« Ce week-end : feu et contrefeu | Accueil | Ségolène à la Mutualité »

25 novembre 2006

Commentaires

Spike Spiegel

Elle allait qd meme pas l'ecrire (ok. se le faire ecrire :p) dimanche matin!
N'empeche je serai elle je ferai des remaniements dans mon equipe de comm'...

Fr.

Au contraire, Spike, son équipe a apparemment potassé la saison 7 de West Wing et sait exactement ce qu'elle fait. Comme le démontre le post de Versac :

1) tout le monde veut ce texte à l'heure actuelle
2) personne ne s'intéresse plus aux 48 heures UMP

Ça ne permet pas de gouverner 60 millions de personnes mais c'est un début pour mener campagne.

acidtest

C'est ce qui se fait d'habitude, non, de donner le discours aux journalistes un peu avant pour qu'il puisse en parler sans quitter leur siège ? Bon, là, il a été distribué trop tot, du coup, il aurait fait un peu surgelé dimanche. Peut être qu'elle voulait préserver le WE des journalistes pour montrer qu'elle est attachée aux 35 heures et leur permettre de profiter du WE ? ;-)

De doute façon, il ne doit pas y avoir de grandes révélations, et la date de péremption de l'information est proche.

C'est pas comme la présentation du plan de relance de libération de plenel, qui a été diffusé par erreur ou intérêt, et qui évoque les projets de libé à 2 ans.
Bon, comme c'est l'autre équipe qui a gagné, on peut donner le lien, qui n'a pas encore été éteint :

http://pdf.20minutes.fr/web/Plan_Plenel_Libe.pdf

Yogi

J'espère que son Word est paramétré en mode "suivi des modifs" pour qu'on puisse voir toutes les hésitations, ratures, surcharges lors du déroulé de la pensée Ségolique !

Et avec un peu de chance, il y aura même son adresse mail perso cachée dans les stats internes du doc ! Merci Microsoft !

Pingouin braillard

Quoi ? Le PS n'est même pas encore passé à Open Office ? L'ensemble des 400.000 fonctionnaires des administrations centrales et les parlementaires y passent et l'équipe de la candidate des idées neuves reste sous Word ?

Guy

En tout cas, comme elle l'a montré lors de sa campagne interne, Ségolène Royal possède cette étrange et déroutante capacité à profiter elle-même de son amateurisme et de ses propres maladresses. Les partisans de DSK et Fabius ont tenté d'utiliser cet angle d'attaque qui s'est révélé totalement contre-productif vis à vis des militants tentés par Royal. Il renforçait au contraire leur sentiment qu'elle était différente, pas formatée, plus modeste et proche des gens, qu'une classe politique beaucoup plus profondément discréditée dans l'opinion qu'elle ne le croit elle-même.

Je suis bien sûr que les "spin doctors" de Sarkozy sont d'ailleurs en plein examen de cette campagne interne pour tenter de ne pas faire les mêmes erreurs que Fabius et DSK.
Pour l'instant, j'ai plutôt l'impression qu'ils utilisent le même argumentaire: incompétence, superficialité, vide de contenu, etc...
Laurent Wauquiez, le jeune député sarkoziste, a souligné récemment par exemple: pour lui, l'écart entre la pratique politique passée de SR et l'ampleur des promesses de renouvellement qu'elle fait, lui pose "une question de confiance" sur la sincérité de la candidate, et un doute sur son caractère entièrement fabriqué. Outre le fait que l'argument a totalement échoué face aux militants socialistes, il peut se retourner avec violence contre Sarkozy lui-même!
A part ça, envoyer les porte-parole et candidates femmes de l'UMP en première ligne (Morano, Panafieu, etc.), ça risque d'être un peu court tout de même...
Il est étonnant, tout de même, que la droite ne parvienne pas à renvouveler l'argumentaire anti-ségolène, non?

Il lui reste certes les attaques au bazzoka en dessous de la ceinture, que ne pouvaient pas se permettre DSK et Fabius pour cause de rassemblement nécessaire post-investiture... On va voir si ça produit un effet différent...

Jules

Finalement, les attaques au bazooka, comme dit Guy, sont peut-être les plus efficaces et essentielles.

Puisqu'il n'est pas possible d'avoir prise sur Ségolène et ses phrases vides de sens qui tournent sur elle-même et sur son programme qui n'existe pas, il ne reste plus qu'à attaquer sa personnalité (ce que fait la gauche systématiquement avec Sarkozy - il est "agressif, autoritaire, ultra-libéral à tendance fasciste...".

De toute manière, la popularité n'est pas accordée aux bonnes idées et aux bons programmes. Elle est accordée à celui ou celle qui a la meilleure communication.

Gus

Jules: Je suis depuis longtemps convaincu que les français, dans leur ensemble, se méfient terriblement du cocktail détonnant formé par l'assemblage de leurs institutions et de leur classe politique, et qu'ils finissent généralement par voter pour le candidat le moins dangereux à leurs yeux, c'est à dire, le plus incompétent en lice avec une prime au non-sortant.

antoine

Bonjour,

je ne suis pas d'accord avec toi. l'essentiel des 48 heures c'est que du cooup on en a parler au 20h de tf1 en même tps que royal, objectif accompli donc !

sinon je pense que les primaires ump seront plus dynamiques (pas de pupitres a l'ortf) et donneront donc une meilleure image.

a lire, en lien, une triobune ouverte qui denonce l'exploitation de royal des vioelnece sfaites aux femmes.

Jules

Gus, ta vision me parait assez juste finalement.
Il est dommage que là, en l'occurence, le candidat qui passe pour être "dangereux" est celui qui a un programme (bon ou mauvais) détaillé qui prends à bras le corps un certain nombre de problèmes structurels qui condamnent actuellement le pays au chômage de masse, à la fuite de ses diplômés, etc...

Charles'

"Il perd, celui qui sait ce qu'il va faire s'il gagne; il gagne, celui qui sait ce qu'il va faire s'il perd".
Niccolo Machiavel.
Ségolène VS Chiraquie
On ne peut pas mieux dire...
www.charlesgancel.com

Michaelski

Hypothèse : et si c'était pas une "erreur" ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.