« mes vieilles affaires | Accueil | como se hacen las cosas »

vendredi 28 juillet 2006

Commentaires

Ana

Ce billet a une résonnance particulière pour moi, qui vais à l'hôpital tous les jours en ce moment pour voir mon amoureux... Heureusement, il n'a pas de voisine qui parle toute seule :-)
Pour moi qui suis de l'autre côté, le pire c'est l'attente qui précède la visite, et l'angoisse de ne pas savoir comment il va être ce jour-là (hum, je me rends compte que ce que j'écris n'est pas très gai, désolée Christie).
Bon courage à toi et à ta grand-mère !
(qu'il est beau ce petit tournesol !)

Christie

ah moi je le trouve un peu rikiki ce tournesol !! (je ne savais pas qu'il en existait 40 sortes, je rêvais d'une grande fleur immense..)

on n'est pas obligé d'être gai tous les jours, Ana.. je serais au bord du gouffre si mon amoureux était à l'hosto, déjà que je flippe quand il a une bronchite...

Ana

Je le trouve joli justement parce qu'il est riquiqui et tordu, comme perdu au milieu de son pot :-)
Bon allez, je me mets au travail ! Bonne journée !

Gala

Toute ma sympathie, à ta grand mère, même si on ne se connait pas pour de vrai, j'èspère de tout coeur qu'elle se rétablira bien vite, je t'embrasse Christie

Nathalie

Je comprends ce que vit ta grand-mère...

Ma maman a été hospitalisée il y a 5 an spour une embolie pulmonaire. Elle était dans une chambre avec 3 vieilles dames.

Je passais mes journées à ses côtés alors que les vieilles dames n'avaient pas de visites et elles se vengaient la nuit en empêchant ma maman de dormir!

Incroyable, je me souviens d'un coup de téléphone où je les entendait cogner les bareaux de leurs lits.

C'est là que j'ai compris que toutes les vieilles dames ne sont pas des anges (et oui, je l'ai imaginé longtemps!)

Courage pour ta grand-mère! A te lire quand tu parle d'elle, elle doit être un ange.

Christie

hmm, c'est une sacré peste ! (je n'en parle pas ici car j'ai promis à ma famille de ne jamais critiquer : je ne dis que les bonnes choses, qui sont vraies.. et pas les autres)

mais bon, je l'adore ; et surtout, je m'arrange pour la voir dans de bonnes conditions : seule à seule à l'hosto (on parle bien) ; ou chez moi, de temps en temps le dimanche soir...

Nathalie

Je n'ai pas connu mes grands-parents et je dois t'avouer qu'il y a dix, ça ne me manquait pas mais maintenant (25 ans depuis hier), ça me manque de ne pouvoir aller discuter avec une grand-mère et qu'elle me raconte comment c'était, de son temps...

alice

quand j'avais dix ans j'ai passé six mois à l'hôpital Necker des enfants malades. Ca reste un bon souvenir, les plateaux repas, les courses en brancard, les gentilles dames qui venaient nous lire des histoire. En revanche les voisins de chambre successifs beurk, je n'ai pas aimé. Heureusement ma grand mère venait tout les jours, elle s'asseyait à coté du lit et j’avais l’impression qu’on était toutes les deux dans une petite bulle. Si un jour elle devait aller à l'hôpital j'espère que je serai d'aussi bonne compagnie.

Christie

je ne sais pas si tu pourrais venir tous les jours.. et c'est marrant moi aussi je me sens dans une petite bulle quand je viens la voir à l'hosto !

alice

c'est sur que je ne serai pas aussi disponible qu'elle l'a été pour moi, mais a chacune de mes visites je nous ferai une petite bulle !

Un autre souvenir d'hôpital c'est quand mon grand-père s'est cassé le col du fémur, toute la famille était très inquiète. On a été rassuré au bout de quelques semaines quand il a commencé à se plaindre de tout ce que ça allait coûter... et on s'est complètement détendu en l'entendant bougonner après sa convalescence parce qu'il n'arrivait plus à courir pour attraper le métro

Christie

ah nos p'tits vieux ! C'était bien la Corse ? tu vas recommencer à échanger ton appart' ? tu m'as donné drôlement envie..

alice

les vacances en corse étaient géniales, on était à porto vecchio et c'était magnifique. L'échange d'appart m'a convaincu, bien sur ça dépend sur qui tu tombes mais, pour moi, les avantages l'emportent largement sur les possibles déconvenues. Nous avons dîné tous ensembles à paris à notre retour et nous avons décidé de remettre ça l'année prochaine. Et puis je suis déjà en train de regarder pour new york...

sophie

L'enfer c'est les autres surtout à l'hôpital !

florence

L'enfer à l'hôpital c'est l'infantilisation, c'est quand les infirmières mettent 3 plombes à venir quand on sonne quand on a besoin du bassin urgemment...Quand on est obligé de demander de l'aide pour tout, même pour manger, pour éteindre la lumière...Quand on a mal et que les médecins ne prennent pas au sérieux votre douleur. Et je crois que le pire du pire c'est la réanimation,notre vie est suspendue à des machines,on souffre de l'isolement et du manque d'humanité. Je l'ai vécu il y a 15 ans pendant plusieurs mois, j'avais 20 ans, pour moi l'humiliation était trop grande.
Mais maintenant ça va, tout va bien, je suis remise physiquement et moralement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

décembre 2022

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31