Cherchez, trouvez


  • (avec google)
    Web ce blog

superlivres













Ca peut servir






























« pourquoi les enfants sont-ils formidables ? | Accueil | du vent dans la robe, c'est le 2 octobre ! »

mercredi 20 septembre 2017

c'était quoi le thème déjà ?

IMG_5219

Alors voilà je suis toute contente mon bureau rangé vidé les deux tâches du matin completed je me remets à la table d'écriture pour venir me distraire ici et là, paf : le thème du billet, oublié. 

Ce thème (je viens de le retrouver) c'était ma fatigue de septembre (hier je me suis endormie à l'atelier d'écriture en écrivant une histoire de fantôme) et la discussion que j'ai eue il y a 10 jours avec Guillemette. Elle m'a dit : "A la rentrée, on prend des bonnes résolutions, de faire tel truc ou tel truc qu'on trouve sympa, dont on se dit qu'il va nous faire du bien, mais on ne se pose pas souvent la question de ce qu'on va arrêter pour faire de la place à ces nouvelles activités." 

Je n'avais, pour ainsi dire, jamais vu les choses de cette manière. Enfin, j'ai bien lu à droite à gauche que ce que l'on arrête de faire est aussi important que ce que l'on commence de faire, mais j'avais toujours compris ça en termes de comportements (et d'ailleurs je n'arrive jamais très bien quand je me pose pour y réfléchir, à répondre à cette question. Dans le feu de l'action ça me vient souvent, Tiens je devrais essayer autre chose, mais dès que je veux y réfléchir à froid, la piste s'est envolée. Encore plus loin que le sujet de ce billet quand j'ai commencé à l'écrire). 

CE SUJET ME RESISTE. Celui d'arrêter de faire, de faire de la place au nouveau pas en bourrant tout à craquer mais en VIRANT des choses. Pas possible d'être en même temps une mère légère à porter et une mère intrusive. Hmm. Hé bien entre yoga et piscine, vais-je devoir choisir ? Entre l'atelier d'écriture le mardi soir et le BNI le mercredi matin, vais-je devoir choisir ? Tout cela bien sûr au moment d'une vie professionnelle qui s'intensifie... 

Faut croire que oui, car hier soir je suis rentrée chez moi au milieu de l'atelier d'écriture, et ce matin, j'ai calé au moment de me lever pour aller au BNI. 

Bon; voilà où j'en suis. Le bureau rangé, des amies sages, et des choix à faire. 

Bonne journée mes chéries-chéris ! 

 

IMG_5295

Photo #1 par Alma Vanbremeersch

 

Ah oui ! Je suis heureuse de vous inviter à l'atelier gratuit que mon ami Patrick Charni animons jeudi prochain, le 28 septembre, dans le quartier de l'Opéra à Paris  : Susciter la créativité de ses collaborateurs, oui, mais comment ? 

septembre 20, 2017 dans Amigos, Au boulot ! | Permalink | Commentaires (4)

Commentaires

Un bonjour en passant ! J'avais lu ça, peut-être chez Anselm Grün… ou ailleurs : les seules résolution du nouvel An qui soient tenables sont les négatives. (Je ne ferai plus telle chose dans telle circonstance ; n'importe quoi, mais autre chose). Ton billet me le rappelle… d'autant que mon mois de septembre déborde, lui aussi, de nouveaux chantiers absolument pas tenables tous dans la même boîte de 7 fois 24 heures par semaine.

Rédigé par : FrédéricLN | 20 sep 2017 15:12:11

Bonjour Christie,
Très belle photo d'Alma qui m'incite à te demander d'ou vient ce fauteuil de bureau ? Je veux le même !
Merci pour ta réponse.
lala

Rédigé par : lala | 21 sep 2017 10:57:36

Oui il est gai et très confortable. Il vient de chez Vitra à Paris, c'est un modèle de Charles and Ray Eames.

Rédigé par : Christie | 21 sep 2017 11:49:59

Merci Christie ! Je ne savais pas que les fauteuils Eames étaient déclinés côté bureau...
Je n'ai plus qu'à choisir la couleur : noir... ou rouge...entre les deux mon coeur balance.
lala

Rédigé par : lala | 22 sep 2017 09:05:38

Poster un commentaire






Ma Photo

octobre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

(...)


...