« les carnets silencieux | Accueil | mes tontons »

vendredi 05 janvier 2007

Commentaires

Christie

les enfants on va les emmener (à Venise) et les confier à l'une de nos mères (quand on sera à SF). ça met un peu de temps à retrouver l'équilibre après la naissance d'un bébé...

bon et puis j'imagine que si tu n'as pas ces projets-là avec ton homme, tu en as d'autres !

florence

Pour Georges Sand j'avais une biogrpahie d'elle que j'avais bien aimé, je l'avais trouvée chez un bouquiniste...faut que je la retrouve !

Christie

ah ben oui je suis preneuse.. merci !!

ysens, le retour

tres jolie note! je profite de cette nouvelle annee pour te souhaiter mille reussites !

mon trimestre parisien s'acheve sur les chapeaux de roue, et c'est seulement depuis qq jours que j'ai a nouveau mon cher internet...que de notes manquees! mais j'aurai le plaisir de les deguster de retour dans mon petit nid ricain, quand je n'aurai plus rien d'autre a faire que couver mon petit poussin de mars et regarder tomber la neige!

sinon je n'ai pas de pistes pr les auteurs dt tu parles, ms je voulais te suggerer la bio d'une autre grde dame, f dolto (puisque je crois savoir que tu l'aimes bien et que tu parlais de maison verte)..vraiment tres chouette, et qui existe en poche!

a bientot christie!
Ysens

Christie

ah oui ça je l'adore Dolto.. je la lisais à mort quand je couvais mes poulettes.. et quel est l'auteur de la bio dont tu parles ?

catherine

J'aime beaucoup ce billet et ta façon de voir la vie! Merci pour ces textes dont je ne peux plus me passer maintenant! Je reviens te lire tous les jours!

Tes mots donnent envie de se laisser aller à noter mes projets... Obtenir mon diplome dans six mois et m'installer en libéral, lire ces bouquins qui me tentent tant, écrire un roman comme je le rêve depuis le CP, reprendre la peinture aussi....

Bonne année Christie!

gilda soulagée

Vous allez rire, j’ai rêvé en bordurant le cauchemar qu’on m’en commandait une (à écrire) de biographie de femme écrivain française contemporaine qu’on était en 2024 et que c’était pour une publication avec grosse artillerie marketinguique en 2026. J’étais dans les affres de l’hésitation face au truc infaisable dans les délais et la proposition qui déontologiquement dérange, j’avais en face de moi un jeune type intraitable (1) et qui me disait Mais vous savez déjà tout, vous ne me ferez pas croire qu’il vous faut vous documenter et moi je l’engueulais Et puis d’abord on ne fait pas de biographie des gens vivants, employez-nous plutôt toutes les deux pour écrire celle de Rilke, bordel 2026 c’est une bonne date.
Et l’ostrogoth répondait : - Oui mais Rilke en 2026 tout le monde va la faire, non moi je veux que vous écriviez la sienne à elle, personne pourrait le faire mieux que vous.
Je laissais pas passer : - Mais si, elle-même, pauvre idiot.
Lui, gougnafier : - Elle est trop vieille.
Moi en montée d’une bonne grosse colère à tout casser mais la contenant encore un peu : - Dans ce cas moi aussi, on a le même âge. Avouez plutôt qu’elle est trop chère pour vous alors que vous vous tournez vers un second couteau.
Lui, très « style genre » (et que je consulte mentalement les petites fiches d’information que je détiens sur ce petit monde) : - Vous n’avez pas le même âge, vous avez 5 ans de moins.
Ma colère montait telle (2) qu’elle devenait concentration et que je lui grillais la puce téléphonique qu’il avait de greffée à l’oreille. Parce que bon, je fais quand même partie de la génération où les cours de sorcellerie faisaient partie de la formation.
Et juste quand il commençait à en rabattre un peu et que de cauchemardesque le rêve devenait drôle, futuriste et farfelu avec l’espoir d’un chouette boulot à faire à deux sur un auteur que j’admire, ben mon mari s’est levé et ça m’a réveillée. De quoi regretter de partager son lit. Et de son côté d'avoir hérité d'une femme qui ne pense qu'aux livres, et qui lui fait la gueule de bon matin parce qu'il lui a empêché de conclure EN REVE un contrat pour un travail sur Rainer Maria (- Maria qui ? - Rilke, tu sais bien les élégies de Duino. - Mais c'était pas un mec ? - Si mais ...). Bref encore une journée qui commence dans la sérénité et la compréhension mutuelle.

Du coup votre question aujourd’hui-même m’a bien fait rire et me donne cette curieuse impression d’être adressée à moi personnellement.


Pour Colette, je ne sais pas grand chose, j’avais déjà tenté de me renseigner mieux sur ses livres après une question que vous m’aviez posée sur Traces ... mais personne n’avait de titre à proposer plus qu’un autre. Serait-elle en pleine période de purgatoire ? Vous faites alors partie des précurseurs qui s’intéressent à elle de près avant son retour en grâce.

De George Sand il y a des oeuvres autobiographiques en deux tomes publiées chez Gallimard. Peut-être est-ce meilleur que de lire son propre travail plutôt que ce que d’autres auront dit d’elle. Il y a les « lettres d’une vie » (existe en poche je crois) et des nouvelles lettres retrouvées publiées chez le même, je dirais il n’y pas longtemps ce qui peut facilement faire 2 ans.

Enfin concernant Virginia Woolf, le problème c’est le (trop bon) choix. En tout premier et de l’intérieur (littéraire) je dirais sans hésiter :
« V.W. ou le mélange des genres » par Geneviève Brisac et Agnès Desarthe chez l’Olivier. J’attends avec une impatience qui me fait croire à la bonne année « 52 secondes ou la vie » de Geneviève Brisac (à paraître en février à ce que j’ai cru comprendre ?).
Pour du plus chronologique le simple et solide « Virginia Woolf » d’Alexandra Lemasson (existe en poche je crois) et le plus scolaire (à mes yeux) « Virginia Woolf et Vanessa Bell » de Jane Dunn (chez Autrement).
Je me force à m’arrêter là, ce commentaire est d’une longueur éhontée et concernant les livres, l’essentiel y est. Sur certains sujets, il ne faut pas me lancer ... (soupir), certains jours moins que d’autres. Pardon.

(1) parce que vu l’âge que j’aurais en 2024 en cas de survie, je ne serais pas de première fraîcheur mazette. Et donc tout type de moins de 40 sera entre temps devenu à mes vieux yeux un jeune freluquet.
(2) on peut me tuer sans que je bouge, mais concernant ceux que j’aime c’est « Touche pas à mon pote »

Christie

eh bien, quel reve !

Julia Kristeva je crois a écrit une bio de Colette, mais je ne sais pas si elle est "lisible" (dans le sens, pas super intello imbitable..)

babeth-usa

ma recommendation concernant Colette, 'Secrets of the Flesh' de Judith Thurman (Knopf), je ne sais pas si cette bio a ete traduite en francais. bon w/e

Tlön

La meilleure biographie de G.Sand, sa correspondance (environ 26 volumes)
http://www.george-sand.info/Biblio6.html
On se promène et au hasard des bouquinistes (actuellement des volumes en vente chez Gibert celui qui est place St André des Arts, à coté du Kébab, à l'extérieur dans le coin dans le fond à gauche) on achète. La compilation en Folio-Classisque doit être bien faite - Flaubert/Sand un sommet).
Pas lu le Kristeva mais je crois que c'est lisible.

Mth P

D'abord mes Voeux... A toi aux tiens...
J'aime revenir te voir ici... Et si tu pousses un jours jusqu'à LYON , je te retrouverais bien pour grignoter entre gnognoteuses à l'ESPACE ou au CAFE FRANCAIS, à moins que tu ne préfères "DELICES & SENS" où on joue à la dînette... En tout cas mets cela dans tes projets... Merci !
En attendant , rejoins nous aux VENDANGES POETIQUES ET POSTALES 2007 - Tes voyages seront les bienvenus...

3 PORTES D'ENTREE POUR LA CAUSE DES CAUSEUSES :

BLOG D'origine (...) :

http://la_cause_des_causeuses.typepad.com/la_cause_des_causeuses_/

BLOG des VENDANGES POETIQUES :

http://la_cause_des_causeuses.typepad.com/vendanges_poetiques_des_c/

Et mon coin biblio perso. :

http://la_cause_des_causeuses.typepad.com/lectures_sentinelles/


POUR TES DEMANDES :

1/ VIRGINIA , J'ai passé un été entier sur la biographie rédigée par HERMIONE LEE , VIRGINIA WOOLF ou l'aventure intérieure, chez AUTREMENT (Traduction) 2000
2/ Ne rejette pas trop vite KRISTEVA tu peux picorer dedans, ne l'achète pas, prends le dans une bibliothèque et laisse le se rendormir quand ça te gonfle...
3/ COLETTE je connais moins mais j'ai acheté plusieurs livres attirants , dont des correspondances ... Vas y au feeling...

Bises
Mth

Lylou

Oh la la que de choses à faire dans une seule vie !

Vince

Bonsoir, ni de recommendation sur Virginia ni sur Colette ... Mais tout simplement une super année 2007 ... en attendant de lire ton livre qui commence à se faire sentir fermement.
1 note: J'ai bien apprécié le commentaire d'Anne-so. Moi, je me suis isolé entre Noël et l'An pour établir mes projets persos et familiaux 2007 .... J'en suis encore au stade de la réflexion .... mal embrayée cette nouvelle année.
Un lecteur assidu ... Happy new Year !

Dany

Ou la alors Venise l'ete je recommande pas du tout (et le carnaval encore moins). J'y allais souvent pour le boulot en 2003. C'est bonde comme par croyable, les rues sont tres etroites (y'a surtout des canaux) t'as du mal a avancer et c'est surcommercialise. Sur la place St Marc faut pas etre claustro, a moins de partir a la nage, tu n'a plus qu'a te retapper une demi heures de rues bondees. En plus, fait chaud.

A la rigueur, en se planquant dans le quartier Santo Stephano on voit un chouette aspect de la Venise vivante, avec des vrais gens qui y vivent, des patisseries, des terraces avec des italiens... et c'est encore tres proche du centre et de Saint Marc a pied. C'est souvent possible d'y louer des petits studios plutot que des hotels. http://www.hostelspoint.com/res/hostel.php?str=2724&id_aff=33

Sinon, etre base a Padoue, et aller a Venise en journee, c'est chouette aussi. Padoue a un charme fou, du shopping chouette et pas beaucoup de touristes.

Voila une serie de conseils non-sollicites que tu ignoreras a ta guise, but I feel strongly about this.

Christie

ben nous, on veut habiter à Venise.. t'inquiète pas, les itinéraires bis, on les connait..

Sophie (the old)

*youhouuu...San Francisco au printemps, voilà un projet que je ferais bien mine (pour cette année, ça va être short du côté du porte-monnaie, mais après...héhé...).Nous y avons passé 3 jours, l'été 99, avec nos 3 enfants, à la fin d'un long voyage de 5 semaines avec une partie sur la côte est, et une autre sur la côte ouest, et j'en garde un goût de "pas assez"...Quelle merveille cette ville! Et ses alentours...J'ai en tête de très douces journées plus au sud, vers big sur, et surtout une incroyable odeur de séquoïa mêlée d'eucalyptus qui me "hante" depuis! I have tried les bougies parfumées...en attendant d'y retourner! (celle qui s'en rapproche le plus, pour ma mémoire olfactive, est la bougie "mousse" de dyptique).

*prendre soin de sa carcasse, avec plaisir, ça c'est un beau programme.Lorsque je pars courir en forêt, j'ai toujours une pensée pour ceux et celles qui ne peuvent courir qu'en ville...Par contre, vivre en (grande) ville permet de trouver toute une gamme de cours de yoga, et ça c'est un vrai plaisir...que je n'ai pas! J'ai découvert avec bonheur le yoga hashtanga (loin de chez moi!), et ce n'est pas celui qui est le plus enseigné! Il ne l'est pas là où je vis.Alors, je me le fais toute seule mais c'est pas pareil...

En te souhaitant de chouettes préparatifs de voyages (ça aussi c'est bon!) et le plaisir de l'assiduité pour tes séances de ffffff et de yoga!

Periwinkle

Colette : surtout par l'affreux bouquin de Castillo, mais celui de Claude Pichois n'est pas mal.
Le plus plaisant reste de la lire elle. La Naissance du jour est merveilleux ; et les derniers livres, Le Fanal bleu et l'Etoile Vesper ; et aussi Trois, six, neuf... l'histoire de ses appartements parisiens.
Bonnes lectures, et bonne année !

Iry

Que de belles choses à venir !
J'envie aussi votre capacité à projeter ces parenthèses parallèlement au quotidien

Juste pour Georges Sand, je n'avais rien lu d'elle avant mais après "Georges Sand ou le scandale de la liberté" de Joseph Barry (Points Seuil - Essais )...il me vient l'envie de continuer à la découvrir avec Lélia et toutes les autres...

J'espère que tu auras autant de plaisir à lire cette bio que j'en ai eu en décembre dernier

Plein de lumière sur tes onze mois et quelques semaines à venir !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

décembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31