Cherchez, trouvez


  • (avec google)
    Web ce blog

superlivres













Ca peut servir






























« entre les gouttes | Accueil

mardi 10 octobre 2017

soupir

IMG_5883 (1)

 

Je ne veux pas y retourner, mais avec cette sortie de mon club de business, de mon BNI, je comprends encore mieux la valeur que ça a, un groupe d'entrepreneurs. Se retrouver chaque semaine. Leur poser des questions. Obtenir du feedback. S'envoyer des petits messages soutenants. (Vous me direz "Mais à présent que tu es partie tu peux toujours leur écrire ! les voir ! ils n'ont pas disparu !" Non, en théorie... Mais ce club est conçu de telle sorte que ce soit compliqué, après, de revenir.)

Travailler seule. Comme ça me pèse. Ça me pèse 1000 tonnes. Et pourtant j'ai une amie avec qui on échange sur un projet commun, j'ai mon client qui m'écrit beaucoup, j'ai ce libre qui m'habite (puisque je suis en train de l'écrire), j'ai une autre amie qui m'aide pour mon administratif et les aspects financiers (meilleure décision EVER). 

Je me sens toute petite. Je me sens toujours en tort. Je me sens bête. Je sens que tout est inexact. 

Et bon, voilà. J'ai besoin de réadopter une nouvelle situation, plusieurs nouvelles situations (plus de travail, moins de "potes de travail). 

Bref. Ça va passer. J'avais besoin d'écrire ma tristesse avant de retourner... au sprint final de ce livre... fébrile et joyeux. Joysadness. Je bénis ce lieu où je peux me dire. Et je me bénis de ma fidélité à ce lieu, moi pour qui, manifestement, l'amour avec les groupes dure rarement plus de trois ans. 

Envoyez moi vos pensées ailées ! 

octobre 10, 2017 dans Amigos, Trous d'être | Permalink | Commentaires (8)

Commentaires

Comme j'aime ton écriture (j'ai souri plusieurs fois en lisant ce billet), à tel point que je te lis au lieu de finir mon boulot, là, maintenant ! :)
Et j'aime ta fidélité à ce lieu.
Et je t'admire aussi d'arriver à travailler "seule", ça doit vraiment pas être facile tous les jours.
Tu as mes pensées ailées, en particulier celle qui vise à ce que tu trouves un environnement/des partenaires/un rythme opératoire qui soit confortable pour toi.

Rédigé par : Anne-So | 10 oct 2017 18:36:27


Pas étonnant le lapsus sur le mot livre: "...ce libre qui m'habite..."! L'écriture de vos livres, Christie, est un de vos espaces de totale liberté. Bravo pour celui qui sortira avec les bougies à souffler.
Et, au risque de radoter, je trouve vraiment chouettes vos photos citadines, surtout les nocturnes.

Rédigé par : Nathalie | 10 oct 2017 19:28:51

Je te serre fort :)

Rédigé par : Cloudy | 10 oct 2017 20:40:22

Ah les amies, merci pour vos mots doux. Rien que de dire ça va mieux. Et de sentir que je suis entendue !! et de vous sentir pas loin.. Merci.

Rédigé par : Christie | 11 oct 2017 09:27:01

Hello Christie,

Mes pensées ailées sont avec toi depuis plusieurs jours, tu l'as senti ?, même si je n'ai pas commenté depuis quelques temps.

Que tu te connais bien, et que tu es honnête avec toi-même, considérant tes limites et tes forces autant que tes besoins. Reste centrée, demande ce dont tu as besoin, écoute et respecte-toi et finis bien ton "libre" !!

xoxoxo

AL

PS : Et nous, qu'on a de la chance que tu sois fidèle à ce lieu !... :3

Rédigé par : PERSEHAYE | 12 oct 2017 08:59:45

Ooooh c'est adorable Anne-Liesse. Je me connais bien, je ne sais pas. Ou alors je me connais bien au point de pressentir des zones d'ombre, des zones de non-justice, des zones à élucider d'urgence ! Je t'embrasse fort et j'y retourne, écrire ! <3 Il y a quelque chose que je dois te dire aussi, c'est la phrase de Brené Brown Vous êtes responsable de l'énergie que vous mettez dans le monde, je me la répète et la répète à toutes les sauces. Merci de me l'avoir dédiée.

Rédigé par : Christie | 12 oct 2017 09:35:48

Coucou ma chère Christie,
Comme je rejoins les commentaires précédents ! Merci pour ta fidélité, à ce lieu, à toi-même, à nous, aussi ! Dans les pépites de joie que tu sèmes il y a la promo du dernier week-end Batterie Nouvelle qui grâce à toi, a pris date pour se retrouver, tout bientôt ! Et nous deux bah on déjeune quand tu veux, hein, tu le sais :) gros bisous

Rédigé par : Caro | 12 oct 2017 12:58:55

Aaaah la difficulté de se défaire des groupes, de changer, de travailler seul ... je viens de renoncer à un séminaire à Vegas rien qu'en pensant au fait: je vais passer 6 jours pour recevoir des stimulations pour me pousser à mieux bosser. Et jai renonce parce qu'à force d'être stimulé on ne met pas assez en application ce une l'on sait déjà ...courage ma
Belle Christie

Rédigé par : Cath | 14 oct 2017 13:13:20

Poster un commentaire






Ma Photo

octobre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

(...)


...