)... mais j'essaie d'apprendre à l'accueillir et à vivre avec elle... et souvent, chez les autres, je la trouve adorable!

Nadège

Oui mais si on joue toujours à la grande, ça n'est pas rigolo, alors que là... En plus, il n'y a plus personne pour nous "gronder"!!!

anna piot

mais christie, c'est joli un nez rouge avec un poncho rouge ;-)

swahili

Un rhume de temps en temps pour garder une âme d'enfant, ça vaut le coup :-)
Elles sont mimis tes ballerines à nœud, elles doivent bien aller avec le poncho rouge !

alice

oh un poncho (rouge en plus !) la petite fille en moi en rêve depuis longtemps aussi ! mais la grande personne ne trouve pas ça pratique à cause du métro (il faut des manteaux rapides à enlever)... en tout cas j'espère qu'avec l'âge tu as appris à te moucher ça évitera à ton rhume de dégénérer en otite comme moi en décembre !

small head

Hihihi !
Oui, j'aime tes pieds, bon tu aurais pu penser à mettre une photo du Poncho coupable !
C'est génial de garder une âme d'enfant, pis tu sais très bien te guérir des rhumes, avec citron eau chaude miel et gingembre alors pas d'inquiétude ! ;)
Enormes bisous

Christie

AH oui tiens c'est vrai
citron miel et gingembre !
nan mais 'reusement que vous êtes là pour me rappeler mes vieilles recettes de grand-mère !

La photo du poncho rouge auquel mon nez s'est assorti, j'en ai pas il est tout neuf, mais ce WE on va s'y mettre.

lutin

et vous réagissez comment lorsque vos filles souhaitent porter leurs "tongs" en plein hiver ?
c'est le cas des miennes et cela m'exaspère !!!!
bon week-end ... je pars au ski ! (sans les tongs) bien "planquées" dans une armoire ... !

Christie

qu'est-ce que tu crois, elles sont comme moi mes filles !
pour les tongs, je veux bien qu'elles les portent à la maison
pour les robes d'été, je dis parfois oui avec un tshirt en dessous et un gros gilet..

Bonnes vacances au ski !

Marie

Elles sont comme tous les enfants, irréel, réel tout se mélange
Charme de l'enfance

jp

jus d'orange fraiches le matin
tout l'hiver
pour les petites fille 2 oranges
pour toi 3
tu pourras te balader en poncho rouge autant que tu voudras
ça marche très bien

Natalie

Viens, on va faire une marelle et après on prendra un bon goûter avec du chocolat chaud et des gaufres. Et puis on lira une histoire de Martine, ou de Bécassine, tiens, parce que j'aimais beaucoup Bécassine (j'ai toujours eu des parents un peu vieux jeu).
J'ai hâte de voir le poncho, ça me rappellera celui que j'arborai quand j'avais six ans, mais le mien était blanc, tricoté main par je ne sais plus qui, et triangulaire.
Comme on habitait Nouméa à l'époque, tu vois qu'on pouvait vachement le porter, ma soeur et moi, ce poncho en laine qui venait de métropole...

Lola

En attendant de voir le poncho, moi aussi je craque sur les ballerines!
La petite fille en moi m'exaspère le plus souvent. Comme Titoune, c'est mon côté "première de la classe" qui veut trop bien faire qui ressurgit à intervalles réguliers. Ou alors l'étourdie qui pense "oh, pas besoin de vérifier, je me souviens de tout / j'ai tout ce qu'il faut" et qui finit par s'apercevoir que vérifier - la liste de courses, le contenu du sac - aurait été bien utile. Et qui s'en mord les doigts en rageant: Mais quand enfin finirai-je par apprendre?

Christie

Quel succès ce poncho !
C'est vrai qu'il est trèèèèès beau. Et j'aurais été verte d'habiter Nouméa pour le coup...

Moi aussi Lola, je me demande chaque année (ce soir, par exemple, le nez devenu citrouille penché au dessus d'une inhalation) (et ce malgré une cure de jus d'orange-pamplemousse-citron-soupe tous les jours depuis octobre) "quand mais quand apprendras-tu ?

Egide

Longtemps, je me suis rebellé qu'on me traite comme on traitait les filles à l'école.
Cette sévérité, cette exigence jamais satisfaite, ce peu de temps accordé pour
répondre et ce mépris à chaque succès comme si ce n'était rien.
J'ai un peu tâté du plafond de de verre. Je ne sais pas pourquoi. Sans doute moins qu'elles.
Je veux dire ces filles qu'on serrait tout le temps. Même les meilleures.
Je croyais être la victime singulière d'une mise à l'écart. Foutaise narcissique .
Non, toutes les filles connaissaient çà, sans qu'elles ne s'en doutent, cintrées par le seul fait
de leur genre.
De l'écrire maintenant, ça me parait ridicule.
Tant pis pour moi.
Je m'en fiche à présent.
De l'enfance, j'ai gardé le gout de lire beaucoup.

Christie

Moi aussi j'ai gardé ce goût-là, de la lecture. Terminé aujourd'hui le beau et nostalgique Café de la jeunesse perdue ou qqch de ce goût triste, par Modiano..

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

février 2023

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28