Cherchez, trouvez


  • (avec google)
    Web ce blog

superlivres













Ca peut servir






























« soupir | Accueil | l’ai-je trouvé ? »

mercredi 18 octobre 2017

rendre explicite l'implicite, dissiper le nuage entre nous

IMG_6013

Nommer les choses qui nous turlupinent. "Je me sens overwhelmed en ce moment, j'ai toujours l'impression d'être en retard pour quelque chose". "Cette journée de formation seule avec vous m'intimide un peu."

Parler des risques et des problèmes possibles. "J'ai parfois du mal à rendre les comptes-rendus dans les temps" et demander de l'aide "n'hésitez pas à me relancer si vous ne voyez rien venir." 

Cela demande du courage de dire ces choses, au début, ou quand on est un peu fatigué, mais ensuite, souvent, la relation est simplifiée. L'idée n'est pas de refiler son souci à notre interlocuteur mais de s'en ouvrir à lui, de le co-responsabiliser dans ce qui nous appartient à tous les deux : un processus de travail, un moment que l'on va passer ensemble, des objectifs communs. 

Ce qui se passe ensuite, c'est que le nuage, en général, se dissipe. C'est posé, c'est dit, on sait où l'on est, on est soulagé. Et on avance délesté de ce poids-là. 

Cette phrase, "rendre l'explicite l'implicite", c'est mon amie la coach Emmanuelle Vignes qui me l'a passée il y a 5 ans, et il me semble que je ne la comprends vraiment qu'aujourd'hui. C'est bien. Les mots, les concepts, font leur chemin en moi et me sont utiles au moment où j'en ai besoin. 

 

Bonne journée, mes chéries-chéris ! Et merci pour tous vos petits mots sous le billet de mercredi dernier. Je travaille à me dés-isoler ! 

Commentaires

Poster un commentaire






Ma Photo

novembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

(...)


...