« les résistances (la ville sans le son) | Accueil | cette foutue recherche d'équilibre »

vendredi 14 novembre 2008

Commentaires

leyla

merci ma magicienne de christie... comment diable fais-tu pour toujours poser des questions qui touchent, qui "nous" touchent, et qui touchent nos proches par ricochet, et qui nous donne un indice, sur ce qui reste à faire, sur la direction à suivre...
bisous !

Aurelie

C'est fort quand la question arrive au bon moment et que la personne est réceptive. J'adore tes billets qui me font réfléchir et font partager tes moments. Je suis à San Francisco et le "ca va?" "How you doing" n'est souvent qu'une formule de politesse...bien agréable certes (ou surprenant) mais qui n'attends pas de réponse sincère (non il ne faut pas que je raconte ma vie à la caissière du magasin...ou au voisin inconnu dans l'ascenseur)! Heureusement que les vrais amis sont là pour poser la question de temps en temps!
Bonne soirée,
Aurelie

jp

ici dès que tu vois quelqu'un, dès que tu dis quelque chose à quelqu'un c'est "tudo bem ?"
"tout va bien ?"
et alors la réponse est toujours, obligatoirement "tudo"
tout.
Sauf...
très rarement
l'autre réponse possible "mais ou menos" : plus ou moins.
Plus ou moins présage d'un chapelet des catastrophes épouvantables, je ne l'ai entendu qu'un fois en 5 ans, Horacio avait perdu son beau père, son fils n'allait pas bien et sa voiture aussi bref, une horreur
mais il n'avait pas dit "non, jp tout va mal"
car on ne doit pas dire non.

On aime bien ces gens pourtant si facilement tristes.

Une seconde différence avec la France qui peut contribuer au "tudo" automatique
est la rareté des courriers des impôts (qui n'ont pas les moyens d'avoir un de l'hôtel) qui écrivent pour nous rappeler chaque année qu'on pourrait baisser notre impôt si on leur envoyait je ne sais quelle attestation (que nous n'avons jamais réussit à nous procurer...).

Les gens des impôts sont souriants, quand tu y vas, ils disent immédiatement "tudo bem senhor ?"
tudo...

Christie

En France aussi on obtient rarement la "vraie" réponse.. on la donne rarement.. car personne ne l'attend, en général.

sylia

Personne ne l'attend et bien souvent les gens s'en fichent. Combien de fois ai-je répondu "ça va mais j'ai ceci ou cela qui ne va pas" et là direct, celui qui m'avait demandé par convention "comment vas-tu ?" de me répondre "oui moi aussi j'avais eu ça..." ou bien "et là encore c'est rien, je connais quelqu'un qui...".
Je crois que je vais essayer d'y être attentive la semaine prochaine... merci Christie !

jp

Olá. Tudo bem ?
j'avais un ami qui répondait toujours
"qu'est que ça peut te faire ?"

et au Brésil, il y a un magazine
"tout va bien"
http://tudobem.uol.com.br/

MarieMay

C'est violent cette réponse "qu'est-ce que ça peut te faire ?".
Revenir aux fondamentaux, et écouter vraiment la réponse quand on pose une question.
Ou comment retrouver le sel de l'échange...

lechalote

Je crois que c'est ainsi que Francesco Alberoni définit un ami dans son livre "l'amitié", une personne qui veut vraiment savoir comment on va".
J'aime beaucoup ton blog, incroyable comme je m'y retrouve...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

février 2023

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28