« Ca fait du bien | Accueil | La 6ème république, ou bien la 5ème nouvelle version ? »

13 septembre 2005

Commentaires

Cyrielle

Le site d'Arlette Laguiller vaut le coup d'oeil, en effet.

koz

En 95, Jospin est à 23,3 %. Chirac à 20,8 %. Balladur à 18,6 %. Le Pen à 15 %.

En 2002, Chirac est à 19,9 %, Le Pen est à 16,9 %, Jospin à 16,2 %... Bayrou, 4ème, est à 6,8%. Villiers n’était pas présent au 1er tour.

Si on additionne les voix de droite, on a 33,7 %.

Soit 5 points de moins qu’en 95.

Je ne suis pas persuadé que le nombre d’électeurs potentiels à droite ait fait un bond depuis 2002.

Et si l’on se partage les 33,7 % du 1er tour de 2002, avec une candidature Villepin et une candidature Sarkozy, auxquels on ajoutera Bayrou et Villiers (qui, eux, ont je pense, progressé), je pense que l'on peut envisager sérieusement un deuxième tour Le Pen / Strauss-Kahn.

Media

Jeu très rigolot, en effet.

Le total De Villier + Le Pen + Sarkozy me semble beaucoup trop élevé. Tous ces gens là chassent sur les mêmes terres. Je ne pense qu'ensemble il cumule 50% des votes. Je pense plutôt un total de 30 - 35 % à eux trois.

Il ne faut oublier l'effet Sarkozy: cet homme n'a jamais remporté aucune élection à l'échelle nationnale, depuis son soutien à Balladur, jusqu'au Référendum.

(Villepin n'a jamais remporté d'élection non plus, mais il n'en a pas perdu non plus :-)

gil

2007... on ne peut pas exclure que les élections soient anticipées, vu l'état de santé de notre président. Ce qui explique sûrement l'empressement de certains à se positionner.

A mon avis, Bayrou peut faire beaucoup plus en profitant d'un côté d'un manque de leader charismatique à gauche (Hollande me fait vaguement penser à une endive croisée avec une savonette, rien de bien excitant), et de l'autre contre un Sarko trop "droite dure". Il y a de la place au centre....

Ton pronostic second tour Bové/Sarko, après LePen/Chirac la dernière fois, c'est sympa... Et le coup d'après Marine LP / Besancenot ?

guillermo

et si tu rajoutes besancenot dans l'equation, ca donne un deuxième tour sarko/dsk ?

versac

Koz : quelques précisions. Tu oublies tous les petits candidats. Le rapport à la présidentielle, si on admet que l'UDF est à droite ainsi que Lepage, et que Chevènement est à gauche, est : Droite 57, gauche 43.

En 2002 : on a
- Le Pen + Mégret à 19.2%
- Une droite traditionaliste (Boutin+StJosse) à 5.42%
- une droite modérée (Chirac+Madelin) à 23.79%, que Sarkozy, s'il est bon, devrait pouvoir mobiliser, en en prenant à quelques autres candidats.
- un centre droit (bayrou+lepage) à près de 9%
- Une gauche modérée (Jospin+Taubira+Mamère) à 23.75%
- Chevènement (inclassable selon moi) à 5.33%
- l'extrème gauche (besancenot+laguiller+gluckstein+hue) à 13.8%

Je suis parti des hypothèses suivantes :
- Sarko marche pas mal (il est quand même bon, fait une bonne campagne à droite, séduit aussi bien la droite libérale que les umpistes, en recrutant même au centre, en l'absence d'un candidat crédible) : il gagne un peu par rapport à Madelin+Chirac.
- Bayrou n'arrive pas à s'installer vraiment en faisant une campagne sur les thèmes de sarko, le social en plus. Ce n'est qu'une hypothèse.
- Les électeurs de gauche se divisent, en voyant en DSK un des symboles du oui, alors qu'ils avaient clairement donné un signe de volonté de changement. L'infléchissement molletiste de DSK ne marche pas. Report sur Bové de la gauche du PS. Il faudrait que 30% des électeurs fassent ceci.
- Bové réussirait à canaliser sur sa personne les votes LCR/l'aile gauche des verts/le PT, et la mouvance Emmanuellisto-mélenchonne du PS.
- Villiers mobilise l'électorat de Boutin et une bonne partie de Le Pen (il va chasser drôlement sur ces terres), et récupère un peu de ceux qui son inquiets de la dérive américanisante de Sarkozy.

versac

Sarko/DSK est plus probable que Sarko/Bové, comme Jospin/Chirac était plus probable en 2002...

margit

Bizarre, bizarre… il manque quelqu’un dans votre fiction : Fabius.
Vous en faites quoi ?

koz

Fabius ? Il se reconvertit dans l'omelette aux cèpes.

Plus sérieusement, l'avenir me contredira peut-être mais je ne crois pas à une candidature Fabius : il ne mobilise pas le Non sur son ... nom. L'image de ce week-end va lui coller. Quant à Besancenot qui déclare qu'il n'aurait pas invité Fabius à la fête de l'Huma, ça fait un peu mal au rassembleur.

Quant aux ouistes, je pense qu'ils ne lui pardonneront pas son comportement.

En clair, il me semble incapable d'incarner le rassemblement comme il le prétend.

Cela dit, un DSK n'est pas tellement plus rassembleur.

Versac, j'oublie les petits candidats, mais toi, tu intègres Le Pen dans le score de la droite. Outre le fait que je préfère le mettre ailleurs, je pense plus sérieusement que seule une partie - qu'en revanche, je ne sais pas évaluer - de son électorat est susceptible de se reporter sur un candidat de droite. J'ai connu des durs du FN et ceux-là s'abstiendraient plutôt que de voter à droite, même face au PS. D'autres sont des contestataires, version "j'emmerde l'establishment", qui se sentent compris par Le Pen mais qui, en fin de compte, voteraient aussi Besancenot ou Laguiller. Ca échappe à notre logique, c'est clair, mais ça me semble bien être le cas.

Et puis, à ce jour, l'hypothèse d'une candidature Sarkozy ET d'une candidature Villepin (qui semble bien s'ouvrir la possibilité de se présenter même si Sarko bénéficie de l'investiture UMP) est envisageable.

Dans ce cas, il me semble plus que probable que Le Pen fasse un score certes "modeste" mais suffisant pour dépasser Sarkozy et Villepin.

Emmanuel

Je n'y crois pas une seule seconde. Parce que le total des scores fait 100,5% ;-)

versac

Emmanuel : heureusement que tu es là. j'attendais que quelqu'un remarque cette habile manipulation des chiffres !

Eviv Bulgroz

Le PS enverra Segolène au casse pipe. Enfin il parait. Pas uniquement parce que c'est une femme et qu'elle a une bonne image. Economiquement "de goche" et moralement "de droite". C'est rassembleur ....

skyrl

[1° tour]
Alliance Fabius+NPS+Rocard: 20-35%
Sarko: 20-30%
José Bové+Alliance verts/ex.gauche/alters: 5-10%
Bayrou: 0-10%
Candidat PS: 10-20%
Candidat FN : 5-10%
Souverainiste: 0-5%
Second candidat extrême gauche: 0-5%
Candidat Outsider extrême droite : 0-5%
Candidat Outsider verts: 0-5%

[2° tour]
Sarko: 40-45%
Fabius: 55-60%

skyrl

Précision... Si José Bové devait être au second tour, il gagnerait. La France est fracturée par son vote OUI/NON qui est en vote de défiance envers les élites. Ce pourquoi il ne passera jamais.

Fabius est la seule chance de maintient de l'équilibre géopolitique des notables et possédants français. Il a déjà toute une partie des gauliens avec lui.

Villepin n'aura pas le temps de mener ses ambitions et son rôle de premier ministre. Pas de soutien. La chiraquie n'est plus.

koz

Skyrl, je crois que vous prenez vos envies pour des certitudes... Un candidat FN entre 5 et 10 ? Une alliance Fabius+NPS+Rocard ? Pourquoi pas une alliance NPS+Bayrou+Boutin ? ;-)

Krysztoff

J'avais déjà "tiré" le premier dans le genre politique fiction: http://krysztoff.typepad.com/1984/2005/07/scnario_pour_20.html, avec un scénario beaucoup plus fun qu'un 21 avril bis.

versac

Krysztoff : ta perspective d'une dissolution, puis constituante est assez allêchante, mais est à mon avis le signe d'une surestimation de Chirac. D'autant que le thème d'une VIème république est très attaché au fait de faire reve,ir au bonhomme les casseroles qu'il traine, thanks to Montebourg. Donc, non, je n'y crois malheureusement pas trop.

Krysztoff

Oui je sais le point faible de mon scénario est Chirac. Mais il peut être tellement surprenant...

versac

Krysztoff : oui, il fait partie des paramètres qu'on est obligé d'inorer quand on fait de la prévision, car il est totalement imprévisible.
skyrl : je suis assez d'accord avec koz. J'ai l'impression que vous n'êtes pas dans la réalité. L'extrème droite est quand même plus puissante que ça, le total souverainistes+FN dépasse allègrement les 20% en France ! Et l'alliance NPS-Fabius-Rocard est étonnante : que vient faire Rocard là-dedans ?

Damien

Je me lance à mon tour. Quelques hypothèses :

- Le Pen ne recueillera pas les 500 signatures. Son électorat se reportera (un peu) sur De Villiers et (beaucoup) sur Sarkozy.
- Voyant dans les sondages qu'il n'a aucune chance de dépasser les 10%, Villepin préfèrera y renoncer finalement.
- les militants socialistes choisiront finalement Jack Lang, pour sa bonne image dans les médias. Tragique erreur, il fera fuir l'électorat par les deux bouts après une campagne hargneuse où il insultera tout le monde.
- la gauche du non n'arrivera pas à s'unir et chacun présentera son candidat "plus à gauche que moi tu meurs".
- un mois avant l'élection, Bernard Kouchner et Daniel Cohn-Bendit publieront une tribune à la Une du Monde pour expliquer pourquoi ils soutiennent François Bayrou.

A l'arrivée, on aura donc le résultat suivant :

De Villiers : 8.5%
Boutin : 2%
Sarkozy : 29.5%
Bayrou : 14%
Lang : 12.5%
Chevènement : 6%
Mamère : 6.5%
Buffet : 4%
Dieudonné : 4%
Besancennot : 6%
Laguiller : 6%
Gluckstein : 1%

Au deuxième tour, Sarkozy l'emportera largement. La gauche se sera encore un peu plus divisée pour savoir s'il fallait ou non appeler à voter Bayrou.

versac

Damien, sur tes hypothèses :
- Le Pen sans signature, c'est possible.
- Villiers qui renonce à cause de 10% alors qu'il a un boulevarde devant lui et que ça lui donne l'occasion de créer un vrai mouvement à droite de l'UMP, je n'y crois pas un instant.
- Lang, c'est une option oui. Et je partagerais volontiers ton pronostic, quoiqu'on sous-estime toujours Lang, qui a fait de bonnes élections (certes toujours dans des fiefs socialistes).

Le résultat est pas mal. Je note que deux clefs résident dans le choix du bon candidat de la gauche modérée (pas facile à trouver, achacun aura un impact différent, mais le plus consensuel/du centre socialiste n'est pas forcément le bon choix) et dans l'union, ou pas, de l'extrème gauche.
CEci-dit, en l'absence de Le Pen, on peut imaginer que les ambitions se libèrent à droite, et que Villepin s'y mette...

Damien

C'est Villepin qui renonce dans mes hypothèses, pas Villiers.

Sinon, mon scénario repose sur quelques pronostics comme :
- une bonne campagne de Sarkozy, bien marquée à droite, qui laisse deviner une dynamique de victoire assez large. Il arrive à rassembler l'essentiel de la droite classique et une bonne partie de l'extrême droite.
- un ralliement de certains chiraquiens à Bayrou sur une ligne "tout sauf Sarkozy" + un ralliement de quelques socialistes à Bayrou également comme suggéré par la tribune fictive de Kouchner et Cohn-Bendit.
- une fuite d'une partie de l'électorat socialiste vers les candidats plus à gauche que Lang, auteur d'une mauvaise campagne, sans véritable direction clairement définie.
- un fort score de la gauche de la gauche, mais trop dispersée pour que ça est des conséquences sur le second tour.
- un De Villiers gêné par le ton de la campagne de Sarkozy, et qui ne profite pas pleinement de l'absence de Le Pen.

Gus

Personne n'imagine un seul instant qu'un président de région ou le gouvernement ne parvienne à présenter quelque bilan que ce soit en 2007 ?

Pourtant, dans le secteur telecom ou administration électronique, le bilan de la droite (raffarinienne, certes) est déjà franchement bon. La réforme fiscale n'est pas encore morte. Le débat loi de finances 2006 sera très animé par la LOLF. Quand à la loi sur l'éducation, ça peut éventuellement marcher : les principales erreurs ont déjà été faites. A l'opposé, les SMR et la réforme de l'état semblenty mal barrés, la décentralisation couaque en trainaille...

Et n'oublions l'Europe, qui sera nécessairement présente dans la campagne.

versac

Dalien : mes excuses, je suis totalement dans le gaz actuellement. Evidemment Villepin.
Gus : pas totalement pigé le commentaire...

Tlön

Amusant mais la vrai question est de savoir qui sera le premier ministre de Sarko en 2007

koz

Il reste évidemment 19 mois donc beaucuop d'incertitudes, et notamment pour Villepin. La place de 1er n'est pas la plus facile à tenir.

Cela dit, en l'absence de Le Pen, je ne vois pas pourquoi Villepin renoncerait, au contraire. Et je ne pense pas qu'il ferait 10%.

pikipoki

Le problème pour la gauche "social-libérale" c'est qu'il va leur manquer un homme charismatique. Lang est loin du compte je trouve, Ségolène... il faudrait que nous soyions bien plus mûrs en France pour élire une femme..., Hollande n'y est clairement pas. Et je ne verrais pas non plus DSK dans ce rôle (il a plus une aura de premier ministre à mon sens). Fabius à la rigueur, mais certains auront trop de dégoût à voter pour lui. En bref il vont se trouver devant un vrai problème et je ne serais pas surpris qu'ils appelent à la rescousse... Delors... ou Jospin. Ce sont les seuls qui aient un minimum de charisme.

Ensuite, la question du deuxième tour. Il va certainement y avoir un impact fort de l'argument "vote utile". Sur le référendum du 29 mai, les gens ont pu se défouler, car sans doute étaient-ils nombreux à ne pas penser que cela changerait vraiment grand chose (...). Mais la présidentielle est trop sacrée pour qu'ils y prennent les mêmes risques. Du coup, je trouve crédible que le candidat de gauche profite du vote utile. D'autant que d'ici 2007, Sarkozy aura tellement piafer pour être président qu'il aura peut-être déjà écoeuré les gens. Et il aura aussi la concurrence d'un chiraquien (ça semble inévitable, Chirac ne le laisserait pas tout seul en course) et pour l'instant Villepin semble le miuex placé pour tenir ce rôle.

Au final, pourquoi pas un deuxième tour: Villepin - Delors?

Eviv Bulgroz


L'élection est foutue pour la gauche. Pour plusieurs raisons très simples :

- L'antagonisme entre les 2 gauches est actuellement très très virulent. Deux ans n'y suffiront pas. Chacun préfère la victoire de la droite que celle de l'autre camp de "gauche". L'électeur va finir par le sentir. Ah bon c'est déjà fait :-) ?
- La sociale-démocratie "à la française" n'a pas de programme. Ou plutôt elle en a qu'elle n'assume pas . Elle continue à décrire le monde avec les mots des neo-crypto-alter-marxistes. L'électeur peut alors l'accuser, à juste titre en fait, de tromperie sur la marchandise.
- Un leader charismatique pourrait un peu changer la donne. D'autant qu'avec sans doute Bové/besancenot en face, ça va se faire à l'américaine. Lang et Royal sont il me semble un peu seul sur ce créneau. Lang a peu de relais dans le parti. Donc Ségoléne.... Je précise que ce n'est pas mon choix perso, loin de là, qui irait vers DSK ou Yoyo.

A droite c'est plus simple. Bayrou va mordre sur quelques électeurs de gauche, mais rien de plus. Un front TSS (Tous Sauf Sarkozy) va s'organiser, ouvrant un boulevard à Villepin (ou autres si grosse cagade du poète).

Une alliance "des gens de bonne volonté pas d'accord sur tout loin de là, mais voulant remettre à flot un minimum" est totalement exclue. Pas dans les moeurs locales et, dans un pays où les votes à tendance totalitaire dépasse régulièrement les 30% et s'appuient sur de fort réseaux, cette alliance ne disposerait d'aucune marge de manoeuvre. C'était la raison du renoncement de Delors en 1995, si j'ai bien compris?

Krysztoff

@ pikipoki

Delors et Jospin, les seuls à gauche à avoir un minimum de charisme! Ils sont plutôt les archétypes de l'homme politique sans aucun charisme. Sérieux, raisonnables, dépassionnés, oui, mais charismatiques! DSK a du charisme, Lang pour certains, Fabius parfois, Royal, on peut lui trouver un certain charme. Mais Delors et Jospin, c'est le degré zéro de la séduction politique.

En fin psychologue que vous êtes, je m'étonne de ce jugement, que l'on mettra sur l'heure sans doute tardive à laquelle vous avez posté ce commentaire :-))

Eviv Bulgroz

Krystoff, le charisme c'est comme l'avantage compétitif, c'est relatif (que sinon c'est moi qui aurait toutes les femmes de la planète d'abord). Pour moi DSK/ Fabius bof bof.

Mais on a oublié le che dans concours de pronostic. Oh si on peut plus rire.

margit

Et si Chirac démissionnait dans quelques semaines ou mois pour raisons de santé … Avez-vous déjà pensé à cette éventualité ? Prendre de court tous les échafaudages politiques, ohhh que cela me plairait...:-)))

Tlön

La dernière hypothése est trés probable.

versac

pikipoki : la gauche "sociale-libérale" ? Vous ne parlez pas du PS, cher ami, celui qui, dans la motion centrale, celle de Hollande, nous rappelle que la liberté et la démocraties ne sont que des moyens parmi d'autres pour arriver à l'avenir socialiste...
Sinon, je suis d'accord sur l'absence de charisme de Delors, qui a une belle image de centriste, ce qui est un atout, mais n'est pas un tribun à même d'emporter les foules. De toute façon, il a passé l'éponge, et est trop marqué "euro-technocrate" pour répondre au non du 29 mai.

Tlön, comme toujours, pose la bonne question : qu iserait le premier ministre de Sarko ? En fait, c'est la question de son entourage, qui pose question. Elle était vraiment problématique il y a quelques mois, quand on ne lui connaissait que trois soutiens : Devedjian, Hortefeux et Estrosi. Il en a plus, maintenant, notamment Fillon, qui pourrait faire un come back à cette époque. Sarkozy, en gagnant l'UMP et en s'imposant comme le candidat à l'investiture, a rallié à lui pas mal de gens. Le mouvement inverse pourrait se faire, si Villepin voulait mettre quelques sous dans le parti et rabaisser légèrement son ego. Je n'y crois pas. Je prédis pas mal de quasi-nouvelles-têtes dans un gouvernement de Sarkozy, du genre de la génération de valérie Pécresse ou même de Kosciuzko-Morizet.
Mais enfin, tout celà est dans quelques mois, nous avons le temps avant d'attribuer le portefeuille des anciens combattants.

pikipoki

ploum ploum
j'ai effectivement posté mon commentaire un peu tard...

Concernant le "charisme" d'un Delors ou d'un Jospin, admettons que le mot charisme ne leur convient pas. Mais pour moi ce sont les seuls à avoir une stature de chefs d'états (ou encore une fois, Fabius à la rigueur, mais pas les autres, et pour ma part, je dirais Lang moins que tout le monde!).
D'ailleurs je relève qu'Allègre a fait une déclaration hier sur RTL concernant un éventuel retour de Jospin. Vraiment je ne trouve pas que ce soit si farfelu que ça...

http://fr.news.yahoo.com/050914/202/4l0u6.html

Krysztoff

@ pkipoki

Là je suis d'accord, y compris et surtout sur Lang. Par contre, je ne crois pas une seule seconde à un retour de Jospin et si tel est le cas, je ne crois pas qu'il serait en mesure de mobiliser à gauche plus qu'il ne l'a fait (ou pas fait) en 2002, en tout cas sur une présidentielle, et ce pour une raison bien simple qui était particulièrement visible lors de sa campagne en 2002: Jospin n'a aucun désir pour la fonction présidentielle. Il a fait un très bon premier ministre, il aurait fait et il ferait un mauvais président de la République, en tout cas dans le rôle que la Vème donne au président de la République (cf. débat suivant lancé par Versac).

guillermo

beaucoup de commentaires semblent ignorer le fonctionnement interne du PS. Le candidat du PS n'est pas vraiment 'choisi' par les militants du PS réunis en conclaves sur de pures considération stratégiques genre 'tiens on va prendre lang parce qu'il passe bien à la télé et qu'il est populaire'. La désignation du candidat fera l'objet d'un scrutin à deux tours qui respectera certains équilibres pré-existants au PS. On peut donc penser qu'il y aura lors de ce scrutin un deuxième tour entre un noniste et un ouiste qui seront très probablement Fabius et DSK, lang n'ayant aucun poids au sein du parti (il ne controle que sa fédération, et encore) ; Jospin a également ses chances de figurer au deuxième tour (à la place de dsk) s'il revient à la suite d'une victoire des nonistes au congrès par exemple. Mon pronostic est que DSK l'emportera car l'équilibre actuel joue en faveur des ouistes...

Le problème pour le candidat du PS reste le premier tour de l'élection présidentielle. Je pense que celui-ci se résoudra favorablement pour deux raisons principales : premièrement il y aura un réflexe post 21 avril, beaucoup de personnes ayant voté Verts / taubira / pétanque voteront DSK (et encore plus Jospin) ; c'est parce que le 21 avril était imprévu et improbable qu'il s'est produit. Deuxièmement, et c'est là où j'entends déjà des gens réagir, le PS sera uni : certes Fabius et Mélenchon regarderont cela à la télé ; mais emmanuelli et montebourg seront aux meetings et soutiendront totalement le candidat PS car ils savent qu'une deuxième absence du deuxième tour serait fatale au PS, les législatives suivantes seraient un massacre sans nom, et ils risqueraient de perdre leur gagne-pain...
Un dernier point, je pense que dsk est grandement sous-estimé, les commentaires du style "il ferait un bon premier ministre" n'auraient plus cours le jour d'une éventuelle désignation par le PS.
Enfin, il est tout de même de mauvais augure pour Sarkozy qu'il soit aujourd'hui l'incontestable favori de l'election....

Eviv Bulgroz

Je suis en partie d'accord avec guillermo. Mais :

Lang n' a (pratiquement) aucune chance, faute d'implantation militante. Mais Fabius même deuxième je n'y crois pas. Son poids a été nul dans le scrutin interne sur le TCE. Ses troupes se sont ralliées au NPS en masse. Montebourg ne se privera pas de cet honneur.

DSK ? Oui c'est actuellement le candidat légitime des socio-D. Mais son image dans nombre de fédé est médiocre. Je vois bien un front TSDSK se monter. Et Ségoléne, forte de la légitimé de François et de sa hargne limite populiste peut rafler la mise en interne. J'ai cru comprendre que c'était le plan S de certains...

Et surtout. Il n'y aura aucune réconciliation au PS, crois moi. Il n'y en a pas eu avec le CERES du Che (un truc vraiment top marrant le CERES, soit dit en passant, tiens je ferais une note sur ces "visionnaires" un jour ou l'autre) ou après Rennes. Seule une victoire et la distribution de quelques maroquins calmera certains appétit . C'est dire.

Verel

Tous ces commentaires me paraissent prouver deux choses
1)on est dans le brouillard le plus complet
2) il n'y a d'enthousiame pour personne

Le seul qui provoque de l'adhésion, c'est Sarkozy, mais je me demande s'il ne faut pas dire "provoquait" car cela baisse déjà. Alors dans quelques mois....

En ce qui concerne Fabius, il ne faut pas négliger le fait qu'il a raté la motion commune du non (merci Vincent Peillon) et qu'il va devoir se compter. On va découvrir qu'il ne fait pas 15% au PS et qu'il est loin de la motion sortante (qui devrait gagner) et du NPS (que je vois bien à 25%) Et si au congrès il y a une synthèse Hollande / Montebourg pour essayer de faire croire au bon peuple (celui qui doit nous redonner nos places aux législatives) qu'on est bien tous frères?

Au final, je reprendrais la phrase d'un ancien haut dignitaire socialiste rencontré cet été: la gauche ne veut pas gagner la présidentielle. Lui voyait De Villiers vainqueur (devant Bové) et un retour de flamme aux légilatives favorable au PS et conduisant tout droit à la fin de la 5ème
Je suis assez d'accord avec lui: la gauche fait tout pour ne pas gagner et ceux qui ne veullent pas d'une gauche de gouvernement semblent majoritaires.
Mais est ce que la droite veut gagner?
De Villiers, cela me parait vraiment un risque élevé. Mais les partisans de Le Pen sont ils prêts à voter pour un nobliau?

Le Chihuahua, Serviteur de l'Ordre

Juste une question :

Parmi les conditions d'éligibilité à la présidence figure le fait d'être électeur ( http://www.conseil-constitutionnel.fr/dossier/presidentielles/2002/faq/q01.htm ).

Les conditions pour être électeur sont définies ici :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/dossier/presidentielles/2002/documents/cel.htm#127

et un certain nombre de condamnations définitives (cf. L. 6, L. 7) privent de ce droit. Or José Bové a été condamné à de la prison ferme. Est-il encore électeur (et donc peut-il être candidat ?)

SUPERNULLOS

Pourquoi se mettre martel en tête ? Aucune importance de savoir quel pingouin de gôche bien pensante ou de drouâte affairiste va se retrouver aux commandes. De toute manière, la France n'est plus gouvernable. Il n'y a plus qu'à attendre l'explosion, ça va pas être triste.

Pour 2012, je pronostique au deuxième tour un duel Hitler / Staline.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Boutons divers


  • Creative Commons License
    This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.




  • Site 
Meter


  • Listed on BlogShares
  • ...