« Pour le contrat unique progressif | Accueil | Blogs de l'année »

09 janvier 2006

Commentaires

palpatine

En fait, c'est bien ça qui est un peu reproché dans cette histoire, ce que tu as écrit en tout petit petit. À savoir que les membres de l'EUCD.info se battent comme des beaux diables depuis de nombreuses années (et notamment en parallèle avec le combat contre les brevets logiciels), et on toujours été laissé à la porte ; idem pour la FSF, et quand bien même il arrivent aux portes du ministère avec une pétition signée par plus de 120.000 personnes...
Et là, des personnes fort respectables au demeurant, mais que je n'ai pas par exemple rencontré au jeudi du libre qui a servi de lieu de rencontre central dans la lutte à mener à quelques jours de l'échéance (notamment l'envoi de mail, etc ; séance de question avec des membres de la SACEM qui ont pu avouer l'ignorance dans laquelle les avait laissé le conseil d'administration ; et des réponses aux différentes questions aussi), se font invité à un p'tit dej' (c'est quoi cette mode, d'ailleurs ?), tandis que les gens vraiment compétents en la matière sont laissés à la porte. Bref, la frustration ne peut être qu'immense, d'où les dérapages constatés (d'ailleurs, Tristan Nitot se justifie peu après, alors que c'était finalement le mieux placé de tous pour en discuter...).

Alors, oui, j'aime beaucoup Tristan (je n'ai pas rencontré les autres blogostars, j'avoue), et son poids dans la bataille n'est pas négligeable ; mais j'aurais largement préféré que ce soit Frédéric Couchet qui aille au front, parce que c'est lui qui représente le mieux le libre en France. Idem pour Christophe Espern. Cette manoeuvre du ministre de la culture ne prouve alors plus qu'une seule chose : son désir de manipulation. D'ailleurs, Tristan l'avoue, notre ministre semble sincère (il ne faut pas oublier la première règle : ne jamais croire un énarque) ; et je lis à présent dans les news informatiques que notre RDdV déclame que son texte a été mal compris...

Moi je vois un énorme piège là-dedans, une chleuasme monstrueux (voire un hyperchleuasme bientôt, c'est de sa faute si l'on a mal compris, il faut l'excuser...). La politique de la chaise vide, c'est parfois fort efficace...

all

Shorter RDDV

« Entre le comportement individuel, même s'il dépasse le concept et le périmètre des cinq exemplaires de la copie privée, du cercle familial tel qu'on l'entend aujourd'hui, entre le comportement individuel et le comportement, si vous voulez, j'allais dire institutionnel d'une entreprise de contrefaçon, il y a quand même on voit bien la différence.
[...]Tout ce que je dis dans l'hémicycle, entre guillemets (!), "a valeur de loi", en tout cas pour le conseil constitutionnel et pour les juridictions, participent de la volonté du législateur; donc il y a eu débat, quand j'ai indiqué que le cercle de famille c'était cinq personnes, certains m'on dit "donc les tribunaux prendront appui sur cette déclaration pour avoir considéré que le cercle de famille autorisait à," et que deuxièmement j'avais évoqué, en réponse à Christine Boutin, aussi cette notion de cercle de famille au sens 21ème cercle du terme, donc qu'il faille clarifier ou préciser un certain nombre de choses, moi j'y suis prêt.[..]A l'intérieur du cercle de famille on doit faire une typologie (???)[DRM avec empreinte génétique NDR][...] Vous avez techniquement raison [et politiquement tort NDR][...] c'est justement l'apanage et l'apothéose de la liberté ; rien dans mon projet, dans le projet du gouvernement, ne menace la liberté d'échanges de... de... de... [...]saloperie politique[...]est-ce-que vous pensez un seul instant qu'une entreprise privée pénètre un seul instant dans l'hémicycle de l'assemblée nationale - dans les enceintes de l'assemblée nationale - sans être invitée [...] on m'en a mis plein la gueule pour confirmer que j'étais le valet de je ne sais pas quoi... Minable, je voulais montrer ce que Internet rend possible, je ne fais la pub pour personne... Il sont fous [...] On est en train de sortir d'un problème moyenâgeux pour aborder un problème du 21ème siècle, n'oubliez pas la situation de farwest dans laquelle on sort sur ces questions, et le farwest a fait le jeu de quelques-uns [Vivendi ? NDR][...]Toutes les précautions sont prises, les système que nous proposons est une alternative, un tri, si vous voulez, entre l'Internaute de base, le consommateur de bonne foi, et le système qui organise un détournement organisé à but lucratif [et là, personne ne bronche NDR]»

= Je profite de l'absence d'Eolas

koz

Mais qui visait qui, avec son verre de vin ?

Damien

POurquoi tout le monde oublie de préciser que j'étais parmi les invités, mais que l'invitation a été confisqué par mon gardien ?

Guillermo

Décidémment (je réagis apres la bataille, comme tjs) c'est la nouvelle mode d'inviter les blogueurs ! C'est assez normal dans le cas de la loi DADVSI qui est un sujet en partie lancé par les blogs, par contre dans le cas de Sarko ça sent l'opération de comm intelligente ; pas la peine d'hurler à la récupération cependant, c'est pas bien méchant.

Je me demande juste si cette selection de blogueurs ne va pas commencer à figer un peu une élite, rendre visible une minorité (certes plus lue et plus linkée que d'autre) avant même que le proces de maturation intrablog ne soit terminé ; du coup, on se retrouve avec un LLM tout puissant qui pourtant n'a rien de particulier à dire sur la politique, mais se contente de réflechir sur les blogs, d'un point de vue un peu mercantile en plus.

En plus, comme je suis totalement exclu de cette nouvelle élite, ca me pose un gros problème, comme à tous les autres recalés. Va encore falloir bosser : et plaisanterie à part, je serais bien embêté que seuls les "métablogueurs" en arrivent à exister comme "blogueurs" aupres des médias et de la classe politique.

DD

y a pas que les blogueurs d'invités ;-)

Loi DADVSI: Bruxelles s'impatiente, Sarkozy s'invite au débat

"Le ministre a annoncé qu'il réunira lundi prochain une table ronde pour rechercher une solution à la question des droits d'auteur sur Internet.
https://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=13278

yves duel

je me sens plus ou moins concerné puisque j'ai évoqué "la naïveté" des blogeurs invités. Mais le fait est là : on emerveille, et on évite à la fois une partie du débat démocratique, et l'essentiel du débat technique.

D'ou : je trouve plutôt rigolo d'aller déjeuner avec un ministre (ça va, je connais...) ; mais de là à y voir autre chose que de la manip, il y a loin !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.