Cherchez, trouvez


  • (avec google)
    Web ce blog

lectures d'été indien



















Ca peut servir





























« les visages | Accueil | choses que je fais naturellement et qui semblent bizarres aux gens »

dimanche 22 janvier 2006

à propos de maviesansmoi - pacte de lecture

Bicouni_superstar_2

Pour vous qui arrivez sans savoir où vous mettez les pieds.. pour vous qui croyez savoir..  J'ai concocté cette charte de lecture afin de le préciser (où vous mettez vos pieds) !

Me suis pour ce faire librement inspirée de celle de mon tendre et structuré versac.

Voilà la mise à jour du 18 juin 2008..

1. Propriété privée

Sauf mention contraire, les textes postés sur ce blog appartiennent ; merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation (sauf citation brève). 

2. Qui suis-je ?

Ce journal extime, je l'écris depuis mon "moi social"... moi professionnel, moi fille et mère, moi épouse, moi lectrice, moi sportive moi questionnante.

Je me définis aussi par mes rêves, que je m'efforce de transformer en projets.

A part ça, je ne raconte pas de bobards ; et si je mens, c'est par omission, ou par déformation de la réalité au travers d'un prisme heureux.

Certains textes, publiés sous la catégorie "autoficcion", s'autorisent à ne pas faire coller le "je" à moi, Christie, mais à un narrateur, personnage qui n'est pas moi.  

3. Pourquoi maviesansmoi?

J'ai commencé à tenir ce blog le 24 février 2004. Je n'avais alors pas vu le film mais le nom m'avait frappée. A cette époque, je bovarysais...  Ce n'est plus le cas aujourd'hui, mais le nom me plait toujours.

Pourquoi maviesansmoi, parce qu'à l'époque j'attendais d'attendre un bébé, qui ne venait pas, et j'ai eu l'idée d'écrire là dessus, le désir d'enfant. Et c'est ce que j'ai fait, et j'ai aussi parlé de plein d'autres choses. Je travaille seule et ai un fort besoin de contacts, le blog c'est mes collègues. Grâce à vous, c'est moins dur de rempiler le matin, de reprendre le lundi, de ne pas retrouver des collègues en rentrant de vacances. J'ai fini par tomber enceinte, Alma est née en mai 2005, et le blog a continué !

Pourquoi maviesansmoi, parce que j'ai toujours eu trop de choses à dire, et que je travaille à les rendre pertinentes pour d'autres. J'ai la ferme conviction que si on creuse profondément en soi, et que l'on cherche les mots justes, avec économie, on peut toucher les autres avec ses émotions intimes. Ce blog, c'est mon journal extime (écrit pour d'autres) ; à ceux qui m'écrivent "tu te mets à poil", je réponds "bah non, en maillot de bain !"

Le blog qui m'a aidée à me positionner, où je me suis dit "voilà ce que je veux faire", c'est celui de Sophil. Quatre ans plus tard, je la lis encore tous les jours, et toujours avec autant de jubilation.

4. De quoi je parle sur ce blog, pourquoi ?

Ma matière première, ce sont mes émotions et les petits évènements de ma vie ; surtout parce que "je" est ce que je connais le mieux, dont je parle le plus justement.

5. Quelle est ma "discipline d'écriture" ? 

J'écris le plus souvent mes billets juste avant de les poster, avec une fréquence de un billet par jour / tous les deux jours. Les raisons sont que j'aime raconter mes p'tites histoires, et aussi parce que je ne veux pas décevoir ceux qui passent.

J'aime lire des billets courts, alors j'essaie d'écrire pas trop long...

Les évènements qui m'empêchent d'écrire : les maladies, un accouchement, les vacances, une grosse crise de aquabonisme, me sentir menacée par certains lecteurs.. Mais je reviens toujours.

6. Quelles sont les règles pour les commentaires ?

- Les commentaires ne sont pas modérés. Néanmoins, je me réserve une totale liberté de modération (enlever un commentaire, interdire l'accès aux commentaires d'une personne particulière). Les propos diffamatoires, injurieux ou à contenu illégal seront enlevés. Les commentaires purement publicitaires seront enlevés.

- Je ne réponds pas à tous les commentaires, parce que certains trouvent un écho immédiat et d'autres pas. Ou d'autres trop et je garde pour moi ce que cela me fait. En revanche j'essaie de répondre à tout le monde une fois de temps en temps, car vos réactions à mes textes me sont indispensables.

- Quand une critique est trop méchante, ou conne (c'est-à-dire sans pertinence ni justesse ni respect, à mon encontre ou à celle de quelqu'un d'autre), je me réserve le droit de la supprimer ; si le critiqueur insiste, je me réserve le droit de l'interdire de commenter.

- Les habitués ont un droit de regard plus important que le-mec-qui-débarque-pour-la-première-fois et qui met les pieds dans le saladier.

- Je raffole des partages d'expériences, des "moi j'ai fait comme ça et ça a marché", des blagues, des conseils de livres argumentés, des pestouilleries... J'adore l'humour quand il rime avec tendresse.

- Vous avez le droit de ME critiquer, en revanche n'agressez pas sur mon blog quelqu'un que j'aime bien. Je suis louve avec ceux de mon clan (et les habitués en font partie). Si la personne vous énerve écrivez lui un mail.

Bon, en fait c'est pas si simple... Comme vous pouvez le constater, j'ai un certain goût pour le mélodrame.

7. Commerce, pub and co

Depuis que j'ai mis un lien vers Amazon, je parle plus facilement des livres que je lis. Amazon nous reverse entre 5 et 8 % de commission par produit vendu sur nos sites, ce qui nous permet de gagner entre 40 et 80 € par trimestre.. réinvestis dans des livres et disques sur Amazon.

Je ne parle pas des livres aimés pour de l'argent, mais parce que je les ai aimés et qu'une de mes "missions" sur terre est d'aider les gens à rencontrer des livres qui vont les emporter, et d'aider le bizness de l'édition. Je suis heureuse de le faire et heureuse de gagner 3 francs 6 sous avec cette activité.

De même, je tiens ce blog pour une foultitude de raisons qui n'ont rien à voir avec l'argent, et si on me propose de mettre de la pub qui me va sur le blog, je me réserve le droit de l'accepter sans rendre de compte.

8. Ce blog est-il un espace privé ou public ? 

Je vois maviesansmoi comme une boutique de curiosités, petits trésors d'enfant ramassés au fil de la journée, lieu tenu par moi, dont j'ai à charge la location (4 € par mois), l'entretien (quotidien) et le ménage si besoin est.

L'entrée est libre pour tous, et ceux qui le respectent et l'aiment sont invités à revenir aussi souvent qu'il leur plaira.

9. Qui prend les photos ? 

Pour la plupart, c'est Nico ! Mais certaines viennent de moi, d'autres de mes amis Claire-Lise, JS et Moland.

10. Exposition

Aux personnes que je connais dans la vie : en règle générale, j'écris à partir de moi ; quand je parle des autres, ce n'est pas pour régler mes comptes ni pour emmerder qui que ce soit. Si vous me dites un truc que vous ne voulez pas que je répète, précisez le moi ; et si je prends une photo de vous et que vous ne voulez pas que je la mette, dites-le moi.

En revanche, mes impressions m'appartiennent ; si un jour j'écris à propos d'un évènement commun, je ferai en sorte de ne pas vous citer nommément si je pense que cela peut vous déranger.

11. Adresse

J'écris pour des femmes, quelques hommes, pour mon homme aussi. J'écris en pensant à vous avec tendresse. L'accord grammatical appliqué est celui du féminin pluriel.

Que dites-vous de ces règles du jeu ? 

janvier 22, 2006 dans Upon writing, Vous | Permalink | Commentaires (110)

Commentaires

ça me va, je ne l'envisageais d'ailleurs pas autrement!
J'adore ton espace, ce que tu crées comme ambiance avec tes photos et ton texte, ce que tu dis, souvent très en phase avec ce que je pense et ce que je vis, alors oui à la charte de ma vie sans moi, et maintenant que tout est clair, fini avec ces questions de pub et de "pourquoi tu mets ça sur la place public".
Biz, je repars.

Rédigé par : AF | 23 jan 2006 08:57:22

Ca te résume... à la perfection ! (Enfin, plutôt : ça résume ce que tu montres de toi !)
Comme quoi cette poélmique débile à propos de ton lien pub (j'ai mis 20 minutes à la trouver... je ne cherchais pas au bon endroit !) pouvait avoir un intérêt.

Et puis tant que j'y suis, ca n'a rien à voir, mais hier j'étais au travail pour une activité non absorbante (je suis journaliste et, comme c'est passionnant, je relisais les journaux des autres) ; j'ai donc un peu regardé tes archives et j'ai découvert... je n'en revenais pas... que tu n'avais pas aimé le livre de Grégoire Bouillet (Rapport sur moi)! Es-tu bien sur de l'avoir lu dans de bonnes conditions ? Son projet n'est pas si loin du tien, pourtant. Il résoud l'équation du regard sur soi d'une manière très différente de la tienne, bien sur. Mais avec honneteté aussi. Et lucidité. Et humour. j'ai adoré. Et comme j'ai les même passions que toi (Cohen, Gary entre autre) ben.... ca m'a étonné quoi !

bonne journée.

Savais-tu que le lundi 23 janvier était la journée la plus déprimante de l'année ?

Rédigé par : emmanuelle | 23 jan 2006 09:02:01

Salut Christie !

Elles me paraissent tip top tes règles, claires et précises, et elles rappellent qu'ici c'est avant tout chez toi, et que tu nous y accueilles avec tes jolis mots. Et tout comme dans une vraie maison de la vraie vie, les visiteurs à qui quelque chose ne plaît pas (la pub, le ton, le sujet, ...), ne sont pas obligés de venir, et si c'est juste le dessert (un billet du jour) qui ne plaît pas plus que ça, personne n'en veut à la maîtresse de maison, ça peut arriver. Et au passage tu a mis en mots ce qui te motivait à écrire. Petite parenthèse, j'ai lu un bouquin sur l'écriture dernièrement, et l'auteur posait la question suivante : quel est le sujet sur lequel vous auriez peur d'écrire ? Je trouvais que c'était une question intéressante. Pas encore répondu pour ma part.

Oui. Oui, je les trouve bien ton contrat de lecture et je signe ;-). Dis sinon j'ai une question, Bicouni c'est son vrai nom ?

Bonne journée à tous !

Rédigé par : Ingrid à plume(s) | 23 jan 2006 10:22:47

Très clair ! Bel effort !(si je puis me permettre)

Rédigé par : yves duel | 23 jan 2006 10:59:17

christie,
très clair ton contrat de lecture.
je te lis tous les jours et je pars du principe que nous sommes libres de te lire ou non, de t'aimer ou non.
Comme tu es libre de fonctionner comme tu le veux. (cf Amazon, % et cie..)
Tu ne nuis à personne. tu ne te livres pas à une propagande de quelque genre que ce soit, alors STOP à cette polémique.
Vous aimez l'écriture de Christie, alors bonne lecture à tous, vous êtes génés par un parasitage éventuel au point d'en faire un fromage, ne la lisez plus.
Pourquoi faire compliqué ?
Pour ma part, je ne vois, tous les jours, que la poésie et rêverie que m'inspirent tes mots. et parfois, oui, en effet, de beaux fous rire. tout en finesse, toujours. c'est ca que j'aime.
bonne journée.

Rédigé par : incha | 23 jan 2006 11:23:09

Christie,
Très clair et juste ton "contrat".
Je ne comprends pas trop ceux qui se sont excités sur l'histoire de la pub... Ras le bol des inquisiteurs, des donneurs de leçon, et des tyrans,non mais.

Je ne suis pas de ta génération, mais la lecture de ton blog est pour moi un grand bol d'air, de tendresse et de sincérité.
Un endroit où l'on vie ! Merci.

Rédigé par : Fauvette | 23 jan 2006 11:41:11

De plus, c quand même terrible d'en arriver à devoir t'expliquer par un " contrat de lecture".
ca OUI, ca gâche un peu le blog, un peu plus que le bandeau selon moi...
bisous

Rédigé par : incha | 23 jan 2006 11:42:43

et en plus, moi je trouve ca super utile tes liens vers Amazon.
Maman et bien occupée, ca me permet un rapide tour d'horizon vers des idées de lecture, pour moi et ma louloutte.
c'est ca que je retiens, le reste, c'est le système, et nous vivons dedans. tous.
rebisous

Rédigé par : incha | 23 jan 2006 11:47:06

Touchée.

Rédigé par : sophie | 23 jan 2006 12:17:04

Bonjour Christie (et bonne année !)
J'ai plaisir à lire ce "contrat", en ce qu'il parle de toi et de ta manière d'aborder ce blog. Pourtant "contrat de lecture" quel vilain mot je trouve, qui fait penser en vrac à "gendarme", "cadrer", "donnant-donnant", etc. Bref un état d'esprit éloigné de ce que tu livres dans ce blog. Eloigné de ce que tu écris dans ce "contrat" aussi.

A propos de la pub, elle ne me dérange pas quand elle est clairement annoncée (bannières) et quand tu la choisis. Quand elle s'insinue sournoisement dans les textes (sans dire son nom, comme c'est le cas dans de nombreux blogs, qui vantent tel ou tel produit sans dire qu'ils sont rémunérés ou récompensés en retour), elle me dérange bien davantage.

Par exemple, sur deux points je me pose des questions et je profite de ton "contrat" pour te les livrer.

Question 1 : es-tu subventionnée par le supermarché que tu cites régulièrement ?
Question 2 : as-tu reçu quelque chose (argent, poussette, etc.) en échange de ce billet que tu écrivais à propos d'une poussette bleue en novembre dernier ? J'imagine que non. Si oui ou non, ça ira mieux en le disant.

A Incha : "c'est le système et nous vivons tous dedans" : cette phrase me heurte par toute la résignation qu'elle implique !

Rédigé par : Eleo | 23 jan 2006 12:59:00

Cher Eléo, non je ne suis pas subventionnée par Franprix (je devrais hein !?), en revanche la poussette OUI la marque nous l'a offerte à nous et à 49 autres familles parisiennes, pour qu'on en fasse la pub.. dans la rue. Total les gens nous arrêtent toutes les 5 minutes quand on emmène Alma chez la nounou, et j'espère bien que la poussette va marcher en France. Je n'ai pas de contrat avec la marque.

En ce qui concerne le terme contrat, à moi il m'allait bien (et si vous avez des suggestions je suis preneuse) : je me suis inspirée du terme de Philippe Lejeune, spécialiste de l'autobiographie.

Et je suis heureuse d'avoir été amenée à faire ce travail de précision, de réflexion, d'explication... qui nous évitera peut-être quelques prises de têtes... et c'est agréable, de temps en temps, de revenir sur ma démarche de blogueuse, d'explorer les points noirs ou roses.

Rédigé par : Christie | 23 jan 2006 13:49:07

Ce blogue est le vôtre, lorsque nous y accédons, nous entrons chez vous.

Normal donc que vous imposiez des règles. De notre côté, en entrant chez vous, nous devons les respecter.

Poursuivez votre mission, moi qui habite de l'autre côté du grand bleu, j'aime bien vous lire.

Accent Grave

Rédigé par : Accent Grave | 23 jan 2006 14:26:37

je n'impose pas (ce n'est pas mon caractère du tout), je propose et m'adapte aussi à ce que vous me direz

Rédigé par : Christie | 23 jan 2006 14:28:00

Il est comme je te perçois, ce contrat : sincère, direct, clair, à multiples facettes, parfois contradictoire, drôle (j’aime bien « le-mec-qui-débarque-pour-la-première-fois et qui met les pieds dans le saladier. »), sensible…
Moi non-plus je n’aime pas trop te terme contrat que j’associe, je ne sais pas pourquoi à administratif, vices cachés, contrainte. Je préfère le mot pacte…mais c’est une impression perso subjective, liée à la consonance, pas le temps de chercher dans le dico, faut que j’y aille…
Bises !

Rédigé par : swahili | 23 jan 2006 14:51:06

Tu vois, on est bien obligés un jour ou l'autre de repréciser les choses pour mieux se faire comprendre. La pédagogie dit-on c'est de savoir répéter sans lasser l'auditoire. Dans la mesure où tu es engagée de plain-pied ( et j'ai envie d'ajouter : familialement...) dans l'aventure des blogs, il me parait tout à fait judicieux que tu en viennes de temps en temps à en rebaliser les contours .Que l'on appelle cela contrat, charte, cahier des charges ou de toute autre subtilité lexicale ne change rien. Il est utile de donner les repères qui limiteront ( mais n'annuleront pas ) les mauvaises surprises. Dans la vie courante, lorsqu'on n'est pas d'accord , on peut toujours quitter la pièce pour prendre l'air, fermer la porte.... Dans un blog OUVERT ,et c'était le sens de ma métaphore de l'aquarium, le poisson-bloggeur est captif et il est obligé de se coltiner tout ce qu'on lui parachute sur les ailerons...C'est finalement assez dangereux comme mode de vie... Mais si le beau poisson se fait sa charte et la colle sur la vitre pour avertir les nourrisseurs et les titilleurs ( il n'est pas recommandé de baver et de taper sur la vitre ! Ca devrait mieux se passer... Alors, plus de souci...

P.S. Tu peux m'expliquer en off ou non cet impact que tu sembles
attribuer à mes interventions et auxquelles tu as du mal à répondre. Ca m'intéresse, pour réajuster si c'est possible. Je ne suis pas de ta génération aussi tu peux avoir l'impression que je t'impose des regards à la manière des mères.Je le conçois mais, cela est libre de réponse. Je ne crains ni la critique négative ni l'approbation . Les échanges doivent rester libres d 'émotion et de parole.

Rédigé par : Marie.Pool | 23 jan 2006 14:56:55

olé pour pacte !

Rédigé par : Christie | 23 jan 2006 14:58:45

Marie-Pool, je peux le dire en "on" : j'aime bien ce que tu me dis car, justement, ça me secoue de manière très juste. Et j'accepte toutes les critiques quand elles sont justes et aimantes. Les tiennes ne sont pas toujours faciles à entendre mais les questions que tu me poses (sur mon blog ou indirectement, sur le tien) font toujours "tilt".

Ta franchise, je la prends comme un cadeau.

Rédigé par : Christie | 23 jan 2006 15:02:12

C'est très bien comme pacte, et si en plus tu précises qu'il peut être amendé en permanence !
:-)

Que demander de plus pour un lecteur ?

Rédigé par : LaVitaNuda | 23 jan 2006 16:47:47

allez eleo, c'est une constatation.
Tu ne consommes pas toi ? tu n'achètes rien ?
Allez, on se détend un peu !

Rédigé par : incha | 23 jan 2006 17:10:23

Eleo, c'est une constatation.
Tu ne consommes pas toi ? tu n'achètes rien ?
Allez, on se détend un peu !

Rédigé par : incha | 23 jan 2006 17:11:28

J'aime assez le mot "contrat", peut-etre parce qu'il implique une entente collaterale : vous proposez et en connaissance de cause, nous faisons le choix de vous suivre (ou pas). Derriere ce mot qui peut paraitre un peu sec, un peu rugueux, se cache donc un choix mutuel, et parce qu'il est mutuel m'apparait sain et juste en lui-meme.
Pour ce qui est du contenu de ce contrat, il correspond a mes yeux au contrat implicite (jusqu'ici implicite) qui se dessinait dans vos notes, et c'est tout a fait comme cela que je l'entendais et le ressentais.
Plus globalement, cette demarche du "contrat de lecture" est peut-etre necessaire dans une blogosphere qui ne cesse de prendre de l'ampleur.
En tout cas, votre reflexion a stimule la mienne, au sujet de ce que je voudrais que soit mon propre "contrat de lecture", pour ce blog a peine commence.
Peut-etre suivrai-je meme votre exemple d'ici quelque temps, quand j'aurai un peu mieux cerne et maitrise moi-meme la couleur de mon blog.

Rédigé par : Mathilde | 23 jan 2006 18:06:04

J'avais oublié: tu as en partie accompli ta mission avec au moins un "gens": emportée j'ai été par Suzanne !
Mais je l'ai pas commandé sur amazon ;-)

Rédigé par : swahili | 23 jan 2006 18:37:10

Bah vous l'avez compris ma raison de parler des choses est d'abord parce qu'elles m'amusent et me concernent, et que je pense que vous aussi pourriez être amusées ou concernées ; si en plus je peux rendre service (à Stokke la marque de la poussette, à une copine qui a écrit un livre, etc., à Franprix) why not ?

C'est vrai que la question d'Eléo était posée un peu durement, et bon, c'est le jour où on se dit tout.... "ça ira mieux en le disant", OK, et je revendique une part de "mystère" sur mes motivations, maintenant que vous en savez un peu plus sur les différentes faces.

Rédigé par : Christie | 23 jan 2006 20:26:42

Ces règles du jeu me conviennet. Au passage, des amies qui passent régulièrement sur mon blog me disent beaucoup aimer le tien qu'elles trouvent intéressant et tendre.

Rédigé par : ennairam | 23 jan 2006 21:33:44

Bravo. Beau et clair à la fois, comme tes yeux ;-)
Quel dommage que l'on doive rendre des comptes dans un espace que l'on crée soi-même... Le monde des blogs est bien compliqué en ce moment...

Rédigé par : Ester | 23 jan 2006 21:50:27

Poster un commentaire






Ma Photo

novembre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

(...)


...