« Ségolène se révèle | Accueil | Villepin n'est plus patriote »

05 juin 2006

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c4e0d53ef00d83428844953ef

Voici les sites qui parlent de Comme un lundi :

» C'est lundi, c'est .... de Authueil
Ce matin, Lundi de pentecôte, je suis au travail. Depuis l'an dernier, ce n'est plus un jour férié. On peut le déplorer mais il faudra s'y faire. Enfin, pas tous... Ce matin, le métro était clairsemé, les couloirs des administrations [Lire la suite]

Commentaires

Jules

Authueil qui trackback dit :
"Finalement, les seuls qui travaillent, une fois de plus, ce sont les entrepreneurs et les salariés du privé, pour qui la question ne s'est même pas posée."

A qui fera-t-on croire au'il n'y a pas une rupture aujourd'hui en France qui est en train de se creuser entre les salaries du prive et les salaries du public en France ?

Les elections de 2007 ne seront-elles pas finalement une cristallisation de cett opposition entre le public et le prive ?
Segolene, candidate du public, contre Sarkozy candidat du prive ?

EMMA Benji

Sorry, je vais sortir du sujet...
You have been tagged, come to my blog to see

Gil Bernstein

Je te trouve bien caricatural,Jules.Ségolène fait de grands pas vers ces salariés de l'entreprise privée,tandis que,au même moment,Nicolas Sarkozy ne parle que de restreindre les droits des fonctionnaires et agents publics,qui représentent 20% de la population active,tout au plus.
Que les groupes sociaux se regardent en chien de faience,en France,nul ne peut le nier;mais c'est la première fois que des responsables désignent de leur opprobre des groupes sociaux,ne semblent ainsi plus s'adresser à l'ensemble des Français.Là,il y a une perversion et le devoir pour les fonctionnaires,les précaires,mais aussi les salariés du privé,qui ne seront pas mieux traités,d'éliminer,et si possible au premier tour,celui qui désire tant de mal-quoi qu'il en dise par ailleurs-à une partie de la population.

Fred de "Et Maintenant ?"

L'Etat-UMP législateur supprime un jour férié.

L'Etat-UMP employeur dit aux fonctionnaires d'aller quand même à la pêche.

Et l'Etat-UMP en campagne récolte les fruits du mécontentement contre ces salauds de privilégiés gauchistes...

C'est habile...

Jules

He oui Fred, encore une conspiration des infames ultra-liberaux qui veulent casser l'oeuvre humaniste des gauchistes...

Gil Bernstein

Oui,les ultra-libéraux sont "infâmes" quand ils se réfèrent à Hayek,Von Mises et tutti quanti.Quand ils disent avoir des références,s'inscrire dans une lignée(c'est toujours la même chose sur leurs blogs,ils descendent d'Aristote,de Tocqueville,de Jean Bodin...).J'en ai parcouru des centaines(j'oubliais Ayn Rand):et après ils nous accusent,nous gens de gauche,d'être des idéologues pour peu que le nom de Keynes apparaisse,pour peu que le mot "régulation" soit écrit.
Je vais être plus méchant mais plus subtil dans mon jugement:les ultra-libéraux ne sont pas infâmes mais tout simplement...pas très intéréssants.Attention:je parle des ultra-libéraux,pas de ceux qui veulent juste plus de libertés économiques et qui sont nombreux à gauche...

unkle

bah le fossé entre salaud-de-fonctionnaires et exploités-du-privé est peut-etre un peu simple... Par exemple, impossible pour moi d'aller chez le medecin aujourd'hui... Marrant non ? Bon j'en connais qui vont dire que les medecins sont des fonctionnaires déguisés, mais ces gens ne sont pas sérieux.

A part ça j'adhere assez au point de vue de Jules. N'etant pas fonctionnaire. N'en revant pas non plus. En fait comme a son habitude, l'Etat est un patron lamentable. Demandez a un prof autour de vous de quand date sa derniere visite medicale, il vous rira au nez....

En tout cas, un point positif, chaque lundi de pentecote, on se souviendra de JP Raffarin. Ce qui pourtant n'était pas gagné.

Karl

Mais tu n'es pas obligé de suivre sans réfléchir ce que propose le gouvernement.
Tu peux faire quelque chose de personnel pour les personnes âgées par toi-même, par solidarité, comme faire un don, un peu de temps, ou quelques paroles et cela tout au long de l'année.

Domi

Mais les fonctionnaires coûtent de l'argent à l'Etat quand ils travaillent ! donc par solidarité ils ne travaillent pas, logique lol !

rosalie

le jour de Pentecôte est considéré comme un jour férié, donc les toubibs qui bossent aujourd'hui prennent le tarif de garde qui est de 39euros remboursé bien sûr par la sécu

Marie-Christine BLIN

Excusez-moi, Rosalie, mais je ne comprends pas comment la SS pourrait considérer le lundi qui suit le dimanche de la Pentecôte comme un jour férié désormais. Dès lors, le médecin qui demande le tarif majoré me paraît relever de la correctionnelle pour escroquerie. D'ailleurs, les salariés qui travaillent aujourd'hui ne perçoivent aucune majoration.

Gil Bernstein

Oui,l'Etat est un patron lamentable et l'Etat français doit être profondément réformé.
Mais sans l'aide ni sous l'inspiration de la "white trash" libérale qui s'agite dans l'ombre et est à l'origine de tout cela.Ce n'est pas de Raffarin dont je me souviendrai(il a bon dos Raffarin),c'est de Bernard Zimmern et compagnie(IFRAP,Montaigne...).Il est temps que les réformes en France ne se fassent plus avec ces gens-là,sous leur inspiration ou sous leur dictée-,qui déstructurent l'Etat par leur idéologie,attisent le mécontentement(à l'image d'aujourd'hui)et,par conséquent, l'extrêmisme.

Jules

Domi: "Mais les fonctionnaires coûtent de l'argent à l'Etat quand ils travaillent ! donc par solidarité ils ne travaillent pas, logique lol !"

C'est incroyable de bon sens !

verel

"c'est la première fois que des responsables désignent de leur opprobre des groupes sociaux"
J'en déduis que tous ceux qui parlent de ces salauds de patrons ne sont pas des responsables ou que les patrons ne constituent pas un groupe social

Plaisanterie à part, il y a depuis des années une opposition qui monte entre les salariés du privé et les fonctionnaires
Ces deux groupes ne se comprennent plus
Ils ne font plus société ce qui me parait extrèmement grave
On n'en sortira qu'en faisant évoluer profondément les services publics et à condition de considérer les fonctionnaires comme ce qu'ils sont souvent: des victimes du système, en particulier ceux qui se trouvent devoir affronter toutes les misères de la société, avec un système qui met les plus inexpérimentés là où c'est le plus difficle et qui déclasse les plus jeunes: 64% des jeunes fonctionnaires sont entrés dans la fonction publique sur un concours qui correspondait à un niveau de formation inférieur au leur

Pour revenir au sujet de départ, JP Raffarin a lancé une réforme très mal ficelée et maintenant on a un système aberrant
Il vaut mieux sans doute en rire qu'en pleurer!

Gus

c'est bizarre : il me semblait que les horaires d'ouverture des écoles était définis par l'administration, donc, le gouvernement, ou, du moins, le ministre de l'éducation nationale ?

Vous savez désormais à qui vous plaindre. Et ce d'autant plus que tel n'était pas le cas l'année dernière.

Gil Bernstein

Verel,
Il fallait lire "des responsables politiques de premier plan exerçant le pouvoir",comme MM.Raffarin et Sarkozy.
Oui,ceci ne s'est jamais vu sous la Vème République ou M.Barre(pour prendre un exemple)se gardait bien d'infliger ses plans de rigueurs aux "fonctionnaires",ou aux "prostituées",ou aux "mécaniciens",si vous voulez.
Donc,d'un point de vue discursif et malheureusement programmatique,l'actuelle majorité(avec une accentuation du trait dans le pôle sarkozyen)ne cesse de vouloir créer de la division entre des groupes sociaux qui se reagardaient déjà en chiens de faience auparavant.
Ma question est:à quoi veulent-ils arriver sinon à la guerre civile entre groupes sociaux?
Ceci ne s'était pas vu(comme le faisait observer le grand et vieux juriste Stéphane Hessel,depuis le régime de Vichy).D'où les accusations(à mon avis fondées)de néo-vichysme qu'on peut porter à l'encontre d'une partie de la majorité,avec ce que cela comporte de ségrégations,d'exclusions juridiques,de déportations,d'atteintes aux droits fondamentaux,et pas seulement économiques.

authueil

Gil
Parler de "groupes sociaux", ce n'est pas un peu dépassé, et surtout pas en phase avec la réalité. Les fonctionnaires ne forment pas, dans leur ensemble un "groupe social". Nombre de fonctionnaires font partie de la classe moyenne et n'ont rien à voir avec les énarques, membres des hautes classes.

Cette rhétorique de "la droite oppose les groupes sociaux" est usée et mécanique. De la langue de bois comme lorsque Robert Hue parlait du PCF en employant le terme "forces de progrès".

Lisez donc le dernier ouvrage de Bruno Latour "refaire de la sociologie". Passionnant sur cette question des découpages de la réalité par les sociologues.

pikipoki

Je suis admiratif devant la capacité de Versac à provoquer un tel débat avec un billet de départ à l'orientation plutôt personnelle, et surtout aussi court. Une leçon.

Versac Powaah !

Gil Bernstein

Authueil,
Si après "classes sociales",on ne peut même plus utiliser des termes tels que "groupes sociaux","catégorie sociale",où la sociologie va-t'elle?
Je ne faisais que commenter ce qui paraîssait être la sémantique dominante(terme marxiste) de la droite(puis-je utiliser ce terme),de la Majorité,si vous préferez.
D'autre part,vous mentionnez Bruno Latour,dont je me méfie,non pas qu'il ne soit pas passionnant à lire ou entendre,mais pour un certain révisionnisme sociologique que je ne cautionne pas.
Mes propos sont polémiques,c'est certain,ne peuvent pas faire plaisir à tout le monde,mais ils sont là pour relayer une certaine perception que la gauche traditionnelle et offensive continue d'avoir de la droite,qui lui est si étrangère,à l'épreuve de la sarkozysation(10900 occurences sur Google).La sarkozysation est le pendant français de la berlusconisation:vouloir éviter 5 années de Berlusconisme n'est-il pas louable?Evidemment,pour vous,je suppose:ce n'est pas pareil:l'un est riche,l'autre moins...
Eh bien si les correspondances qu'un politologue bon teint pourrait faire/fait déjà sont multiples...Les politologues sont-ils de gauche?En général,non...Je crois encore à la sociologie

unkle

y-a-t-il vraiment une opposition aussi frontale entre les catégories "salariés du privé" et "salarié de la fonction publique" ? Je me pose franchement la question....

Par contre qu'on instrumentalise à mort l'effet désastreux de cette journée de solidarité (beurk) c'est assez possible. En tout cas on dira que rien n'a été fait pour que l'Etat donne l'exemple. Meme si je doute qu'il s'agisse d'une manipulation géniale, le résultat reste qu'on aura beaucoup entendu sur les salariés du privé obligés de poser un congé pour garder leurs enfants que ces salauds de profs n'ont pas instruits ce jour là.... Que les enseignants aient travaillé ce jour (ou rattrapé) n'intéresse personne. Quelle raison a-t-on trouvée pour justifier cet état de fait ?

Du coup, sans forcément réveiller Robert Hue (on a bien assez de cadavres récents avec Jippé à cette date) le fait reste que cette opposition de "groupes" (je ne sais plus bien quoi dire, en fait, de peur de me faire engueuler) fait bien les affaires de Nicolas. Non ?

margit

L’opinion du terrain :
Ma fille et mon fils travaillent dans le privé (PME) et ont travaillé hier. Parmi leurs amis il y a des fonctionnaires, tous fériés hier…
Commentaires de mes enfants :
« Comme d’hab ce sont toujours les mêmes qui appellent à la solidarité et qui se défilent quand il s’agit de la concrétiser en lâchant un peu de leurs avantages… Ecoeurant, quand on connaît toutes leurs autres avantages ! »

authueil

Gil
C'est justement ce "révisionnisme sociologique" qui me séduit chez Latour. Cela fait bien longtemps que je ne crois plus aux systèmes intellectuels et abstraits qui prétendent expliquer une réalité.

ponolive

à Margit : en tant que parent, il ne vous est pas interdit de rappeller à vos enfants la part du fantasme, et la réalité, le discours dominant et l'analyse, le facile et le pensé.
Margit, c'est pas trop tard pour être parent.

FrédéricLN

pikipoki : oui, remarquable ; on n'a cependant pas échappé à Godwin.F (Vichy en l'occurrence). Peut-être est-ce propre aux discussions qui échappent à leur point de départ, ou qui naissent de fluctuations du vide. Comme un lundi matin.

Gil Bernstein

Je n'ai pas vos références bédéphiles,FrédéricLN.Mais vous sachez,Vichy,c'est gentil,c'est affectueux(un régime qui a crée la politique familiale,le quotient familial,la sécu...),c'est tout doux!C'est même flatteur!

Agnès

Allez, une info joyeuse.
Tous les enseignants ont travaillé pour le lundi de pentecôte soit le jour même (cas personnel), soit d'autres jours, en temps équivalents.
Mais sans les élèves, donc pas d'accueil.

ava

J'ai pris le train pour aller travailler en région hier : pas d'école, RER bondé car il y en avait peu, longtemps attendu, TGV a un horaire pas pratique, résa "jour férié" très chère, taxi au tarif "jour férié" et bien évidemment pas de Poste ce qui est un grand handicap pour beaucoup d'activités... L'administration tourne encore une fois le dos aux entreprises d'une façon absolument grotesque. Voir mon post un peu agacé à ce sujet

L'Etat légifère mais renonce à exercer une autorité sur sa propre administration : la loi ne s'applique que quand l'autorité est déleguée à d'autres. Faites ce que je dis pas ce que je fais. Cette rafarinade est une caricature de la République, la honte d'un pouvoir faible et impuissant car décrédibilisé par CPE-Clearstream. On ne peut évidemment pas laisser ci-dessus dire que Vichy était un régime "gentil", puisque c'est un régime qui a assassiné et qui a pris des mesures anti-juives. Une chose est certaine : c'est d'un Etat résigné que sont sorties de très nombreux régimes totalitaires (dont Hitler, Petain...). Tout réfléchi, Paul Reynaud n'aurait pas grand chose à envier à Dominique de Villepin.

Gil Bernstein

Non,mais attandez,là!Je répondais avec ironie à Frédéric LN,qui contestait mon rapprochement entre Sarko et "néovichysme".Donc,je m'amusais à lui détailler ce que certains historiens ont vu d'administrativement modernisateur rétrospectivement durant la période 40-44(et non remis en question par la suite):quotient familial...La fête de Mères,c'est cette s...de régime qui l'a inventé,de même que la législation sur le contrôle du travail des femmes,renforcé..¨Petite parenthèse,il y a peu de chances que je sois pour Vichy(nostalgique) vues mes origines et mon âge...

Gil Bernstein

Je vous fais remarquer que j'ai forcé moi aussi la comparaison avec Paul Reynaud,sur la note suivante.

FrédéricLN

si j'aurais su

ava

Si j'aurais su aussi, toutes mes plus plates

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Boutons divers


  • Creative Commons License
    This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.




  • Site 
Meter


  • Listed on BlogShares
  • ...