« Minority report | Accueil | Les vacances »

08 août 2006

Commentaires

sdl

The economist propose une version gratuite de l'article:
http://www.economist.com/finance/displaystory.cfm?story_id=7258939

L'ami du laissez-faire

Tiens Versac voilà le blog de Jean-Pierre Chevallier, les postes sont assez techniques, pas de commentaires dommage, mais il écrit souvent.

http://chevallier.turgot.org/

D'autres on du mal à publier réguliérement mais restent interessants
http://blog.georgeslane.fr/
http://pelouze.turgot.org/
http://lepage.turgot.org/

Jules

>> "En France, à part Salanié (et l'inévitable et ardent travail d'éconoclaste), c'est toujours un calme plat et un peu désespérant. "

Comment expliquer cela ? Est-ce une tendance de nos chercheurs à se réfugier dans leur tour d'ivoire ?

Bastien

Il y a beaucoup d'économistes qui prennent part aux émissions télévisées, c'est peut être plus valorisant!

Il y a tout de même des VC qui bloguent comme jeff clavier

Je suis un peu comme jules, ou alors en France on ne veut peut-être pas partager son savoir et l’on préfère l'exposer dans les grandes occasions. Je ne sais pas trop non plus.


Ah! j'oubliait Jean-Louis Caccomo professeur à Aix-Marseille qui lui à tous les critéres du bon blog.

"Chroniques en liberté"
http://caccomo.blogspot.com/

L'ami du laissez-faire

Ah! j'oubliais Jean-Louis Caccomo professeur à Aix-Marseille qui lui a tous les critéres du bon blog.

"Chroniques en liberté"
http://caccomo.blogspot.com/

carolus

Ne pas se soumettre à la contradiction?
Ne pas blogger permet de préserver sa position et la distribution des rôles : on reste soit interventionniste soit laisser-fairiste, et tout le monde est content.
Dommage, un gars comme Blanchard ou Daniel Cohen mériterait d'être plus lu (selon moi, qui ne suis pas économiste).
Et si un commentateur démontait le raisonnement d'un "économiste des milieux autorisés", qui les télés inviteraient sur leurs plateaux?
Et Michel Godet serait au chômage. Injuste, non? Et la mondialisation néolibérale aurait gagné, beurk.

versac

Sans aller jusqu'à Blanchard ou Cohen (Daniel, bien évidemment, et même, allez, Elie), qui sont de vraies stars, cependant sans doute moins influentes sur les leaders d'opinions que ne le sont leurs homologues américains, on peut se demander pouruqoi pas plus de "jeunes économistes" (des trentenaires brillants) ne bloguent pas.

Evidemment, ils sont trop occupés, etc etc. L'université française ne leur laisse pas le temps... Je crois qu'on peut avoir deux ou trois hints, déjà discutés ici, d'aileurs :

- une échelle moins grande que les USA, qui explique que la notoriété et la carrière se font surtout par des relations humaines,
- un sentiment académique que le blog est un outil qui ne sert à rien (pas d'évaluation par les pairs) voire peut être dangereux (cf. sujets sur les "tenures" de professeurs blogueurs)
- une absence d'objectif d'influence lus généraux dans la carrière des professeurs d'économie : on est prof, déjà, chercheur. On est sollicité par des groupes et cercles de réflexion. On ne va pas non plus en rajouter et aller discuter avec n'importe qui.

Tiens, je vais peut-être essayer d'interviewer Salanié et quelques blogueurs sur le sujet. Avoir leur vision.

Julien Tolédano

Il faut noter que Charles Wyplosz et quelques autres(Lionel Fontagné,Agnès Benassy-Quéré) écrivent des articles pompeux(dans le cas de Wyplosz tout au moins) publiés par l'"agence intellectuelle" Telos.eu.com (no comment!)...Je me marre bien...

Jules

Versac,

Aux US et dans le monde anglo-saxon, il y a une donnée importante : la concurrence académique. En France, la concurrence dans le monde universitaire est refoulée, mal vue, honteuse, etc.

Je ne pense pas que ton argument d'une "échelle moins grande que les USA" soit encore valable aujourd'hui. La mondialisation, etc,... Les économistes français n'auraient-ils vocation qu'à rester dans les frontières hexagonales ?

Une autre idée qui sera sans doute horrible pour certains. Si des économistes français voulaient bloguer, il faudrait avant tout le faire en Anglais (voire en bilingue) pour ainsir se placer sur le marché mondial des idées... Mais voilà un horizon qui je suis sûr en glacera plus d'un...

Pour être

Jules

Versac,

Aux US et dans le monde anglo-saxon, il y a une donnée importante : la concurrence académique. En France, la concurrence dans le monde universitaire est refoulée, mal vue, honteuse, etc.

Je ne pense pas que ton argument d'une "échelle moins grande que les USA" soit encore valable aujourd'hui. La mondialisation, etc,... Les économistes français n'auraient-ils vocation qu'à rester dans les frontières hexagonales ?

Une autre idée qui sera sans doute horrible pour certains. Si des économistes français voulaient bloguer, il faudrait avant tout le faire en Anglais (voire en bilingue) pour ainsir se placer sur le marché mondial des idées... Mais voilà un horizon qui je suis sûr en glacera plus d'un...

versac

Jules : oui, la concurrence académique.
L'échelle joue quand même un peu aussi. Il n'y a pas que la "culture" universitaire française qui est en cause. Quand on est en compétition avec les meilleurs économistes du monde pour des postes dans les universités les plus prestigieuses, on s'habitue à cette logique d'émulaiton et de promotion personnelle...

Et puis, je parle évidemment de blogs francophones, qui puissent investir l'espace public de notre langue. Si Philippe Martin ou Piketty, par exemple, bloguaient, je ne sais s'ils le feraient en français. En tout cas, ce ne serait pas forcément leur intérêt le plus directe, pour rayonner à l'international, que de ne pas choisir l'anglais.

JT : oui, mais Telos n'est pas un blog. C'est une agence de production d'articles. Et cela n'a rien à voir avec l'exercice d'un blog tenu directement par son auteur.

Citrouille

Z'avez oublie "l'oeil de l'eco" du service eco du Monde:
http://economie.blog.lemonde.fr/economie/

Jules

Et Erik Izraelewicz aussi :
http://blogs.lesechos.fr/rubrique.php?id_rubrique=3

Jules

Et Erik Izraelewicz aussi :
http://blogs.lesechos.fr/rubrique.php?id_rubrique=3

Citrouille

Eric le Boucher tenait un bon blog lors du dernier Davos:
http://davos.blog.lemonde.fr/davos/
Dommage qu'il faille attendre le prochain Forum Economique Mondial pour voir sortir ce blog de l'hibernation.

François/phnk

Calme plat, tu arrondis les angles...

http://phnk.com/blogosphere/universitaires

Je n'ai quasiment pas renouvelé ma base mais j'ai des docs de brouillon où je liste actuellement une cinquantaine de références. Il y a évidemment du room for improvement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Boutons divers


  • Creative Commons License
    This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.




  • Site 
Meter


  • Listed on BlogShares
  • ...