« Et voilà | Accueil | 10 choses que je sais de toi »

04 novembre 2004

Commentaires

Eolas

Pourquoi pas ? Le thème m'intéresse mais mon blog n'est pas le support idéal.

Je me porte volontaire pour une participation à ce projet.

Tlon

Pour ma part, je pense que l'un des grands perdants des élections américaine est...J.Chirac et sa politique de Villepinesque qui conduit l'Europe dans une impasse. En gagnant démocratiquement, en fondant de manière forte sa légitimité, l'élection de Bush renvoie l'Europe dans les limbes ou elle se trouve (Absence de Politique, de defense, de "geographie" (cf le problème turque et ma modeste note sur le sujet). Il n'est pas d'ailleurs sur que le couple Franco Allemand résiste à un tel desastre soit par éclatement, soit par marginalisation
Effectivement il ne faudra pas déconner au moment de la constitution qui est surement une de nos dernières chances.

Tlon

En un certain sens,par un effet d'électrochoc, l'élection de Bush peut être une chance pour les tenants de L'Europe puissance (ce que n'est pas Chirac ) en levant les options atlantistes et eurosceptiques.

versac

Tlon ; je partage. J'ai oublié de faire le lien avec l'article du IHT que je lisais ce matin dans le métro : http://www.iht.com/articles/2004/11/03/news/france.html

La thèse du renforcement de Chirac comme partisan d'une Europe Puissance me parait être un scenario approximatif, en effet.

Fulcanelli

Avec Google, plus aucun blog n'est autodestructible. Google se souvient de tout ce qu'il a lu.

Hugues

Moi je suis partant. Comment procéder concrètement ?

versac

Pour les participants potentiels, il faut simplement qu'on se mette d'accord sur :

- une règle de fonctionnement simple
- un nom / adresse (quelques URLs sympas sont dispos)
- un hébergeur (et, si payant, comment on paye, même si bon, ça ne va pas coûter très cher. La place sur notre abonnement typepad risque de ne pas le permettre)
- une petite ligne éditoriale (esprit et ton, forme des articles, cible, ...)
- un soupçon d'organisation (mais ça viendra au fur et à mesure)

Et puis faire :
- un design qui marche
- une liste de liens utiles
- des notes
- répérer des contributeurs extérieurs potentiels

... On peut en parler par mail ou se crer un wiki pour bosser sur le sujet : versac(at)gmail(.)com

Hugues

Ok ok. On peut commencer par le commencement avec un objectif à la fois. D'abord un nom, ça permet de parler de l'idée de manière plus palpable. Tu en as déjà sous la main ?

Paxatagore

Je suis partant également, d'autant que j'ai commencé sur mon propre blog un commentaire politique et juridique, article par article, de la constitution européenne.
http://paxatagore.free.fr/index.php?Europe

Enfin, je n'en suis qu'au tout début des prémisses du commencement.

Emmanuel

Je m'engage aussi. Bravo pour cette initiative.

krysztoff

Excellente initiative citoyenne...

Et comme la démocratie implique le débat, que le sujet me passionne (cf. quelques récentes interventions sur ce même blog sur le sujet), que je suis un lecteur assidu de ce blog et de celui d'Eolas et d'Emmanuel, contributeurs potentiels, et qu'un vilain petit canard militant contre cette constitution pourrait vous permettre de répondre aux objections des "anti-constitution", je suis même prêt à moi aussi contribuer en endossant ce rôle. Par exemple dans une rubrique du style, "ce qu'en pensent les antis"! Et bien évidemment dans un ton respectueux, raisonnable, responsable, contradictoire mais non polémique.

A vous de voir.

Hugues

Une rubrique "Ce qu'en pensent les antis" ? Proposition a priori pleine de bon sens et d'équilibre, mais quel serait l'intérêt concret d'assurer la défense du non sur un site dont le but est clairement d'entraîner les gens à voter oui ? Si nous lançons un projet de ce genre, il faut le faire en ayant conscience des enjeux même si l'impact d'un bête blog sera nécessairement limité (encore que...).

A mon avis, les partisans du non ne manqueront de moyens et il est intéressant de voir comment les Peillon, Mélenchon & Co réfutent déjà l'idée que l'élection américaine puisse être un stimulant pour l'intégration européenne (http://www.liberation.fr/page.php?Article=251590).

Mais ce qui m'inquiète de plus en plus dans cette histoire, c'est une sorte de vague sentiment, y compris de la part de gens qui s'apprêtent à voter non, d'une "évidence du oui" permettant toutes les stratégies. Un peu comme lorsque les électeurs de Besancenot et de Taubira se déclaraient convaincus de ne prendre aucun risque puisque Jospin serait, quoi qu'il arrive, présent au deuxième tour. Un peu comme si la possibilité que la France puisse mettre un coup d'arrêt à la construction européenne était tout simplement impensable (et donc impensée).

Je ne sais pas si un vote négatif de la France aurait vraiment l'impact catastrophique que l'on dit sur le long terme. On peut imaginer que, comme un navigateur GPS, le processus s'auto-rectifiera pour remettre l'Europe sur la bonne voie en cas d'erreur de trajectoire. Mais je ne vois pas l'intérêt de prendre un tel risque et, en tout cas, de prendre un tel retard.

Et je me dis aussi que, même si le Traité était rejeté par un ou plusieurs pays, il est essentiel qu'il soit ratifié par la France, l'Allemagne et les quelques pays capables de concevoir un avenir fédéral -- qu'il s'agisse des 6 du Traité de Rome ou d'un premier cercle élargi à l'Espagne.

En tout cas, je ne vois pas cette intiative comme un gadget mais plutôt comme une forme d'action politique assez peu contraignante (c'est moins dur que d'aller coller des affiches) et dont le ratio coût / bénéfice peut être assez élevé si des indécis peuvent réllement être convaincus par des arguments raisonnables et hors-partis.

Je renouvelle donc mon souhait de participation au projet. Nicolas, tu as lancé l'idée, take the lead !

socdem

Bonne idée ce blog.
J'peux p'tet te filer un coup de main.

Krysztoff

> Hugues:

Je n'ai pas la prétention de pouvoir, à moi seul, assurer la défense du non sur un site dont tous les autres contributeurs seraient de fervents partisans du oui (à moins qu'un seul contradicteur puisse vous ébranler dans votre foi constitutionnelle!). Le rôle que je proposais était plutôt celui d'aiguillon des partisans du oui, dans un esprit de débat et d'argumentations, et certainement pas d'équilibre.

Mais si le site envisagé devait être un site de pure propagande, ce que je ne concevais pas compte tenu des propos de Versac (je cite: "dans un ton globalement positif à l'égard de la constitution, mais ouvert sur les critiques"), ma suggestion est bien évidemment hors de propos. Ce qui n'empêche pas que je le lirais avec attention.

Par ailleurs, à titre purement personnel, je trouve amusant de constater que vous semblez considérer les électeurs qui seraient tentés par le non comme plus ou moins d'irresponsables (un peu comme ceux qui ont voté Besancenot ou Taubira ou Chevènement en 2002). Comme si il ne pouvait y avoir un non de conviction (y compris de conviction européenne), un non de combat, un non raisonné, raisonnable et constructif. Autant de qualités qui n'appartiendraient définitivement qu'au camp du oui. Un non par dessus la jambe en quelque sorte. Ma participation marginale à ce projet de site aurait justement vocation à vous convaincre du contraire, et non à vous convaincre de voter non.

Scalp'

Lu, je suis en train de lire et de prendre des notes sur la constitution européenne, je suis aussi partant pour contribuer au projet.

C'est une très bonne idée !

Scalp'

Vivement que nous mettions en place ce projet, j'ai hate d'avoir l'opinion de Krystoff et de débattre avec chacun d'entre vous :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Boutons divers


  • Creative Commons License
    This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.




  • Site 
Meter


  • Listed on BlogShares
  • ...